Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
projets.d.iles.over-blog.com

projets.d.iles.over-blog.com

Ses blogs

Le blog de "Projets d'Iles"

S'impliquer pendant 6 mois comme bénévoles dans des associations indonésiennes qui travaillent pour la préservation des ressources naturelles et le développement d'activités économiques. Ils nous soutiennent financièrement dans ce projet: Le Conseil Général du Morbihan avec sa bourse Planète Trotter56 et la Ville de Lorient avec son Fond d’Aide aux Initiatives des Jeunes
projets.d.iles.over-blog.com projets.d.iles.over-blog.com
Articles : 13
Depuis : 01/06/2010
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Les hommes forts de Kerya Segara

Les hommes forts de Kerya Segara

Vendredi 6 août. Réveil à l’aube. Depuis le temps que nous souhaitons prendre le rythme tropical – se coucher tôt, se lever tôt – il nous faut quand même la plus grande volonté pour ouvrir les yeux après le retour agité de la veille. Nous arrivons à 7h à la coopérative Kerya Segara (Mer et Travail en balinais), une coopérative fo
Ceningan : un autre tourisme via le réseau de tourisme communautaire (JED) ?

Ceningan : un autre tourisme via le réseau de tourisme communautaire (JED) ?

On arrive à l’île de Ceningan par un pont suspendu qui relie l’île à sa voisine : Nusa Lembogan. Nous y venons le mardi 3 août pour rencontrer Lama, le guide local du réseau JED www.jed.or.id . Nous prenons place à ses côtés sur un de ces salons suspendus qu’on trouve tout au long de la côte et qui est un peu ce que nos bancs public
Les crabes de Makassar

Les crabes de Makassar

Nous profitons de notre arrêt à Makassar pour rencontrer Hidayat Palaloi, directeur de l’IPPM, qui vient nous chercher le matin. Il ne parle pas anglais mais il a prévu d’être accompagné par un ami traducteur en prévision des difficultés d’échange, même après nos sembilan pelajaran (neuf leçons) de bahasa indonesia. Il a toute la j
Hopi, Epo et les autres

Hopi, Epo et les autres

Après Rantepao, 14h de bus sur une route montagneuse qui longe des falaises gorgées d’eau, qui s’éboulent par endroits. On arrive de nuit à Tentena, au bord du lac Poso. On y restera le lendemain pour une escale verdoyante et rafraîchissante. Puis on reprend la route : 2h puis 5h pour rejoindre Ampana d’où nous prendrons le ferry pour l
Nusa Penida : Une île encore épargnée par le tourisme de masse…

Nusa Penida : Une île encore épargnée par le tourisme de masse…

Un bateau nous dépose sur une plage du sud ouest de Nusa Penida. Deux jeunes en profitent pour faire l’affaire du mois et nous transporter à l’arrière de leur vélomoteur couinant et rouillé pour un prix exorbitant. On quitte donc la plage, et nos conducteurs accélèrent autant que leurs vieilles machines le leur permettent pour essayer d
Sampai Jumpa Bali

Sampai Jumpa Bali

Nous quittons Bali où nous retournerons début novembre. Brève escale à Makassar, au sud de la Sulawesi. 1 million d’habitants étrangement silencieux pour la journée de l’indépendance du pays. Boutiques fermées, pas un chat dans la rue. Il faut dire que Jakarta est loin et la fibre nationaliste est sans doute moins forte. Nous hésitons
Tumbak : le village sorti des eaux

Tumbak : le village sorti des eaux

Le ferry pris depuis Katupat nous amènera à Gorontalo d’où nous prendrons la route pour huit heures jusqu’à Manado, tout au Nord de la Sulawesi. Aussitôt arrivés, on repart le lendemain même pour Tumbak avec Yoan Parizot, le permanent français de l’ONG Acroporis. Marié avec une femme de Tumbak, il rejoint sa belle-famille pour l’oc
Cinq jours dans les Iles de Nusa Tenggara

Cinq jours dans les Iles de Nusa Tenggara

Nusa Lembogan : un tourisme au parfum d’algue Une heure de traversée suffit pour quitter la frénésie touristique du sud de Bali et arriver sur les petites îles de l’Est de Bali : Lembogan, Ceningan et Nusa Penida. Ces îles sont connues par les touristes principalement pour les sites de plongées et les spots de surf. A l’arrivée du bate
Karaoké à Rantepao

Karaoké à Rantepao

Bien sûr, il faudrait raconter les buffles massifs et tellement virils. Les étranges cérémonies funéraires, les greniers à riz aux toits élancés vers le ciel et les rochers creusés pour abriter les familles des morts, afin de préserver la terre fertile pour faire pousser le paddy. Et encore ces si poétiques arbres qui offrent un refuge a
Le pari d’Acroporis

Le pari d’Acroporis

Défi environnemental, culturel, économique : Acroporis veut préserver cette zone paradisiaque en accompagnant les changements de mentalité afin que les habitants de Tumbak deviennent les acteurs du changement. Une grande ambition qui a longtemps manqué de moyens. Les actions d’Acroporis ont commencé peu de temps après la fin d’un projet