Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
le tueur de gens

le tueur de gens

Tags associés : mes aventures

Ses blogs

Le blog de le tueur de gens

Ma vie de tueur de gens, muet et accro aux litchis. Bref, tout un programme.
le tueur de gens le tueur de gens
Articles : 12
Depuis : 22/06/2007
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

présentation

présentation

Je m’appelle Sol mais tout le monde m’appelle George. Allez savoir pourquoi ? Pourtant Sol est un nom facile à se rappeler. Il n’y a qu’une syllabe, trois lettres. Je me serais appelé Anthanagor à la rigueur, je comprendrais... Cependant, tout le monde continue à m’appeler George, même les gens qui me connaissent. Mais bon, ce n’es

Où j'ai disputé un tournoi d'échecs (6)

Ma mission paraissait pourtant simple. Le Bon Dieu avait décidé de rappeler en son sein l’une de ses créatures et l’on m’avait chargé de lui filer un coup de main. Jusqu’à là, rien d’extraordinaire. Un contrat comme j’en avais déjà exécuté des centaines. Mais là où cela se compliquait, c’était que mon client était russe,
Où j'avais un tueur sur le dos (8)

Où j'avais un tueur sur le dos (8)

Tout comme un mécanicien sait reconnaître une calèche au bruit de son moteur, grâce au reflet, dans la vitrine, je n’eus aucun mal à reconnaître ce petit point rouge qui se baladait autour de ma tête : Lunette à visée infrarouge de chez Stanberg, sûrement le modèle à grossissement x7, avec un champ de vue 28° et un ajustement dioptri
Où je devais aller manger chez ma mère (1)

Où je devais aller manger chez ma mère (1)

Ce jour là, comme tous les premiers lundis du mois, je devais aller manger chez ma mère. Comme tous les premiers lundi du mois, j’étais en retard. Je me rasai, fini en vitesse ma boite de litchi et me précipitai à l’arrêt de bus. Au passage, un jeune freluquet percé de partout me bouscula et failli me renverser. Au lieu de s’excuser, i
Où j'ai frôlé la mort (3)

Où j'ai frôlé la mort (3)

L’atmosphère aux « 3 Caribous » était torride, suffocante. Il devait faire au moins dans les –5°C dans ce bar/igloo. Je sais, ça ne fait pas beaucoup mais pour un esquimau, c’est la canicule. J’ai ai même vu qui attrapaient des coups de soleil à tous juste 0°. Pour eux, lorsque le thermomètre dépassait les 3 °C, il y avait risqu

Où j'ai reçu un baiser (7)

C’est en descendant de ma voiture qu’une petite ampoule rouge s’est mise à clignoter furieusement dans ma tête, pendant qu’une voix intérieure me hurlait : « Warning warning ! Emmerdes à 12 heures ! » Je sais, cela peut paraître un peu cliché la lumière rouge qui s’allume avec la sirène. D’ailleurs j’ai sûrement dû prendre
Où je me suis pris une dérouillée (9)

Où je me suis pris une dérouillée (9)

Grâce à une recette trouvée sur le net, je n’eus aucun mal à faire sauter la porte. C’est Bazook, sur le forum de jexplosetout.com qui m’avait communiqué la recette de cet explosif. Quand on dit qu’internet rend con, ça me fait doucement marrer. Une fois la porte à terre et avant que la fumée ne se soit dissipée, je fis irruption d
Où j'ai rencontré un pingouin (2)

Où j'ai rencontré un pingouin (2)

Cela faisait trois jours que je suivais ses faits et gestes et je venais enfin de trouver une opportunité. Jusqu’à présent, entouré de ses trois gardes du corps, il m’avait été très difficile de passer à l’action. Mais ma patience, accompagné de quelques boites de litchis avaient eu raison de sa méfiance. A présent, il était accom
où j'ai échappé à une prise d'otage.(4)

où j'ai échappé à une prise d'otage.(4)

Si mon séjour chez les esquimaux s’était « relativement » bien déroulé, mon retour au pays beaucoup moins. Pourtant tout avait plutôt bien débuté. Je n’avais mis que dix-neuf heures pour rejoindre l’aéroport, il faisait à peine -27°C dans la salle d’attente et le bar servait du jus de litchi. Ca aurait pu être bien pire. En att
où j'ai joué les anges gardiens (5)

où j'ai joué les anges gardiens (5)

J’ai tout de suite senti que ce type était un parfait connard. Pourtant, je ne suis pas le genre à juger quelqu’un d’un simple coup d’œil. Cependant, il ne faudrait pas confondre. Je suis muet, pas aveugle. Je sais reconnaître un parfait connard lorsque j’en rencontre un. Et celui-là battait des records. Je m’en suis aperçu au pre