Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
lmvoyager

lmvoyager

Etudiants aimant voyager, nous voulons faire découvrir et partager nos voyages et nos bons plans.

Ses blogs

LM Voyager

Récits de voyage, fictionnels ou poétiques : le voyage comme explorateur de la géographie et de l'histoire.
lmvoyager lmvoyager
Articles : 587
Depuis : 07/06/2010
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Songe enjôleur

Songe enjôleur

Ses mains étaient celles d’un vieillard. Quel âge pouvaient-elles bien avoir ? Il secoua la tête en signe de dénégation. D’une part, il savait que les années ne portaient pas la responsabilité de la déliquescence de son corps, mais plutôt les épreuves qu’il avait traversées. D’autre part, il connaissait son âge, à quelques ann
En montant dans la Jowett

En montant dans la Jowett

Les trois heures que durait le voyage depuis Londres, Lucinda les passait d’abord à lire puis, quand le vertige la prenait, elle imaginait ce que madame Williams avait laissé sur son lit en guise de cadeau de bienvenue. L’été précédent, Lucinda y avait trouvé un sac entier de friandises et, deux ans auparavant, un ours en peluche. Enfin,
Une femme à la mer

Une femme à la mer

Le vent soufflait encore par faibles rafales. La tempête, cependant, était bel et bien passée, et un soleil radieux illuminait cette journée de la fin du mois de janvier. Agnès était sortie dès l’aube, emmitouflée dans un pardessus de cachemire noir duquel elle avait relevé le capuchon. Elle allait sur la promenade à pas lents, et l’a
Mariage forcé

Mariage forcé

Hans n’ose pas regarder Britt. La maudite se marre, sans gêne aucune, avec des accents mauvais dans ses ahanements. Pourvu qu’elle s’étouffe, à pouffer comme ça, pense Hans. Mais ces choses là n’arrivent jamais. Elles ne doivent pas être souhaitées, donc elles ne s’exaucent jamais. Hans aimerait pourtant qu’à cette règle, il y
Des rives proches

Des rives proches

La soupe n’a ni meilleur goût, ni meilleur aspect. Il y en a simplement un peu plus. Quelques fèves et beaucoup d’eau ; sur un tranchoir, de l’ail frotté et des sardines grillées dans l’âtre. Pas de quoi rassasier un homme. La marmite au vieux fond brûlé reste pourtant pleine. Dans les godets, le vin tourne à l’aigre. Depuis une s
Carte postale

Carte postale

Tel un petit garçon, Owen était perdu. Il était descendu de la malle-poste aux abords d’un bâtiment flanqué de deux tours, dont la plus haute s’élevait tel un phare face à la mer intérieure toute proche. Le jeune lord descendit vers les quais. Sur un banc, il s’assit, et ferma les yeux. Le voyage l’avait épuisé. Les cahotements av
Lame bien née

Lame bien née

Le tumulte s’amplifie. Ils ruent dans les moindres venelles en hurlant leur fureur. A ma porte, ils tambourinent. Parmi tous les noms qu’ils aboient, ils parviennent à prononcer le mien. Puis ils passent à une autre porte et, devant ma fenêtre, c’est comme si leur flot ne cessait jamais. Mille cris, mille haines se mêlent. Ils serrent le
Aux champs l’honneur

Aux champs l’honneur

Le père de Des Rosières avait combattu les Anglais à Fontenoy. Tous les soirs, les histoires que nous contait son fils nous tenaient éveillés longtemps après l’extinction des feux. Nous nous disputions silencieusement, dans la peur d’être découverts, à propos de chaque épisode que rapportait Des Rosières. L’imagination de celui-ci
A la table des grands

A la table des grands

L’impluvium était encore plein des dernières pluies. Caïus Domitius y plongea la main tandis qu’une jeune fille brune à la peau bronzée vint y remplir un broc. Épirote, demanda Caïus, qui promenait son regard des épaules jusqu’aux hanches qu’une robe ocre laissait deviner. Caïus entendit rire derrière lui. Lucius Lucterius précis
En spectacle

En spectacle

Le collant menaçait de rompre et la perruque tombait. Un sourire niais – que le marquis de Fronteira aurait sans doute voulu gracieux – ajoutait au grotesque de la scène. Comme les musiciens marquèrent un silence, le marquis s’inclina et les invités applaudirent. À son voisin de table, un jeune comte souffla que tous ici devaient être s