Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
F.S

Ses blogs

Le jour. D'après fred sabourin

Les carnets & press-book d'un journaliste omnivore, libre et indépendant. Chroniques cinéma, récits de voyages et de montagne, littérature protéiforme. Des photos pour illustrer le tout. Aussi dans un blog Médiapart (La charentaise libérée).
F.S F.S
Articles : 799
Depuis : 09/02/2006
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Dix ans

Dix ans

« J’ai dix ans, des billes plein les poches, j’ai dix ans, les filles c’est des cloches, j’ai dix ans, laissez-moi rêver que j’ai dix ans, ça parait bizarre mais… si tu m’crois pas, hé ! tar’ta gueule à la récré ! » . Dix ans. Il y a dix ans tu respirais pour la première fois l’air de cette planète, en pointant le bout d
Dans Christian, il y a Christ (Rural road trip, saison 5)

Dans Christian, il y a Christ (Rural road trip, saison 5)

C’est le hasard. Ils sont deux à s’appeler Christian, et viennent, ou sont venus un temps, à la distribution alimentaire du bourg d’Aigre. Je les aime bien ces deux gars-là, dans un genre différent. L’un porte le patronyme d’un journaliste célèbre qui fut otage au Liban vers 2010-2011, je lui avais fait remarquer une fois au début
Aubrac-toi un peu, si tu lauzes

Aubrac-toi un peu, si tu lauzes

C'était une invitation à un mariage : l'union du gris, du vert et du bleu. Dans leur avarice légendaire (et exagérée, sans aucun doute), les Auvergnats avaient planqué les nuages qui auraient davantage sublimé reliefs et toits de lauzes, granits et gentianes, au détour des chemins (les "drailles") ou des granges (les"burons"). Partout, le v
La Reine d’Angleterre expliquée à ma fille

La Reine d’Angleterre expliquée à ma fille

La Reine est morte, vive le Roi ! Depuis jeudi dernier, jusqu’à la saturation pour certains (la cancel culture et ses apôtres ne sont jamais bien loin…), chaque jour un petit peu davantage sur la Reine Elisabeth II, passée à trépas à l’âge très respectable de 96 ans. Depuis que tu es au collège, ma fille, c’est-à-dire depuis huit
The French dispatch : voyage au bout d’Ennui (sur-Blasé)

The French dispatch : voyage au bout d’Ennui (sur-Blasé)

Le dernier et très très attendu film de Wes Anderson explore la mythologie littéraire d’un âge d’or du journalisme, à travers une galerie de portraits de correspondants américains dans une France sépia qui sent bon l’intérieur des armoires normandes de nos aïeules. Un capharnaüm de comédiens internationaux qui évoluent dans des d
La cathédrale d'Angoulême se visite aussi pour son Trésor

La cathédrale d'Angoulême se visite aussi pour son Trésor

En décembre 2016, nous avions fait paraître dans le média Magcentre.fr un article intitulé de la sorte ; nous l'avions également publié ici. À cette époque-là, les possibilités de visites étaient frileuses (deux horaires, trois jours par semaine et seulement douze personnes à la fois). Fort heureusement, la DRAC, l'Office de Tourisme d'
Complètement givré

Complètement givré

"Le paysage est un paquet de saveurs, de couleurs, d'odeurs, où le corps infuse" (F. Gros, Marcher, une philosophie). "La grande plaine est blanche, immobile et sans voix. Pas un bruit, pas un son ; toute vie est éteinte. Mais on entend parfois, comme une morne plainte, Quelque chien sans abri qui hurle au coin d’un bois". (...) "Plus de chanso
L’enfance s’en va, et déjà le temps des secrets succède à la gloire de mon père

L’enfance s’en va, et déjà le temps des secrets succède à la gloire de mon père

Depuis quelques jours tu as franchis le portail d’un collège, signant ton entrée en 6e. C’est peu dire que tu attendais ce moment avec impatience, mais aussi – quoi de plus normal – avec une certaine appréhension. Symboliquement, je sentais bien depuis quelques temps qu’avec ce passage, s’éloignerait à pas feutrés le temps de l’
« Une Mercedes, ça fait bourgeois… » (Rural road trip, saison 4)

« Une Mercedes, ça fait bourgeois… » (Rural road trip, saison 4)

Elle a dit une petite phrase au détour d’une autre, comme ça, l’air de rien. Pour être franc, on ne l’avait pas vu venir. Stéphanie* venait donner un coup de main à l’épicerie solidaire le jour d’une vente-braderie de vêtements délocalisée, pour l’occasion, dans un petit bourg au nom peu amène : Aigre. C’était un jour gris