Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
G'île

Ses blogs

ROBINSON CRUSOÉ - Tricentenaire 1719-2019

Robinson est devenu un mythe littéraire aux nombreuses ramifications. Le site référence de nombreuses versions de ce récit et se propose d'en développer les thèmes principaux.
G'île G'île
Articles : 98
Depuis : 28/08/2008
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

HIRO ONODA : UN ROBINSON JAPONAIS

HIRO ONODA : UN ROBINSON JAPONAIS

Février 2022, « Onoda – 10 000 nuits dans la jungle » d’Arthur Harari reçoit le César du meilleur scénario original. J’ai vu le film cet été. Dire qu’il s’agit d’un scénario original, je m’en garderai bien. L’histoire appartient au folklore de la Guerre du Pacifique. Mais surtout, cela semble être un copier-coller, ou peu
LES NAUFRAGÉS DES RONDS-POINTS

LES NAUFRAGÉS DES RONDS-POINTS

Elle est belle la civilisation de l’automobile ! Sous prétexte du cercle vertueux de l’économie, les firmes des années 20 – Ford, Général Motors - promettaient à leurs salariés d’accéder à la consommation, au confort et à la liberté…de circuler. Un vrai piège à con ! A tant et tant produire. A couronner l’automobile reine.
KONSALIK ET LES ROBINSONNADES (Part One)

KONSALIK ET LES ROBINSONNADES (Part One)

Pour une lecture en musique je vous propose - clique droit – d’ouvrir l’album « Naufragés » d’Alex Lefaivre - dans un nouvel onglet. Konsalik est définitivement passé de mode. « Désherbé » des linéaires, des étagères. Empaqueté, encagetté sur les étals des vides greniers. Entassé, chiffonné dans les boîtes à livres qui fl
A CRASH-CRASH AVEC ROBINSON

A CRASH-CRASH AVEC ROBINSON

« Partir en livres ». A contre-courant des va-et-vient. Partir pour un « Voyage autour de ma chambre » - Sobre. Décarboné - Retranché au rez-de-chaussée de ma tour d’ivoire, au milieu des livres qui s’accumoncellent et m’appellent - Solitaire. Pensif - Et me projettent dans un archipel de récits qui produiront après tout des souveni
DES NAUFRAGÉS ET DES SAVANTS FOUS

DES NAUFRAGÉS ET DES SAVANTS FOUS

Les romans s’enchaînent. « Isola – retour des Galápagos » de Diane de Margerie m’entraîne vers « L’île du Dr Moreau ». Plus tard peut être « Au cœur des ténèbres » de Joseph Conrad et dans son sillage « Aguirre, la colère de dieu », « Apocalypse Now » et « Amen » de Georges Bess. Relire Wells c’est me glisser de nouve
NAUFRAGE EXISTENTIEL ET RÉSILIENCE

NAUFRAGE EXISTENTIEL ET RÉSILIENCE

L’esprit encore tout embrumé d’agriculture et de jardin anglais, déjà sous le feu de la guerre du Pacifique et des soldats oubliés et bientôt sur les traces de Darwin, des Wittmer et de Christian Zuber dans l’archipel des Galapagos je me suis aménagé malgré moi une pause de quelques pages plus légères, plus poignantes peut-être. A
ROBINSONS JAPONAIS : LES SOLDATS OUBLIES (suite)

ROBINSONS JAPONAIS : LES SOLDATS OUBLIES (suite)

Le récit d’Onoda n’est pas un récit isolé. D’autres soldats ont refusé de se rendre et se réfugient dans la jungle. J’avais dans un placard un roman de Shôhei Ôoka, « Les feux » et les mémoires de Michiro Maruyama, « Anatahan » et d’Ito Masashi, « les derniers soldats » qui s’étaient rendus respectivement en 1951 et 1960.
ROBINSON ET LE JARDIN ANGLAIS

ROBINSON ET LE JARDIN ANGLAIS

« La vie et les aventures étranges et surprenantes de Robinson Crusoé » est considéré comme le premier roman moderne de la littérature anglaise. Enfin un héro populaire. Un quidam. Un looser magnifique qui naufrage en cascade. Voyageur immobile, cloué sur l’île du Désespoir, à faire les 100 pas comme un autre voyage autour de sa chamb
ROBINSONNADES : MAÎTRES ET VALETS SUR LES PLANCHES

ROBINSONNADES : MAÎTRES ET VALETS SUR LES PLANCHES

Il faut absolument désherber ma bibliothèque des ouvrages inutiles. Trier. Faire du vide. Ou acheter l’appartement des filles d’à côté. A commencer par « L’île des esclaves » de Marivaux dont j’ai une pile d’éditions diverses et variées, dénichées toutes dans des boîtes à livres des alentours. Incroyable, la pièce y est aus
GALAPAGOS : LES ROBINSONS DU MONDE PERDU

GALAPAGOS : LES ROBINSONS DU MONDE PERDU

« Galápagos, le dernier Eden » titrait Paris Match. Malgré la défaillance de mes souvenirs, la nostalgie de l’enfance ramène des limbes de ma mémoire le joyeux générique de « Caméra au poing » et m’invite au voyage vers ce « Paradis des bêtes » de Christian Zuber (1969). Un paradis qui avait déjà du plomb dans l’aile à l’