En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

brigitte clavel-delsol

brigitte clavel-delsol

littérature contemporaine
Tags associés : 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017

Ses blogs

Le blog de brigitte clavel-delsol

Le blog de brigitte clavel-delsol

panorama de lectures
brigitte clavel-delsol brigitte clavel-delsol
Articles : 583
Depuis : 07/03/2009

Articles à découvrir

« Les vestiges du jour »  par Kazuo Ishiguro

« Les vestiges du jour » par Kazuo Ishiguro Editions : Folio Parution : Novembre 2017 339 pages Ce roman anglais, qui a été tourné en film peu de temps après sa parution, a attendu près de trente ans pour recevoir le prix Nobel de littérature. Pourtant ce récit de Sir Stevens, dévoué majordome au service de Lord Darlington, est un magnif

"L'ordre du jour" par Eric Vuillard

« L’ordre du jour » par Eric Vuillard Editions : Actes Sud Parution : Mai 2017 150 pages 16 € Ce pamphlet d’Eric Vuillard, d’un style concis et glacial, est semblable à la lame de fer qui remue la plaie. La précision des évènements en Allemagne depuis 1933 et le réalisme des entrevues des hommes d'état sont ceux d’un enquêteur pr

« La partition intérieure »   par Réginald Gaillard

Editions du Rocher Parution : Août 2017 252 pages 18,50 € L’atmosphère est obscure et mélancolique à Courlaoux, petit village jurassien dont les habitants ont la rudesse du climat. Le jeune curé parisien Jean, sanctionné par son évêque, et Jan un musicien néerlandais, exilé pour déception amoureuse, sauront-ils y trouver une lumière

« La beauté des jours » par Claudie Gallay

Editions : Actes Sud Parution : Août 2017 404 pages 22 € Si l’enjeu est la forme littéraire, on peut dire que Claudie Gallay a atteint son objectif. Au début du livre le style narratif est monotone comme la vie de Jeanne, quadragénaire qui passe son temps à sublimer sa vie de postière en contemplant la nature, en suivant des yeux des inco

« Souvenirs dormants » par Patrick Modiano

Editions : Gallimard Parution : Septembre 2017 105 pages 14,50€ Que celui qui n’aime pas la psychanalyse s’abstienne ! Car Patrick Modiano, septuagénaire jamais remis d’une enfance esseulée, n’invente rien de bien nouveau dans son dernier livre. Ses souvenirs dormants ne cessent de se réveiller, les êtres qu’il veut oublier ne cesse

« Caractériel »  par Denis Tillinac

« Caractériel » par Denis Tillinac Editions : Albin Michel Parution : Décembre 2017 174 pages 15 € Les souvenirs de jeunesse en littérature ne sont pas morts avec Jean d'Ormesson. Denis Tillinac prend la relève en entremêlant humour et nostalgie, autodérision et remords. Cette vraisemblable autobiographie reflète le romantisme d'une gén

« Belle et douce Marie » par Michael Lonsdale

Editions : Philippe Rey Parution : Octobre 2017 122 pages 29 € Si dans le film « Des hommes et des dieux » Michael Lonsdale représente un saint homme, dans son dernier livre c’est un mage que l’on découvre, plein de sagesse et de générosité. Comme pour apaiser l’angoisse humaine, il offre un recueil de textes consacrés à la Vierge

« Là où le cœur attend » par Frédéric Boyer

Editions : P.O.L Parution : Octobre 2017 188 pages 15 € Frédéric Boyer ouvre grand les portes sur un monde inespéré, celui de l’espérance. Certes la poésie de Ch. Péguy n’y a pas sa place à cause de l’urgence et du sérieux du sujet. Son argumentation est d’une autre nature, un remède à la désespérance, à la peur de la finitu

« Marie Stuart   (1542-1567)    par Stefan Zweig

North Star & Médusa Editions Parution : 2016 426 pages 15 € La série télévisée « The Reign » consacrée à Marie Stuart incite le néophyte à élucider le mystère qui ne cessa d’entourer cette reine catholique. Quoi de mieux que la biographie publiée en 1935 par Stefan Zweig, toujours soucieux d’approcher au plus près la vérité s

« Le cénotaphe de Newton » par Dominique Pagnier

Editions : Gallimard Parution : Juillet 2017 593 pages 23,90 A la mauvaise conscience du narrateur d’avoir usurpé, dans les années soixante-dix, des écrits de Manfred Arius pour rédiger son mémoire universitaire s’ajoute un mystère : pourquoi son propre père dénommé Grant ne lui a jamais parlé des liens d’amitié qu’il avait entre