Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Alex

Alex

Tags associés : bijoux, cailloux, joujoux, poux

Ses blogs

Curieux, c'est tout !

La curiosité est une très vilaine qualité...
Alex Alex
Articles : 48
Depuis : 15/08/2007
Categorie : Économie, Finance & Droit

Articles à découvrir

mon nirvana à moi

Ce soir j’ai grandi. D’un clin d’œil, j’ai pris 10 ans, et j’ai adoré ça. Quoique c’est plus compliqué que ça. L’appréciation du moment reste la même, mais les 10 ans d’âge, furent précédés d’un retour proustien sur l’ado de 15 ans que j’étais. A l’époque, je découvrais une tète blonde à nulle par ailleurs, c

Le pied

Ceux qui me connaissent ont raisons. J’éprouve un besoin absolu d’aller vers les autres. Qu’importe avec qui, en quelles circonstances. Il parait qu’on m’aime pour ça. Pas que je sais mettre en confiance, mais, je sais être charmant, et cela doit assurément aider. En ce moment, il n’y a plus grand monde en ville. Cela laisse l’occ

De l'importance d'avoir une bonne mémoire immédiate

Bon, ça y est. C’est reparti papi Près d’angoulème, juste avant un rendez vous "taf", je m’arrête (j’ai le temps) pour prendre un café. Personne dans le bar, juste le chien (rottweiler). Je fais coucou, il y a du monde ? Le patron, en cuisine, se pointe. "Un café s'il vous plait.".Pas de journal sur le comptoir, on va causer. « Lui :

1, rue de hèmecédeu

C’est drôle les envies d’écrire. Chaque fois qu’elles viennent, je suis en train de « faire autre chose ». De plus en plus se fait présent le sentiment d’extrême rigueur qu'il faut apporter sur ce labeur. Ces pseudos fulgurances, la phrase qui pourrait tout faire démarrer, le coin de rue ou une héroïne embrasserait son amant, ces r
La génétique, l'Art, et moi

La génétique, l'Art, et moi

Tous le monde, a dans un coin de sa tète ronde le souvenir d’un endroit qui leur est cher. L’enfance, l’amour, la liberté insouciante, une humeur, la famille, suffisent à calmer les tempêtes de la mémoire pour découvrir, plus ou moins en ruines, les vestiges d’une maison, d’une place, d’une ville. Généralement, ces moments, merv

Prépil

Que vient faire cette nouvelle catégorie ? Rien a voir avec l'expcetionalité. Mais j'ai envie de vous montrer mes diarrhi. Oui, c'est un peu sale. Oui, c'est pas neuf. Mais j'aime bien quand même Premier article tout de suite donc.
L’avenir de la droite Niortaise...

L’avenir de la droite Niortaise...

Il est assez rare que j’écrive…sur quelqu’un que je connais ou que je pourrais connaitre. Dans l’absolu, l’éclairé lecteur qui poindra son nez ici pourrais me dire « dans l’absolu tu pourrais connaître tout le monde »…Ha le relou ! On dirait du moi dis-donc ! Mais passons… Mes lecteurs affamés* ne le savent peut être pas, ma

Petite question, comme ça en passant

Aujourd'hui, je rentre plus tard du boulot. C'est en effet une habitude, depuis quelques années. Tout les quatorzes ou quinzes jours, c'est ma "tournée commerciale" pour bien rappeler à la profession que ça n'est pas une tournée musicale, ou générale (quoique pour la dernière, je vous en reparlerais). C'est donc sur les routes que ma vie se

Putain ouais !**

Les vacances sont terminées. Ne cherchez pas dans vos boites aux lettres, je n’ai pas envoyé de cartes. Cette année, mes jours chômés furent mobilisés en Capitale. A Paris au mois d’aout, on prend sa voiture ; les places sont gratuites. J’y vis donc à la volée, des machines, un pendule qui bouge, un autre en cage de verre, des tombes,

septembre 2011

Reglons la note avec soi même. La psy-co-thérapie m’a aidé, mais rien n’a vraiment changé. Quand, en 2006, je quittais Poitiers, l’impression de gâchis ne m’avait pas encore trop pollué. Oh bien sûr, la colère contre soi même, l’excuse d’une rupture, m’avait déjà, une fois, poussé à ouvrir la porte d’un crouque. Mais, s