Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
culturophile

culturophile

Passionné de culture, j'ai envie de partager cette passion. De formation journalistique, j'ai donc eu l'idée de créer ce blog. J'y aborderais la musique, le cinéma, les jeux vidéos, les livres...
Tags associés : cinema, jeux videos, musique

Ses blogs

Le blog de culturophile

Le blog qui aime la culture. Sous toutes ses formes. Cinéma, Musique, Jeux vidéos, BD, livres...
culturophile culturophile
Articles : 68
Depuis : 15/02/2011
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Numéro 0 d'Ymaginères disponible

Numéro 0 d'Ymaginères disponible

Depuis quelques temps maintenant, vous pouvez apercevoir quelque fois l'allusion Ymaginères en bas de mes articles. Tout simplement une communauté qui traite toutes les cultures de l'imaginaire (logique). Mais la collaboration ne s'arrête pas là puisque votre humble serviteur à écrit quelques articles pour le webzine Ymaginères. Certains son
Critique : Drive

Critique : Drive

Le festival est un lieu magique. Il peut créé un buzz monstre autour d'un film. Il en a été ainsi pour Drive de Nicholas Winding-Refn qui est reparti avec le prix de la mise en scène à Cannes et un bon bouche-à-oreille. Mais la hype est-elle vraiment méritée ? On pourrait parler du scénario de Drive. On pourrait dire qu'il conte l'histoir
Critique : Melancholia

Critique : Melancholia

Même si le dernier passage de Lars Von Trier à Cannes a été marqué par son écart sur le nazisme, il ne faut pas oublier qu'il était pour présenter son film Mélancholia. Et quel film. Un de ces films qui ne laisseront pas indifférent. Il a d'ailleurs rapporté un prix d'interprétation féminine à Kirsten Dunst. Et risque d'être un film
Critique : Présumé Coupable

Critique : Présumé Coupable

Omar m'a tuer en juin et maintenant Présumé Coupable. Le cinéma français est décidément bien décidé à explorer l'histoire judiciaire récente. Même si les deux films ont un sujet relativement proche, ils sont plus différents qu'on ne le pense. La comparaison étant à l'avantage du film de Vincent Garenq. En se penchant sur l'histoire de
Critique : La Guerre est déclarée

Critique : La Guerre est déclarée

Valérie Donzelli avait déjà fait une petite sensation avec son film La Reine des pommes. Elle explose carrément avec son second film La Guerre est déclarée. Acclamé à Cannes lors la semaine de la critique, il partait avec un buzz plus que positif à son égard. Et largement mérité. Roméo et Juliette se rencontrent, s'aiment et se mettent
Critique : Green Lantern

Critique : Green Lantern

Encore un héros. L'overdose n'est pas loin pour la plupart des cinéphiles. D'autant plus que DC et Warner ne choisissent pas le plus facile à adapter : Green Lantern. Le mec qui se bat avec une grosse bagouse verte. Pourtant, Martin Campbell choisi de ne pas se prendre au sérieux une seule seconde et cela marche (relativement). Hal Jordan est u
Critique : La Planète des singes - Les origines

Critique : La Planète des singes - Les origines

Quand on a pas d'idées originales à Hollywood, on fait une suite. Et quand on a pas d'idée de suite, on fait un reboot pour recommencer une saga. Et quand un reboot n'est pas suffisant, on reprend l'histoire plus tôt avec un prequel. C'est pourquoi quand on tombe sur un film de ce type, on est rarement excité. Pourtant, une fois de temps en te
Critique : Cowboys et Envahisseurs

Critique : Cowboys et Envahisseurs

Des Cowboys. Des Aliens. Daniel "James Bond" Craig. Olivia Wilde. Le réalisateur d'Iron Man. il y avait définitivement les ingrédients pour faire de Cowboys et Envahisseurs un bon blockbusters bien décalé. Mais Jon Favreau n'avait pas l'air décidé à aller dans ce sens-là. Jake Lonergan se réveille en plein milieu du désert. Problème : i
Critique : Captain America - First Avenger

Critique : Captain America - First Avenger

Marvel a déjà livré tout une tripotée de films et a rencontré beaucoup de succès (quelques fois mérités). Ils doivent donc se dire qu'ils peuvent nous faire avaler n'importe quoi et, donc, transposer n'importe quoi à l'écran. Nous voici alors avec une adaptation du héros bannière étoilée (dit comme ça c'est très gay) : Captain Ameri
Critique : The Artist

Critique : The Artist

Michel Hazanavicius aime rendre hommage à des films du passé. Après s'être attaqué au film d'espionnage avec OSS 117, il se penche sur l'époque du cinéma muet. Il livre avec The Artist, peut-être pas un chef d'oeuvre, mais au moins un film assez original en 2011 pour marquer l'année cinéma. Georges Valentin est une star du cinéma muet. I