Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Elusia

Ses blogs

Le souffle des ancêtres

Le roman de notre famille
Elusia Elusia
Articles : 242
Depuis : 23/02/2016
Categorie : Famille & Enfants

Jasmin et Bougainvillée

Mes années tunisiennes à Djerba
Elusia Elusia
Articles : 151
Depuis : 01/01/2015
Categorie : Tourisme, Lieux et Événements

Articles à découvrir

W ... comme employés aux Wagons-lits ?

W ... comme employés aux Wagons-lits ?

1892 - Hugo d'Alesi Contrairement aux idées reçues, nos ancêtres voyageaient beaucoup pour toutes sortes de raisons, mariages, fêtes et foires, travail, pèlerinages, service militaire, guerres ... et aussi aventure. A pied, à cheval ou en voiture les transports n'étaient guère sûrs... Les frontières se traversaient allègrement et les flu
Djerba, le réveil de la belle endormie ...

Djerba, le réveil de la belle endormie ...

Le Théâtre - Photo Redha Zarrouk Alors que la Tunisie cherche toujours sa voie ... au grand dam de certains qui crient haut et fort et sous l'attention vigilante d'autres qui espèrent secrètement ... Djerba est en train de prendre un tournant. Le sommet de la Francophonie prévu en novembre et reporté à l'an prochain ou aux calendes grecques
Mon jardin à Djerba

Mon jardin à Djerba

Quand j'ai décidé de m'installer à Djerba il y a maintenant plus de 10 ans , je rêvais d'un beau jardin , avec de la verdure, des fleurs pleines de couleurs ... un éden quoi ! Au départ, n'ayant en rien la main verte, j'ai tâtonné, j'ai lu les conseils en la matière, j'ai suivi quelques recommandations, j'ai bien arrosé consciencieusement
Y ... comme le dit DuplessY

Y ... comme le dit DuplessY

Contrairement aux idées reçues, nos ancêtres voyageaient beaucoup pour toutes sortes de raisons, mariages, fêtes et foires, travail, pèlerinages, service militaire, guerres ... et aussi aventure. A pied, à cheval ou en voiture les transports n'étaient guère sûrs... Les frontières se traversaient allègrement et les flux migratoires étaie
Fruits d'automne : les dattes

Fruits d'automne : les dattes

Après les fruits d'été et la chair sucrée et colorée des melons et pastèques qui ont le pouvoir de nous désaltérer voici les fruits d'automne ! Les raisins et les prunes, qu'ils soient jaunes, verts, rouges ou violets assurent la transition ... tout comme les figues de barbarie ... Dans le sud la cueillette des dattes a commencé. Mais ici
S ... comme Seyssel la batelière

S ... comme Seyssel la batelière

Seyssel en 1837 Contrairement aux idées reçues, nos ancêtres voyageaient beaucoup pour toutes sortes de raisons, mariages, fêtes et foires, travail, pèlerinages, service militaire, guerres ... et aussi aventure. A pied, à cheval ou en voiture les transports n'étaient guère sûrs... Les frontières se traversaient allègrement et les flux mi
Les hommes et la mer

Les hommes et la mer

Depuis la corniche de Houmt Souk, le spectacle de la mer ne finit jamais. A tout moment de la journée des histoires se tissent, entre les hommes, les oiseaux et la mer ... Un homme part à pied depuis la grève, un baluchon sur les épaules. Où va-t-il ? Il marche, marche, marche et s'éloigne résolument de la côte ... Là la mer est lagunaire,
Arcane et chakchouka

Arcane et chakchouka

Allez mes ami.es pour vous et surtout pour moi, je vais essayer de résumer la situation politique afin de tenter de mieux comprendre la chakchouka tunisienne. Octobre 2019 un Président atypique est majoritairement élu. 25 juillet 2021 le Président suspend le Parlement et démet le 1er Ministre, remplacé en octobre par Najla Bouden. Le Préside
Elyzad - et la Tunisie - à l'honneur !

Elyzad - et la Tunisie - à l'honneur !

Elyzad ! la littérature de la diversité ... Créée en 2005 à Tunis cette maison d'édition vient de recevoir le Prix Goncourt du Premier Roman avec l'oeuvre d'une jeune femme, photojournaliste indépendante, spécialiste du Moyen Orient , Emilienne Malfatto . C'est toujours avec soin qu'Elyzad sélectionne ses auteurs qu'ils viennent d'horizons
Le Palais Ben Ayed à Sedghiane

Le Palais Ben Ayed à Sedghiane

Au milieu de nulle part se dresse les ruines du Palais Ben Ayed . Le Ksar Ben Ayed. Quand je dis nulle part, c'est par ce qu'il est perdu, isolé, quasi invisible dans cette belle campagne de Sedghiane. Il n'a même pas le charme suranné des menzel et des houch qui sont nombreux par ici... C'est un bâtiment blanc, un peu incongru ... et à plusie