Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Robert Enrico : biographie

Robert Enrico fait partie des meilleurs cinéastes français. Durant 40 ans, ce scénariste et réalisateur a enregistré un nombre impressionnant de succès cinématographiques, dont, la plupart, ont été illustrés par l'incomparable musique de François de Roubaix. En mettant en scène les meilleurs acteurs, Robert Enrico et son œuvre sont devenus incontournables.

Ses premiers pas

Il est né le 13 avril 1931 à Liévin (Pas-de-Calais). Ses parents, immigrants italiens l'emmènent à Toulon où il suit ses études secondaires au collège des maristes. Après avoir obtenu son baccalauréat, il suit, pendant deux ans, les cours de réalisation à l'IDHEC (école des hautes études cinématographiques). Entre 1953 et 1956, il travaille comme assistant à l'élaboration de films industriels et anime, dans le même temps, à la Sorbonne la troupe "Les théophiliens" (théâtre du moyen âge). De 1956 à 1959, il effectue son service militaire au service cinématographique des armées.

Sa carrière

Jusqu'en 1964, il réalise un certain nombre de courts et moyens-métrages de type documentaire lesquels, pour certains d'entre eux sont récompensés. "La rivière du hibou" en 1962 reçoit la palme d'or à Cannes et un oscar à Hollywood en 1964. Il se lance dans son premier long métrage avec "au cœur de la vie" en 1962, suivi de "La belle vie" en 1965 qui, malgré le boycott des distributeurs, obtient le prix Jean Vigo. En 1966, avec "Les grandes gueules" mettant en scène Bourvil et Lino Ventura, il signe son premier film populaire. En 1968, il tourne "Les aventuriers" avec cette fois Alain Delon et toujours Lino Ventura. José Giovanni collabore en tant que scénariste et dialoguiste sur ce film. Toujours dans la série des films d'aventures en 1971 "Boulevard du rhum" où cette fois-ci Lino Ventura partage la vedette avec Brigitte Bardot. En 1975, Philippe Noiret et Romy Schneider sont les protagonistes du film "Le vieux fusil". Le film est récompensé à Cannes par plusieurs Césars (meilleur acteur, meilleur film, meilleure musique et César des césars), ce film a réalisé 3400000 entrées à sa sortie en salles. Alternant ses tournages entre films populaires et films plus intimistes, Robert Enrico renoue avec le grand public en 1989 avec "la Révolution française" (Film TV 1ère partie). La distribution de ce film est internationale : Klaus Maria Brandauer, François Cluzet, Jane Seymour, Sam Neil, Claudia Cardinale ou encore Peter Ustinov. La seconde partie sera réalisée par Richard T. Heffron qui fut coréalisateur de la première partie.

Son action

Robert Enrico aura tourné 36 films au cours de sa carrière. Il a été président de l'Académie des arts et techniques du cinéma.
Il est décédé le 23 février 2001 à Paris. Son corps est inhumé au cimetière de Montmartre.

Articles de la même catégorie Cinéma

"Canadian Pie" : tout savoir sur ce film

"Canadian Pie" : tout savoir sur ce film

"Canadian Pie" est un long-métrage réalisé en 2006. Complètement déjanté et plein de romance, ce film raconte l'histoire d'un jeune, Nick, qui traverse le Canada pour retrouver sa fiancée, qui est partie travailler à Toronto avec un producteur de musique douteux et véritable bourreau des cœurs.
Jim Sheridan : biographie

Jim Sheridan : biographie

Jim Sheridan est un cinéaste irlandais. Ce réalisateur, scénariste et producteur, né le 6 février 1949, à Dublin, aime décrire la complexité, et notamment les travers de la société irlandaise. Ses longs-métrages sont souvent source de polémiques néanmoins, ils ont le mérite de faire réfléchir. Jim Sheridan est devenu, en peu de temps, la nouvelle figure phare du cinéma.
Edward Fox : biographie

Edward Fox : biographie

Edward Fox est un acteur britannique. James Fox, l’acteur de « Ces merveilleux fous du volant dans leurs drôles de machines » est son frère cadet. Il a incarné au début de sa carrière des rôles de militaires puis diversifie peu à peu ses personnages. Il n’est pas à confondre avec Ed Fox, un photographe de charme.
Major Payne : le film, les personnages, l'interprétation

Major Payne : le film, les personnages, l'interprétation

Dans cette comédie sortie en 1995, Damon Wayans joue le rôle d'un militaire de carrière, démis de ses fonctions, qui ne peut s'adapter à la vie civile. On le charge donc de s'occuper d'un groupe de jeunes, âgés de six à seize ans. Le problème, c'est que ces derniers n'apprécient guère son sens de l'autorité. Ce film n'a pas eu le succès escompté en Europe, mais son humour gras ne baisse pas de rythme tout au long de sa durée.