Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Murielle Compère-DEMarcy (alias MCDem)

Murielle Compère-DEMarcy (alias MCDem)

Auteure publiée dans de nombreuses revues et anthologies. 2 recueils de poésie à son actif. Passionnée par l'écriture poétique dans tous ses états. Publiera cet été 2014 un recueil de nouvelles. Met la poésie sur le feu de chaque jour, 24h/24.

Ses blogs

Le Journal de M©Dĕm.

Site de revue de poésies en ligne, reçues au coup de coeur / Site de ressources en poésie contemporaine / Journal poétique de M©Dĕm.
Murielle Compère-DEMarcy (alias MCDem) Murielle Compère-DEMarcy (alias MCDem)
Articles : 42
Depuis : 10/06/2014
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Arrêt sur poèmes

"Chaque poème à son jour / Chaque jour a son poème."
Murielle Compère-DEMarcy (alias MCDem) Murielle Compère-DEMarcy (alias MCDem)
Articles : 52
Depuis : 27/01/2015
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Dans les artères de la nuit---

Dans les artères de la nuit---

09/09/2014 Dans les artères de la nuit coule le sang des drames du silence & mon sang coule dans ces rus sous l'épiderme des ruelles jusqu'à l'absence du poème où mon cerveau phosphore & source roule / délesté du bruit grégaire / des foules- matadors défaits de ce s caillots de l'embarras où la lumière brûle / blême / explose obstruée

Texte du jour

Lire entre les lignes dit-elle rend l'interprétation du monde élucidifère Revient la leçon énoncée par Antonin Artaud à propos de Van Gogh : Un aliéné est un homme ... qui a préféré devenir fou Elle tient l'équilibre comme formidable équinoxe bousculant la rythmique équidistante du temps sidéral, son tempo biologique rechargeant l'h
Le collage du jour, Ghislaine LEJARD

Le collage du jour, Ghislaine LEJARD

Collage du jour, Ghislaine LEJARD. 05/04/2015 "o ces soleils dans le trousseau d'une mémoire dont chaque clé ouvre / différente / une porte sur Demain. Tryptique du temps, ors du passé, or du présent, ores et déjà demain---" Murielle Compère-Demarcy, 05/04/2015

Le texte du jour

Et ce ciel a dévoré jusqu’à l’avant- dernière miette de cette nuit aux sangs retournés en-dedans de nos lèvres ourlées de mots abouchés au noir de l’horreur ô silence de cette nuit retournée à l’envers comme la liberté de nos gestes dans ce désastre des fenêtres Ce qu’il restait de soleils lucidité acide un zeste d’humani
Ecrire Verbe-lame verve du Vivre

Ecrire Verbe-lame verve du Vivre

Ecrire Verbe-lame verve du Vivre dans les veines d'un réel ré-actif Ah que la vie est seule à peine senti et l'écrire se fait plus vite que le vivre Ah que tu dises "Vois!" et ce que tu regardes se brise dans l'étincelle de tes yeux vacillants en même temps que ça flambe Que tu redises "Fiat lux" et la lumière se fait clarté noire et blanc

Messages révolutionnaires, Antonin ARTAUD

«L'art a pour devoir social de donner issue aux angoisses de son époque. L'artiste qui n'a pas ausculté le cœur de son époque, l'artiste qui ignore qu'il est un « bouc émissaire », que son devoir est d'aimanter, d'attirer, de faire tomber sur ses épaules les colères errantes de l'époque pour la décharger de son mal-être psychologique,

Liens

Ecrit d'après un collage en noir et blanc de Ghislaine Léjard : "L'agitateur n'arrête pas / le bain d'arrêt où l'aube / refait dans le moindre gris du grain / devenu noir / / l'interstice des astres où chaque fracture / colmate les blessures pour que revive / en plus haut chatoiement / l'invective éblouissante / de nos plus immanents soleils