Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Georges Bleuhay

Georges Bleuhay

.Georges Bleuhay est un pseudonyme permettant à l’auteur de livrer, de manière impudique, ses états d’âme. Tantôt empli de passion pour la Femme, merveilleuse divinité échappée d’un paradis oublié ; tantôt nostalgique d’un amour perdu ; parfois exalté par la France dont la langue et la culture ont bercé toute sa vie, il dévoile avec sincérité le maelström des sentiments qui s’emparent de lui et qu’il désire communiquer à ses lecteurs. Certains de ses amis disent qu’il écrit un peu à la manière de Maurice Carême, poète de la Belgique française, avec une écriture simple et directe qui va droit au cœur.

Ses blogs

Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Ce blogue est celui d'un liégeois, amoureux de la France et poète à ses heures. Georges Bleuhay est le nom de plume de René Georges Thirion. Né à Auderghem le 10 avril 1939, il passe sa jeunesse à Spa. Sa passion pour le français lui fait dévorer tous les grands auteurs. Devenu spécialiste marketing, il a publié au cours de sa carrière plus de 350 publications spécialisées. Sa retraite lui permet d’écrire enfin avec son cœur plutôt qu'avec sa raison. Sa bibliographie: Le cœur fou - Le cœur marigot - Le cœur à vau-l'eau - L'errance poétique - L'âme en révolte - Le miroir brisé - La fin du chemin - Le crépuscule du poète - L'âme en flamme - Le rêve en tête - Esneux au fil de l'Ourthe – Quand s’égrène la vie -L'âme sidérée.- Le dernier poème - Le dernier mot
Georges Bleuhay Georges Bleuhay
Articles : 1577
Depuis : 19/07/2008
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Colères politiques

Le Blogue d'un identitaire, poète révolté par un monde en déliquescence
Georges Bleuhay Georges Bleuhay
Articles : 112
Depuis : 13/10/2020
Categorie : Politique

Articles à découvrir

Halloween perpétuelle

Halloween perpétuelle

Quand je deviendrai squelette Couché sous la froide pierre Je sortirai en cachette Habillé d’un pauvre lierre La nuit sera mon domaine Où je gémirai dans le vent Pour calmer l’horrible peine De mon esprit en plein tourment Et le passant saisi de peur par mon horrible apparition Ne peut comprendre ma douleur Un fantôme errant dans le noir N
Les tournesols

Les tournesols

Quand le soleil a disparu Les tournesols se sont fanés Les champs se sont retrouvés nus Sans leur éclatante beauté Ils penchent au sol leur cœur noirci Dans le deuil de l’hiver proche Ils pleurent les beaux jours enfuis Car leur mort se rapproche Le cœur du poète est triste Devant cette fin de l’été Et leurs tiges qui subsistent Devant
L’amour est mort

L’amour est mort

Toussaint 2021 À Elle Dix ans déjà Dieu que c’est long Des jours qui me semblent infinis Le temps a perdu ses saisons Ma vie a sombré dans la nuit En ce jour de la Toussaint La fleur posée sur la pierre N’est que l’expression d’un chagrin D’une âme dans la misère Car tu étais ma richesse Ma seule raison de vivre Je vivais de ta te
Nostalgie sanitaire

Nostalgie sanitaire

Que reviennent les jours heureux Où l’insouciance des enfants Se changeait en rires joyeux Pour le bonheur de leurs parents Ils ignoraient tous les dangers Qui menaçaient leur avenir Dévorés de curiosité Ils avaient tout à découvrir Hélas ces moments de bonheur Nos gouvernants les ont tués En les plongeant dans la terreur La peur d’inf
Complotiste ou réaliste ? "That's is the question" ?

Complotiste ou réaliste ? "That's is the question" ?

Saisi sur Facebook et tellement vrai. Comment ne pas partager ? C'est totalement évident, nous sommes de très dangereux terroristes prêts à faire sauter ce merveilleux palais qu'est l'Elysée et à dynamiter l'Assemblée. J'ai cependant quelque difficulté à voir en vous, Chers Amis, de terribles anarchistes bombes fumantes à la main et tout
BHL clown médiatico-philosophe ?

BHL clown médiatico-philosophe ?

LES CONS ÇA OSE TOUT..." Ils n'ont pas peur du ridicule ces clowns médiatiques de la société du spectacle qu'ils soient à la gauche ou â la droite du mondialisme capitaliste. Ces laquais servant la ploutocratie, soit par un libéralisme économique, soit par un cosmopolitisme sociétal, passent leur temps à mentir, trahir, retourner leur ves
Petit délire amoureux

Petit délire amoureux

Mademoiselle La tourterelle Parlez-moi d’elle Elle est si belle Elle est sans trêve Dans tous mes rêves Ma nouvelle Êve Vision trop brève Et je veux l’aimer Pour l’éternité Comment l’oublier Je suis enchaîné Mais l’amour rend fou Je la vois partout Je ne suis qu’un loup Devenu trop doux Mais pour mon malheur Elle gît dans le c
La fin d’un monde

La fin d’un monde

N'en déplaise à la Greta Je ne parle pas climat Mais la folie des humains Qui gâche notre destin Elle est toujours aveuglante Au point que l’on ne peut la voir Cette vérité troublante Qui pousserait au désespoir L’homme empli de suffisance Croit pouvoir régler son destin Et d’un pas ferme il s’avance Dans ce monde sans lendemain Car
Le Peuple sait être grognon

Le Peuple sait être grognon

Il n’était qu’un godelureau Formé par une égérie Une sorte de maquereau Qui joue une comédie Il était doué l’animal Pour pérorer comme pas deux Mentir était un festival Qu’un peuple béat adorait Le pays devint sa scène Je suis le grand réformateur J’ai l’âme républicaine Je jure de faire votre bonheur Mais par le pouvoir e
L’Automne meurtrier

L’Automne meurtrier

À Paul Verlaine Une feuille morte S’envole au vent mauvais Ma peine l’emporte Avec tous ses regrets La noirceur de la nuit Éveille mon chagrin Et mon cœur qui gémit Espère le matin Car l’Automne est porteur D’une triste question M’accablant de langueur Verrai-je le Printemps Ravivant mes passions Ou serais-je Néant Georges Bleuhay -