Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
7jardins

7jardins

Tour à tour instituteur, paysan, aubergiste, aujourd’hui retraité, j'essaie d'utiliser mon expérience dans chaque domaine pour être grand-père, jardinier, voyageur. Ce blog est la chronique de mon jardin et de ceux des autres, de ma terre de Bretagne et de mes voyages proches et lointains.

Ses blogs

Keringar, auberge en Bretagne

votre maison de famille au bout du monde
7jardins 7jardins
Articles : 6
Depuis : 11/04/2015
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Le blog des 7 jardins

Chronique de mon jardin et de ceux des autres, de mes voyages et de la nature.
7jardins 7jardins
Articles : 616
Depuis : 29/05/2011
Categorie : Environnement & Bio

Articles à découvrir

Delphes

Delphes

Le site est grandiose, abrupt, aux flancs du Mont Parnasse fréquenté par les muses, surplombant les eaux bleues du golfe de Corinthe. Aux temps obscurs se dressait là un temple dédié à Gaïa, la déesse mère, ancêtre de tous les dieux, près d'une source aujourd'hui tarie. Mais un jour, le bel Apollon s'empara des lieux en tuant le gardien,
Bienvenue chez vous

Bienvenue chez vous

L'auberge de Keringar, c'est votre maison de famille.Si vous ne la connaissez pas encore, il est temps de la découvrir. Keringar, c'est une ferme au Conquet tout au bout du Finistère, juste en face de l'île d'Ouessant. Nous accueillons dans ce lieu atypique les amoureux de la nature dans un cadre de vieilles pierres.
Jardin Acorus

Jardin Acorus

Cette année la situation sanitaire nous a incité à rester en France pour notre transhumance d'automne. Choix judicieux: il y a encore tant de jolis villages et de jardins à découvrir. Parmi eux, le jardin Acorus en Franche-Comté. Ce jardin est un véritable exploit. Contrairement à ce qu'on pourrait croire en contemplant ce parc où l'eau es
Les mains dans la terre

Les mains dans la terre

J'étais à genoux, comme à mon habitude, en train de gratter la terre et d'arracher quelques mauvaises herbes. Une de mes petites filles, passait par là. "- Qu'est-ce que tu fais Papi ? - Tu vois, je sarcle autour de mes rosiers." Et là, d'un air dégouté elle ajoute: " Et tu fais ça avec tes mains!!! - Oui, avec les pieds c'est trop difficil
Printemps précoce

Printemps précoce

Changement d'heure, changement de saison, changement d'époque! On ne s'y retrouve plus. Et le calendrier en est complètement perturbé. Ce sale temps de vent d'est qui arrive toujours mi-avril pour doucher les espoirs du jardinier crédule qui avait cru aux promesses du redoux de février s'est pointé début mars, et si bien déguisé qu'on ne l
Le printemps à Keringar

Le printemps à Keringar

Gîtes et chambres rénovés, jardin refait, tout est pret pour le printemps à Keringar. Et la nature est de la partie.
1821

1821

Pour aller de Delphes à Olympie, il faut franchir le golfe de Corinthe, un bras de mer qui sépare le Péloponnèse du reste de la Grèce. Fort heureusement, il y a maintenant un pont en face de Patras. Bien peu s'imaginent que c'est quelque part sous ce pont qu'a eu lieu en 1571 la fameuse (enfin, pas fameuse pour tout le monde si j'en crois nos
Plumes

Plumes

Alors, les piafs! Il va falloir songer à vous bouger les plumes. La cantine va bientôt fermer. Si vous croyez que je vais continuer à vous regarder vous empiffrer sans rien donner en échange, à part vos fientes, vous vous mettez le bout de l'aile dans l'œil. C'est bien parce qu'il pleut tous les jours que je suis là dans mon fauteuil avec mo
Trois petites gouttes d'eau

Trois petites gouttes d'eau

En mai, dit le proverbe breton, de la pluie un jour sur deux ce n'est pas assez, mais tous les jours c'est trop. Comme en avril on n'en a pas eu du tout, on la guettait avec impatience cette pluie tant espérée. Mais ce n'est pas avec ces trois gouttes que la terre va reprendre vie. Même pas de quoi laver la poussière dans le pluviomètre! Enfin
Marie Pellen (1867-1940)

Marie Pellen (1867-1940)

C'était mon arrière-grand-mère. Nous nous sommes manqués de quelques années. Je ne l'ai donc jamais connue, mais mon père m'a souvent parlé de sa grand-mère, la bonne fée si accueillante de la ferme de Ti Gwenn, baignée par la mer. Par grande marée, on disposait un tas de fumier devant la porte pour empêcher l'eau d'entrer dans la maiso