Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Alex Owl

Ses blogs

Le chant du hibou

Nouvelles, poèmes et cogitations abracadabrantes. Le chant du Hibou s'égraine sur la toile. Une trace de plume, un chemin par monts et par mots.
Alex Owl Alex Owl
Articles : 119
Depuis : 24/01/2005
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

C'est pas rien...

Kris Ellestad - Scabs Rien, pourvu qu'il ne se passe rien... juste rien dans la brouhaha de fin d'année. De toute façon après Noël il faut laisser reposer nos foies marathoniens, nos muscles masticateurs tellement sollicités, nos orbiculaires émerveillés par tant de lumières, nos zygomatiques enflammés, nos doigts fébriles qui ouvrirent t

La bouteille à moitié vide...

Je viens de voir à la télé des militaires birmans jeter des paquets de bouteilles d'eau minérales d'un hélicoptère au dessus d'un village sinistré... la vue plongeante permettait d'évaluer la hauteur à près de 100 pieds (environ 30 mètres) si j'en crois mon expérience des vols à basse altitude... ben oui je suis quand même un hibou, n

une idée pour 2008 ?

Kris Ellestad - Were not dirty Voilà, je suis prêt aussi, je vais rejoindre 2008... voyez, fallait pas pousser. Bonne année à tous ! Mais maintenant va falloir en faire quelque chose de cette nouvelle année. C'est bien joli de l'attendre, de la souhaiter, de s'agiter toute une soirée et de faire plein de bisous à tout le monde durant l'insta
Drôle d'histoire...

Drôle d'histoire...

Une histoire bizarre est arrivée à nos oreilles à mon ami le lampadaire et à moi-même. On a discuté une nuit entière de ce curieux phénomène annoncé. Il y aurait un enfant humain, qui naitrait à nouveau chaque année la nuit de Noël. Etrange non ? Le même enfant qui naitrait chaque année. Et puis depuis quand d'abord ? Ca on n'en sait

passage

A runes closes de lierre entrelacé, le lac étire ses rives en lacet. Je puise ici l'onde console le vibrato des houles folles. Et quoi, n'y a t-il pas d'autre passage que ce sillon qui file lent entre les vagues d'un autre âge sur ce styx bleu de l'outre temps ? Comme une bouteille, transparente fond et ruisselle en vase d'argent tombée de la m

Le clown

Comme A La Maison - Charlies Sur les terres oubliées d'un immense chapiteau, Danse le nez en l'air, un grand clown apaisé. Son sourire n'est plus feint, un peu plus mis à nu Il connait bien l'histoire qu'il ne dira qu'à celle Qui le regarde chaque soir faire la pantomime Suspendue à ses gestes en ailes de moulin A ses traits de crayon noir, ro

Flaque.

Je suis de passage là où rien ne glisse. Seule la mer peut encore pleurer les heures répandues sur la table du monde. Je suis de passage là où rien ne glace plus les buches des solstices crépusculaires. Je scrute la brume sombre. Le silence écrase même le bruit des pas de ceux qui marchent. Jusqu'au plus noir désir pour que surgisse un éc

Panique.

Là... calme toi mon âme. Là... apaise ces soubressauts ridicules. Personne ne te regarde. Tout est encore possibles. Seuls quelques spectres magiciens ont aperçu ta peur. Personne d'autre ne sait. Change de costume, secoue tes cheveux puis sors de ton trou en prenant un air détaché. Le monde tremble mais ne rompt pas. Ton absence est passée

J'ai pas fini 2007...

L'année dernière c'était pas pareil, j'étais content de sauter le pas, passer le gué et vogue la galère. Mais là cette année j'ai pas envie ! Ben oui, c'est comme ça j'ai pas envie ! Je veux rester encore un peu, trainer encore en 2007. Et alors ? Qu'est-ce qu'il y a de mal à ça ? Evidemment, y'a les gardiens du temps qui sont venus frap

Flux

Et bien il s'en passe des choses sur le "Waibeu" en mon absence. Pas étonnant, je ne suis qu'un hibou qui court le ciel et se pose de temps en temps. Une fois ici, une autre fois là, parfois près de mon copain le lampadaire. Je ne vois pas pourquoi il ne passerait pas des choses pendant mes escapades. Dans mes moments les plus noirs je me demand