En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Le handicap au quotidien

Raconter les aventures d'handicapés avec les gens dits normaux. Chaque semaine depuis 4 ans j'écris des récits vécus réellement par des personnes handicapées dans le quotidien de leur vie. Humour, difficultés, lutte pour l'accessibilité se côtoient.

Gérée par lelièvre

4 blogs

6 posts

18/12/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Les apparences sont trompeuses

Les apparences sont trompeuses

Les gens qui me connaissent ou me lisent, savent que j'ai une maladie psychique... Certains savent même qu'une bouffée délirante ayant durée 3 mois est à l'origine du diagnostic. Mais, et avant? Ma vie a-t'elle vraiment basculée du jour au lendemain? NON, il y avait des signes, des épreuves qui m'ont fragilisée, je me suis cassée la gueule
Ce que m'a appris ma dépression

Ce que m'a appris ma dépression

Ceux qui me suivent savent que je me bats contre la dépression. Ca fait quelques mois que je vais mieux, du coup, j'ai beaucoup réfléchi sur moi même et je me suis rendu compte que ma dépression m'avait appris quelques petites choses sur moi: - Que je suis une battante: j'ai eu des problèmes de coordination de mouvement -> je les ai surmonté
Je suis une schizoïde

Je suis une schizoïde

En avril 2015, un psychiatre m'a posé le diagnostic de "trouble schizoïde avec dépression atypique". La dépression atypique, c'est quand les symptômes sont parfois l'inverse de ceux de la dépression: je mangeais trop et dormais trop contrairement au dépressif "normal" qui mange et dort peu. Le trouble schizoïde est plus complexe, plus rare
Sommes-nous des "sous-clients"?

Sommes-nous des "sous-clients"?

J'ai 21 ans, bientôt 22, et comme je ne suis plus étudiante, je dois désormais trouver et payer ma propre mutuelle. Mes critères pour la choisir c'est : leur adhésion à l'ACS (aide à la complémentaire santé) et la prise en charge des hospitalisations psychiatriques, car je ne suis pas à l'abri d'y retourner... Et là, je pousse une gueula
232.	Volet inviolable.

232. Volet inviolable.

Volet électrique en panne et en situation fermé bien sûr ! L’avantage : personne ne passera par là pour entrer chez moi. Volet inviolable… maison presque close ! Je téléphone à la plateforme téléphonique de Val Hainaut Habitat (V2H) quatre, cinq, six fois. Le même nombre de fois j’entends une voix tellement charmante qu’elle ne do
Brisons les tabous!

Brisons les tabous!

Aujourd'hui, je vais vous reparler de la clinique psychiatrique, pour briser surtout ce tabou. "tu vas en vacances aux frais de la sécu?" -> La clinique, ce n'est pas des vacances, on y va, parce qu'on en a besoin et pour certains, qu'on a essayé de se suicider la veille. La clinique, c'est des longues files d'attentes, aux médicaments, au self.