Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
les deux reveurs

les deux reveurs

Ses blogs

LE CHEMIN DE DEUX REVEURS

Palavas-Les-Flots. Katmandou. Deux amoureux à bicyclette se prépare à partir.
les deux reveurs les deux reveurs
Articles : 85
Depuis : 09/10/2010
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

Nouvel appel a la bicyclette

Nouvel appel a la bicyclette

D’ici quelques heures un avion nous arrachera du continent Asiatique. Nous faisons une escale rapide a Bombay, puis un long courrier nous deposera chez nos amis belges, et un petit vol nous deposera chez nos confreres de Marseille. Nous apelons tous les sportifs et courageux, a venir nous accompagner pour notre derniere etape de ce long chemin. S
Les 4000 iles

Les 4000 iles

Nous voilà dans un endroit paradisiaque, au sud du Laos à quelques kilomètres du Cambodge. Le Mékong dépasse les 14 km de large et dévoile un archipel de 4000 iles, Sipan Don en laotien. C’est ici que nous passons nos derniers jours au Laos. Depuis notre dernier article, nous n’avons toujours pas essayé les saunas aux herbes, c’était
La Cite d’Angkor

La Cite d’Angkor

Nous passons la semaine a Siem Reap pour visiter les temples d’Angkor, nos vélos ne sont pas au placard car la bicyclette est un moyen privilégié pour visiter le site qui s’étend sur plusieurs kilomètres.Une journée suffirai pour survoler les principaux temples mais une semaine est nécessaire pour faire le tour de la cité. Ce lieu illus
Nouvelle frontière

Nouvelle frontière

Le Laos est le pays où nous avons parcouru le plus de kilomètres, 1200 au compteur lorsque nous franchissons le passage frontière. C’est par l’ile de Don Det que nous finissons notre visite du Laos, quelque peu déçu, cette ile abrite toute une communauté de fidèle lecteur du ¨Lonely Planet¨ (guide de voyage) qui ne se mélange pas avec
De retour en Thaïlande

De retour en Thaïlande

Pour nos trois dernières étapes en Asie, nous abattons 250km en 3 jours. Etrangement, nous retrouvons à Pailin la même ambiance sordide que dans toutes les villes frontières du monde entier. Avant de quitter le Cambodge, on s’offre un dernier ¨café Teuk ko, que l’on aime tant, puis nous sortons nos passeports pour un dernier coup de tamp
La jungle cambodgienne

La jungle cambodgienne

Depuis Stung Treng, nos vélos ont fait les aventuriers... Un peu lasse de la RN13 au Laos, nous décidons pour le Cambodge, d’emprunter les chemins moins fréquentés.... La piste se trace à travers la nature débordante, les villages se cachent derrière l’épaisse forêt et les cyclistes doivent franchir des obstacles plus hauts que leurs v
Le Laos, pays riche de rencontre.

Le Laos, pays riche de rencontre.

Voilà 1 mois et demi que nous sommes au Laos et notre itinéraire chemine sur la RN13 depuis Luang Prabang jusqu’à Thakek, où nous sommes aujourd’hui. Au fil des kilomètres, les rencontres sont de bonnes augures... D’abord un couple de cycliste français (www.celinandmike.fr), puis notre bienfaiteur allemand, ensuite Noé, Mango et leurs
Au Laos à vélo... On dépasse les...motoculteurs...

Au Laos à vélo... On dépasse les...motoculteurs...

Le détour par le Parc des Bouddhas, nous fait emprunter une route différente de la RN13. La visite du parc fut terminée en 30minutes et en le quittant nous ne savions pas que le plus intéressant nous attendait... Une piste de terre rouge, nous impose un slalom continu pour éviter les trous, la boue et les cailloux... Cette piste se déroule le
Nos derniers jours à Angkor

Nos derniers jours à Angkor

Comme depuis notre premier à jour a Siem Reap, notre journée se commence par un ¨Café Teug Ko¨, café au lait glacé, et une bonne baguette, puis par une dizaine de kilomètre pour rejoindre la cité d’Angkor... Nous nous offrons un tour de montgolfière pour survoler le temple le plus célèbre de la cité, l’avant dernier jour... Sensati
République populaire démocratique du Laos...

République populaire démocratique du Laos...

Autrement dit : Sao Popo Lao... Nous apprécions toujours autant les kilomètres sur cette route rectiligne et sans grand obstacle. Les laotiens nous montrent toujours autant d’amabilité et plus nous allons vers le sud, plus les laotiens nous parlent français. Une fois nous arrivons dans un petit café de bord de route et la dame nous accueille