Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
L'inopinée

L'inopinée

Tags associés : romans francais, romans etrangers

Ses blogs

Le blog de L'inopinée

L'Inopinée : une étudiante (métiers du livre) passionnée de lecture... Voilà les livres que j'ai lu, ceux que je voudrais lire, ceux que je devrais lire... Les mots d'auteurs que j'ai aimé, qui m'ont marqué... Une petite philosophie de la vie à travers la littérature.
L'inopinée L'inopinée
Articles : 26
Depuis : 24/06/2009
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Visiter la vie comme on visite des maisons

Visiter la vie comme on visite des maisons

La Petite Trotteuse, Michèle Lesbre "La Petite Trotteuse" : une aiguille imperturbable, qui indique tour à tour les soixante secondes de chaque minute qui passe. Une aiguille toute en finesse pourtant capable d'imprimer à notre vie le rythme angoissant de son tic-tac. Une aiguille qui tourne en rond, sans s'attarder, dans le cadran d'une montre.
L'appel de la mer

L'appel de la mer

Le Marin de Dublin, Hugo Hamilton Traduit de l'anglais (Irlande) par Katia Holmes

Le complexe de Babel

Toutes les langues du monde, Zbigniew Mentzel (traduit du polonais par Maryla Laurent – Seuil) « Tu vois, toi aussi tu pourrais ! » Le narrateur de ce récit sent encore peser sur ses épaules toutes les ambitions de sa mère pour un fils qu’elle voudrait prodige, celui qui, de toute la famille, irait le plus loin. Mais cette mère possessive

Écrivains français

"Petite lumière discrète dans les entrailles obscures d'un théâtre déserté et silencieux, la servante veille. C'est ainsi qu'on la nomme. Elle veille sur le sommeil des coulisses, sur celui de la scène où les voix se sont tues jusqu'au prochain levée de rideau, sur l'immobilité des décors, la vacuité de la salle où le public a laissé
Hérat-Kaboul

Hérat-Kaboul

Mille Soleils splendides, Khaled Hosseini (traduit de l'américain par Valérie Bourgeois) Mariam n'est rien. Sa mère Nana le lui a souvent répété. Toutes deux vivent reclus de l'autre côté d'une rivière qui court près d'Herat, au bout d'un chemin de terre parcourut par de rares visiteurs : Bibi jo, l'arbab du village, le mollah Faizullah,

Parabole de l'oiseau moqueur

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, Harper Lee (traduit de l'anglais par Isabelle Stoïanov) Scout et Jem vivent avec leur père, Atticus Finch, à Maycomb, petite ville d'Alabama. À travers les yeux de la petite fille défilent quelques années de leur vie, entre les jeux et défis de l'été, l'école, les voisins et voisines, dont le mystérieux

Voyage au Brésil

Là où les tigres sont chez eux, Jean-Marie Blas de Roblès Prix Médicis 2008 Prix du roman Fnac 2008 Prix du Jury Jean Giono 2008

Les ruines de deux vies

Les Hirondelles de Kaboul, Yasmina Khadra Deux parcours de vie qui vont tragiquement se rejoindre dans un Kaboul ruiné par la guerre, obscurci par les talibans qui veillent avec brutalité et violence. Lapidations, exécutions publiques, femmes transformées en fantômes à l’apparition furtive, enfants déguenillés qui errent dans les rues en

Auprès de moi toujours

Auprès de moi toujours, Kazuo Ishiguro (traduit de l'anglais par Anne Rabinovitch) Kath passe sa vie sur les routes d’Angleterre, naviguant d’un hôpital à l’autre, retrouvant au gré de ses affectations des anciens élèves de Hailsham. Hailsham, c’est cette école nichée dans la campagne anglaise, où les enfants sont éduqués durant

Cette demeure agitée par les vents

Les Hauts de Hurle-Vent, Emily Brontë (dans la traduction de Frédéric Delebecque parue en 2000 aux Éditions de Fallois) Publié sous le titre Wuthering Heights par un certain Ellis Bell, vers la fin de 1847, ce roman reçu tout d'abord un accueil médiocre, choquant par sa dureté, sa grossièreté et son irrespect des conventions de l'époque.