Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Jacotte

Jacotte

La suite du blog http://ataie.over-blog.com/ : lectures de livres, de regards, d'ourlets de pantalons, de lignes des pieds, de Marc de Bourgogne, d'entrailles de thon en boîte. Avec les yeux et les oreilles.

Ses blogs

Jacotte et les tulipes

Le retour
Jacotte Jacotte
Articles : 7
Depuis : 25/11/2012
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Jacotte et les tulipes

Lectures de livres, de regards, d'ourlets de pantalons, de lignes des pieds, de Marc de Bourgogne, d'entrailles de thon en boîte. Avec les yeux et les oreilles.
Jacotte Jacotte
Articles : 149
Depuis : 07/12/2005
Categorie : Maison, Déco & Bricolage

Articles à découvrir

On en apprend tous les jours

On en apprend tous les jours

@ Zo Razafindramamba - Alors, qu’est-ce qu’il fait ? - Il lève la main. - Laquelle ? - La gauche. - Merde. Et la droite ? - Je ne vois pas bien. Il tient quelque chose. - Quel genre ? - Genre gobelet. - Remerde. Combien d’oiseaux ? - De sept à dix, compte tenu du mouvement qui brouille l’observation. - Ils bougent tous ? - Tous sauf un. -
Les Bourgeois (Alice Ferney, Actes Sud, 2017)

Les Bourgeois (Alice Ferney, Actes Sud, 2017)

J’avais déjà lu 6 romans d’Alice Ferney, notés de 3 à 5 étoiles (sur 5). Elle continue de me surprendre. C’est vrai que c’est une impressionnante construction de la « petite » histoire, celle de cette nombreuse famille de catholiques convaincus (loyauté acquise aux positions papales, garçons militaires, avocat, ou médecin , femmes

Trésor d'école

« L’école nous apprend à accepter d’être dominés » (Jean-Jacques Lebel, Télérama n° 3667 du 22 avril 2020). Peut-être. Je me dis souvent qu’elle s’attache à former des consommateurs plus que des citoyens. C’est sans doute un peu facile, et ça fait fi du libre arbitre de nombre d’enseignants dont le projet personnel est toujo

Réintégration

C'est un petit miracle. J'ai récupéré les accès au premier blog, l'historique, le précieux, le fondateur. J'y ai donc transféré fissa les quelques articles que j'avais publiés sur celui-ci, qui va disparaître prochainement. Je le remercie tout de même de son soutien. On se retrouve là-bas ? Le dernier arrivé paie... hé, attendez-moi !!
Madeleine de Prisunic

Madeleine de Prisunic

Ce tte trousse d’environ quinze centimètres sur dix a accueilli il y a quelque cinquante ans mon premier nécessaire à canevas : quelques écheveaux de coton retors mat, une aiguille et une paire de ciseaux, offerts par notre voisine de palier, une vieille dame dont le petit-fils, célibataire qui logeait chez elle, n’avait pas de goût pour
Divine surprise

Divine surprise

Il y a un gateau dans le frigo, que je suis priée de ne pas remarquer. Donc on ne dine pas dehors. Mais l'homme ne cuisine pas, il propose un apéro, tranquille. Peut-être qu'on dine dehors, dans un endroit où il n'y a pas de dessert. Ou pas de bons desserts. On sonne. C'est peut-être le diner. L'homme revient avec un bon copain et une bouteill

Que deviennent les alliances ?

J'aimerais bien savoir ce que les gens font de leur alliance quand ils divorcent. La vendent-ils au prix de l'or ? La conservent-ils religieusement, laissant à leurs enfants l'encombrant soin de décider de son sort ? S'en débarrassent-ils dans la première bouche d'égout, sitôt sortis du palais de justice ? Vont-ils l'enterrer au pied de l'arb
Félin glissement

Félin glissement

@ Saso Tusar Voici la photo de ma rétine gauche, prise par mon ophtalmo vendredi matin. Il ne comprend pas. En principe, une photo de rétine montre un disque orange plus ou moins lumineux, une tache plus sombre vers le centre et une tache claire d’où partent plein de petits vaisseaux rouges qui vont se ramifiant. Et c’est tout. La photo de m

Divine surprise

Il y a un gâteau dans le frigo, que je suis priée de ne pas remarquer. Donc on ne dîne pas dehors. Mais l'homme ne cuisine pas, il propose un apéro, tranquille. Peut-être qu'on dîne dehors, dans un endroit où il n'y a pas de dessert. Ou pas de bons desserts. On sonne. C'est peut-être le dîner. L'homme revient avec un bon copain et une bout

Index, par la compagnie Pyramid

Je viens de voir, dans un Grand Angle plein à craquer de classes de CP et de secondes, de mères avec leurs filles, de pères avec leurs fils et de pas mal de copines, cinq hommes danser et faire les clowns avec des livres. Leur rendre un hommage tendre, enfantin, joueur. C'était un enchantement que ces figures acrobatiques dites de rue dans une