Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
J. Gouarg

J. Gouarg

Simple et humble poéte pratiquant aussi la pâtisserie de restaurant.

Ses blogs

Gouargoland

gouarg.over-blog.com
J. Gouarg J. Gouarg
Articles : 160
Depuis : 04/05/2009
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Une poussière vers la lumière

De la terre à cette lumière Juste un seul pas éphémère Un simple retour à la poussière Vers ces cieux, par ces airs Un simple lopin, là-bas En retour d’un rien, ici-bas Seulement une terre foulée Jusqu’à être piétinée Le monde s’accumule dessus Sans même un seul égard Ni même de compassion Pour cet endroit sans nation Puis rep

Grandir avec toi

J'ai appris à laisser passer Voir partir, sans retenir Tout en gardant mon sourire Et laissant le temps l'effacer Gardant un sombre espoir De pouvoir enfin réussir Sans l'ombre d'un regard Sourire et puis m'y tenir Une présence, ou des mots Juste quelques mots posés Comme animés à flot Se laissant s'échapper Ce sourire est réapparu Surement

Présence constante

Tombée de là-haut De cette immensité Juste posé sans lot Sur ce sol humidifié Invisible aux yeux Mais une présence ressentit Sans émettre de vœux Ni de peur aigri Eternellement insondable Et pourtant bien présente De par sa force tant instable Qu’autant apaisante De son souffle irrégulier Ainsi qu’imprenable Elle laisse sa volupté No

Le suivre

Une fleur posée là Sur un pas-de-porte Sans mot d’aucune sorte Juste laissée là Une volonté de fer Contre une pensée fébrile Résister à son ère Tout reste difficile Un simple mot Pour un sourire Juste composé Sans grand niveau Pour te retenir Et te garder Rien n’est difficile Suis juste ton ère Si une pensée vacille Ecoute et laiss

Papi

Aujourd’hui j’y repense Une larme à l’œil Un sourire en coin A ce jour, maintenant, j’avance Ai-je fait mon deuil ? Je n’en sais rien… Je voudrais juste rendre hommage A cet homme cher à mon cœur De par ces mots, à travers les âges Vivant en moi comme une fleur éternelle Il me manque aujourd’hui Et me manquera toujours Il m’a

Celui que je suis

Je ne suis plus le même homme certes J'ai grandi, changé, évolué comme j'ai pu J'ai eu mal, j'ai blessé, j'ai aussi été déçu J'ai avancé malgré toutes ces choses concrètes J'ai perdu du monde en chemin J'ai bien sur parfois des regrets J'ai juré de garder la tête haute Sans savoir comment la garder Ni même vérifier au là-bas au loi

Avancez avec moi

Et pourtant... Je n'ai rien à cacher Je suis presque à nu Dans ce monde sans vue Presque à pleurer Pour cet instant... Et alors... Je suis tel quel A prendre ou à laisser Je n'ai plus rien à dévoiler Dans ce monde "réel" Et sans accord... Pas grave.... J'avance encore et encore Je n'ai rien à prouver Aux autres de m'accepter J'assume mes to

Suis ta voie

Enfermée dans ses doutes Elle hésite encore et encore Elle ne sait choisir sa route Sans avoir de remords Retranché dans ses sentiments Sans être capable de décider Elle se torture en dedans Sans pouvoir l’expliquer Suivre son cœur devient trop dur Même quand la jalousie l’aveugle Ne devrait-elle pas aussi songer A suivre son propre inst

Apprenez moi

Laissez-moi croire en mes chances Laissez-moi voir dans tous mes rêves Gardez-moi de tous ces « on-dit » Gardez loin de moi ces rumeurs Donnez-moi l'opportunité d'être meilleurs Donnez-moi de quoi vivre aujourd'hui Poussez-moi ici que je m'achève Poussez-moi là pour ma délivrance Alternez mon amour et mon amitié Alternez sans trop m'encomb

Briser sa lumière

Encore ces démons passés Reviennent ici te hanter Tu les chasses, tu les fuis En pensant sauver ta vie Tu fermes les yeux Et essaye d’oublier Tel un simple vœu D’étouffer une pensée Réussir à garder le sourire Même de temps en temps Sans repenser aux souvenirs T’attendant droit devant Tu as toujours esquivé Sans jamais affronter Par