Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Elhadji Moustapha NDAO

Elhadji Moustapha NDAO

Tags associés : poemes

Ses blogs

Articles : 25
Depuis : 25/12/2006
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

N'envions rien, Victor Hugo

N'envions rien O femme, pensée aimanteEt coeur souffrant,Vous trouvez la fleur charmanteEt l'oiseau grand ;Vous enviez la pelouseAux fleurs de miel ;Vous voulez que je jalouseL'oiseau du ciel.Vous dites, beauté superbeAu front terni,Regardant tour à tour l'herbeEt l'infini :Leur existence est la bonne ;Là, tout est beau ;Là, sur la fleur qui r

Le droit et la loi, Victor Hugo

LE DROIT ET LA LOI Depuis la nuit des temps Le droit et la loi se déchirent Telle est la fatale condition humaine Un jour, cette querelle cessera et la civilisation touchera à son apogée Plus de dispute Plus de frictions Plus de parasitisme Nous serons dans le règne de l’incontestable Cette société de l’avenir sera superbe et tranquille L

Temps futurs, Victor Hugo

Temps futurs! vision sublime!Les peuples sont hors de l'abîme,Le désert morne est traversé.Apres les sables, la pelouse;Et la terre est comme une épouse,Et l'homme est comme un fiancé!Dés a présent l'œil qui s'élèveVoit distinctement ce beau rêveQui sera le réel un jour;Car Dieu dénouera toute chaîne,Car le passé s'appelle haineEt I'

Muhammad, traduction d'un poéme de Khadimou Rassoul

Thème : Panégyriques et Attachement au prophète (PSL) IL est le SEIGNEUR Transcendant qui a bien dirigé le Prophète, l'Elu de Ses serviteurs par LUI choisi sur un itinéraire droit Mon prestige réside dans les éloges et les prières que je destine tout le temps au Messager de DIEU.Grâce à ses éloges, je rattrape tout ce que j'ai manqué e

Le firmament est plein de la vaste clarté, Victor Hugo

Le firmament est plein de la vaste clarté Le firmament est plein de la vaste clarté ; Tout est joie, innocence, espoir, bonheur, bonté. Le beau lac brille au fond du vallon qui le mure ; Le champ sera fécond, la vigne sera mûre ; Tout regorge de sève et de vie et de bruit, De rameaux verts, d'azur frissonnant, d'eau qui luit, Et de petits ois

Mélancholia 2, Victor Hugo

II- Melancholia Écoutez. Une femme au profil décharné, Maigre, blême, portant un enfant étonné, Est là qui se lamente au milieu de la rue. La foule, pour l'entendre, autour d'elle se rue. Elle accuse quelqu'un, une autre femme, ou bien Son mari. Ses enfants ont faim. Elle n'a rien; Pas d'argent; pas de pain; à peine un lit de paille. L'homm

J'aime l'araignée et j'aime l'ortie, Vitor Hugo

J'aime l'araignée J'aime l'araignée et j'aime l'ortie,Parce qu'on les hait ;Et que rien n'exauce et que tout châtieLeur morne souhait ; Parce qu'elles sont maudites, chétives,Noirs êtres rampants ;Parce qu'elles sont les tristes captivesDe leur guet-apens ;Parce qu'elles sont prises dans leur oeuvre ;Ô sort ! fatals noeuds !Parce que l'ortie

Les malheureux, Victor Hugo

Oh! le nuage vain des pleurs et des affrontsS'envole, et la douleur passe en criant: Espère!Vous me l'avez fait voir et toucher, ô vous, Père,Juge, vous le grand juste et vous le grand clément! Le rire du succès et du triomphe ment;Un invisible doigt caressant se promèneSous chacun des chaînons de la misère humaine;L'adversité soutient ceu

je sais bien qu'il est d'usage, Victor Hugo

Je sais bien qu'il est d'usage... Je sais bien qu'il est d'usageD'aller en tous lieux criantQue l'homme est d'autant plus sageQu'il rêve plus de néant ; D'applaudir la grandeur noire,Les héros, le fer qui luit, Et la guerre, cette gloireQu'on fait avec de la nuit ; D'admirer les coups d'épée,Et, la fortune, ce charDont une roue est Pompée,Don
Discours sur la misére, Victor Hugo

Discours sur la misére, Victor Hugo

Victor Hugo « Discours sur la misère » « Messieurs, j'entends dire à tout instant, et j'ai entendu dire encore tout à l'heure autour de moi, au moment où j'allais monter à cette tribune, qu'il n'y a pas deux manières de rétablir l'ordre. On disait que dans les temps d'anarchie il n'y a de remède souverain que la force, qu'en dehors de la