En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

leslecturesdepasdel

leslecturesdepasdel

Lecteur invétéré

Ses blogs

 Les lectures de pasdel

Les lectures de pasdel

Mes lectures, mes coups de coeur, mes humeurs... voici ce que vous retrouverez dans mon blog.
leslecturesdepasdel leslecturesdepasdel
Articles : 97
Depuis : 29/01/2012

Articles à découvrir

Le paradoxe du cerf-volant

Le paradoxe du cerf-volant

De Philippe Georget Editions Jigal Le paradoxe du cerveau lent, enfin un livre pour mon esprit futé comme un bison. Le héros a choisi de compenser par les poings mais s'il croyait sa force innée, il avait oublié que les combats se gagnent à la sueur et aux coups... Des coups, on peut dire que la vie lui en a filé! D'accord normal pour un gars
Le combat ordinaire

Le combat ordinaire

De Manu Larcenet Éditions Dargaud, 54 pages « Contre qui êtes-vous en colère ? Contre moi parce que je ne suis pas tel que vous le vouliez, ou contre vous pour ne l'avoir pas vu ?! Je ne vous ai pas menti… vous n'avez vu que ce que vous voulez voir ! » (Page 51) Mensonges, colères. Mensonge vis-à-vis de lui-même, mensonge à la vie, colè
Paris en noir et black

Paris en noir et black

Paris reflected in Black and White D’Eddy L. Harris Traduction de Jean Guiloineau Editions Liana Lévi, 216 pages Attablé indolemment devant une tasse de café sur la terrasse d’un bar, c’est selon Eddy L. Harris l’art de vivre à la française. Cette douceur incomparable qui fait de ce lieu mythique qu’est Paris, un endroit incomparable
Le jour où les skateboards seront gratuits

Le jour où les skateboards seront gratuits

De Saïd Sayrafiezadeh When the skateboards will be free, traduction de Fabrice Pointeau Editions Calmann-Lévy, 276 pages Premier roman de Saïd Sayrafiezadeh, Le jour où les skateboards seront gratuits lui valut de recevoir le Whiting Writers' Award et d'être nommé parmi les dix meilleurs livres de l'année par le New York Times. Le jour où l
Soudain l'été dernier

Soudain l'été dernier

Suddenly last summer/ The Milk train doesn't stop anymore De Tennessee Williams Traduction de Jacques Guicharnaud et Michel Arnaud Editions 10/18, 251 pages Tennessee Williams jongle avec ses personnages, exhumant les parias, les laissés-pour-compte, les réprouvés, les affligés de leur pénombre. Soudain l'été dernier et Le train de l'aube ne
Tu montreras ma tête au peuple

Tu montreras ma tête au peuple

De François-Henri Désérable Editions Gallimard, 186 pages Citoyen ! Souviens-toi, l'an I de la République, le tutoiement remplaçai le vous On nous promis la liberté, la fin des privilèges, une nouvelle ère. Mais 1793 nous apporta la Terreur et son rituel CLIC ! CLAC ! BOUM ! Suivant… François-Henri Désérable, joueur de hockey sur glace
Un locataire

Un locataire

De Svava Jakobsdóttir Titre original Leigjandinn/ Saga handa börnum Traduction Catherine Eyjólfsson Un locataire qui s’installe chez vous, en soi cela n’a rien d’extraordinaire. Mais quand celui-ci commence à déplacer vos meubles, prendre possession de votre vestibule et de votre cher canapé, on se dit que forcément cela cache quelque
Canis Majoris

Canis Majoris

De Loïc Locatelli Kournwsky Editions Vide Cocagne, 76 pages Canis Majoris, la plus grande étoile de l’univers. Celle qui « de là-haut (…) nous regarde, (…) nous toise. Elle rit de nous et doit trouver bien ridicule la vie des êtres humains » (page 67). Canis Majoris, juge et témoin de ce récit. Un roman graphique intime qui révèle u
Cinquante nuances de Grey

Cinquante nuances de Grey

D'E.L James Editions Le livre de poche Après avoir lu un ouvrage sur le café, il était temps de passer à autre chose, un autre breuvage mythique. Je sais bien que je ne taillerai jamais le bout de gras avec la Queen Mother autour d'une cup of tea en me gavant de sandwichs au con-combre (surtout que je n'aime pas les cons!) et que je suis un gar
Les misérables

Les misérables

En cette fin de coupe du monde, il est temps de se remémorer les exploits de nos footballeurs au Brésil, en relisant un chef d’œuvre du grand brésilien Victorugo. Malheureusement le roi de la passe Ribéry étant resté sur le trottoir, il a bien fallu le remplacer, mais voici notre onze de rêve qui se présente sur le terrain. Le gardien, l