Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Mamadou Diop

Mamadou Diop

Cherche à déconstruire une vision dogmatique d'un monde, à la quête perpétuelle d'un renouement avec ses propres valeurs. Se veut un intellectuel engagé aussi bien dans l'oeuvre que dans l'existence. Chez qui la différence doit se mouvoir dans une logique de contribution, de valeur ajoutée.
Tags associés : nouvelles

Ses blogs

Le journal de Mamadou

Pluralisme et ouverture font monde
Mamadou Diop Mamadou Diop
Articles : 37
Depuis : 23/02/2014
Categorie : Emploi, Enseignement & Etudes

Articles à découvrir

Le Jardin du Diable (1)

« Dans un monde où chacun triche, c'est l'homme vrai qui fait figure de Charlatan » Gide Quelque part dans un monde qui se cherche … Nul ne pouvait s'étonner de voir de si beau matin le jeune Alain franchir le seuil de sa demeure, l'air hébété, le regard pesant, le pas alerte, emprunter une de ces voies que l'on redoutait tant de par ce qu

Le Jardin du Diable (6)

Cher Alain, Pardonnez-moi de ne pas vous avoir écrit aussi tôt que j'en avais l'occasion. Il m'a fallu tellement de temps pour réfléchir à ce que j'allais vous écrire et surtout comment vous le dire. Vous devez savoir qu'il m'a appris ce qu'est la beauté et dans quels termes l'exprimer pour qu'elle passe sans peine même dans l'oreille du pl

Le Jardin du Diable (3)

« Nul n'est en mesure de ressentir l'immense surprise qui a été mienne hier soir en voyant qu'il n'était pas là. Était-il parti définitivement, mourir quelque part dans ce pays, à l'abri de tout visage et de tout souffle ? Ou avait-il décidé d'aller en quête d'une dignité et d'une chaleur de survie qui lui avaient été enlevées jusqu'

Le Jardin du Diable (4)

Entre spleen et remords, il se demandait étrangement pourquoi lui revenaient spontanément et de manière saccadée ces images du passé, cette minime représentation cocasse d'une vie qui allait son train en usant les êtres et les choses de la nature à sa fantaisie. Il revoyait juste défiler en son esprit mille et un exploits couronnés de suc

Le Journal Du Diable (10)

Quel sens pouvait bien celer ce rêve? Était-ce d'ailleurs un rêve, une réalisation déguisée d'un désir refoulé ou juste un beau cauchemar que le surconscient a imprimé hasardeusement à son esprit assoupi ? À l'entrée du Jardin du Diable, Alain hésita, leva les yeux au ciel – où comme d'habitude se prélassait le curieux disque jaune

Le Journal du Diable (2)

« L'amour est une grotesque romance où on commence par se tromper soi-même, et où on finit par tromper l'autre. » Oscar Wilde *** S'il fallait ramasser en quelques mots l'état de ces lieux qui pullulaient à bonne distance d'odeurs fétides et de chairs désolées, ceux de « pitié » et de « désordre » siéraient parfaitement. L'on pouva

Le Jardin Du Diable (5)

Et elle me quitta. Le destin choisit de me l'arracher alors qu'on commençait à vivre à peine notre amour. Et je ne m'en remis plus jamais. Sa mission sur Terre s'est-elle brusquement close au moment même où elle devait réellement la vivre et la dépasser ? Ou avait-elle perpétrée une bévue qui la condamna à jamais à quitter la demeure ab

Le Jardin Du Diable (8)

Ce matin, j'ai vécu une expérience fortuite et saisissante au sein du Jardin du Diable. Alors que je savourais doucereusement les dernières paroles du Père Jacob en les appliquant scrupuleusement sur les occupants de cette petite communauté qui m'envoûtait et me sidérait à la fois, quelqu'un vint s'asseoir à côté de moi dans l'espace per

Le Journal Du Diable (9)

Il pleuvait à verse dehors. De rudes gouttes d'eau s'étaient mises à tomber sur ce pays, accompagnées par un vent effréné et remuant qui semblait demander des comptes à la Terre. Dans la nuit noire, rien ne leur faisait écho si ce n'est de temps en temps le rugissement strident du dieu que l'on appelait tonnerre. Même les esprits nocturnes

Le Jardin Du Diable (7)

Elle marchait d'un pas assez pesant, un sac en bandoulière, le regard profond. Eussiez-vous été dans sa tête et vous vous eûtes sans doute ahuri du nombre d'interrogations qui pendaient à son esprit calculateur, circonspect, angoissé. Choisir d'aller voir quelqu'un que tout le monde, sa tante y compris, lui proscrit d'approcher « pour son b