Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Littérairement correct

Littérairement correct

"Penser, c'est dire "non"": Alain.
Tags associés : nouvelles, reflexion, poemes

Ses blogs

Verbatim

Réflexion littéraire et philosophique. Extraits de l'auteur.
Littérairement correct Littérairement correct
Articles : 244
Depuis : 05/09/2009
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Voltaire est mort et enterré.

Voltaire est mort et enterré.

A quoi bon avoir une raison si l'on s'en sert pas? A quoi bon avoir une raison si l'on donne à toutes les énigmes de l'existence des explications surnaturelles, farfelues, agressives et orgueilleuses? A quoi bon disposer d'une raison si l'on s'en sert pas pour expliquer, encore moins pour argumenter?...A quoi bon prétendre être différent de l'
Tu es là où il ne fallait pas être.

Tu es là où il ne fallait pas être.

Tu es livré à toi- même, dans cette ville en fête. Chacun ne pense qu'à lui- même et jamais à son prochain...Chacun célèbre la fête à sa façon sans se soucier de son voisin...Chacun croit qu'il détient la vérité en faisant la fête à sa façon...Chacun pense qu'il a raison et que son voisin a tort...Chacun veut montrer à son voisin
Don Quichotte

Don Quichotte

Il se bat contre tous...contre les fantômes surtout...contre les chimères avant tout...contre les rumeurs après tout...contre les vents, la pluie et le mauvais temps...contre le passé, le futur et jamais contre le présent. Il se bat et exhorte tout le monde à le suivre...En avant! Il agite son drapeau et fonce sur ...l'invisible, sur le non-
Quand le coeur n'y est pas.

Quand le coeur n'y est pas.

Les gens disent qu'il a changé...profondément changé. L'inquisition, dans les rangs de ses collègues, l'index pointé de ses supérieurs l'accusent de négligence, de manque de zèle, de "frigidité professionnelle"...Ses amis, eux, se réservent, chacun pour soi, leur opinion à son sujet...pour se communiquer cette opinion plus tard les uns a
Hmidou Sarhani.

Hmidou Sarhani.

Il vient de nous quitter. Je ne l'avais pas vu depuis des années. J'ai appris ses déboires et ses tribulations trop tard: le jour de son enterrement. Je me suis mis à visionner une vidéo sur Internet dans laquelle l'homme est délabré, résigné, l'ombre de lui- même, racontant ses infortunes familiales d'une manière entrecoupée, rythmée p
L'équation.

L'équation.

Il était très ambitieux et enviait ceux qui ont gravi, quatre par quatre, les marches de l'escalier social et qui jouissaient d'un statut ...doré. Normal. Ne doit-on pas regarder vers des horizons plus...lointains? Ne doit- on pas regarder en haut...vers la cime verdoyante, hautaine et inaccessible? Le hic était qu'il pratiquait un métier dans
Impuissance.

Impuissance.

J'ai mis ma tête dans mes mains. Je n'avais l'envie de rien...même pas de pleurer. Je ne sentais plus rien à l'exception d'un sentiment d'impuissance. L'âge en est-il pour quelque chose? Je fixais le tableau accroché en face de moi. Ce tableau peignait une scène de guerre, une scène désolante, d'une défaite cuisante dans laquelle les cris
Contre- attaque.

Contre- attaque.

Elle a dit oui...Enfin. J'avais presque perdu tout espoir. Son "oui" m'a presque surpris, choqué...tellement je ne m'y attendais pas. Son "oui" fut pour moi crucial, glacial, choquant, telle une douche froide. Son "oui" m'a percuté de plein fouet...comme un camion qui percute une vieille femme dans le passage pour piétons. Ce "oui", vecteur de c
J'ai perdu la main.

J'ai perdu la main.

Je me retrouve, ce soir, perdu et déboussolé, tel un pilote sans carte, ou un unijambiste sans béquilles. Je suis là, devant mon poste, tentant d'aligner quelques mots sans pouvoir y parvenir. J'ai éteint toutes mes lumières et je me suis concentré sur mon écran, comme dans le prélude d'une séance de spiritisme ou lors d'une séquence d'u
L'illusion de la Vérité.

L'illusion de la Vérité.

LA VERITE EST UN TEMPLE BATI SUR DES ECHOS. Le monde est en ébullition: chaque parti, chaque idéologie, chaque religion, chaque secte, chaque courant social ou économique, chaque bloc de pensée, chaque personne... pense qu'il détient la Vérité. Ainsi, on tue, on vole, on viole...au nom de la Vérité Vraie, la Vérité seule, unique et sacr