En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Dirk Bogarde : biographie

Dirk Bogarde est un acteur britannique d'origine néerlandaise qui s'est fait connaître dans les années 60. Il est également connu en tant qu'écrivain pour ses autobiographies, mais aussi comme romancier. Son passé de militaire pendant la seconde guerre mondiale, et la perte de son compagnon en 1988, en font également un farouche défenseur de l'euthanasie volontaire.

Ses premiers pas

Dirk Bogarde est né à Londres le 28 mars 1921. De son vrai nom Derek Jules Gaspard Ulric Niven van den Bogaerde, Dirk est le fils d'un critique d'art et directeur artistique du journal "The times" et de Margaret Niven, une ancienne actrice. Il étudie au Chelsea Collège of Art and Design. Pendant la seconde guerre mondiale, il est affecté à l'Etat Major de Montgomery, et c'est en voyant les horribles blessures de ses camarades qu'il devient un partisan de l'euthanasie volontaire afin d'éviter les souffrances.

Sa carrière

En 1947, il tourne dans des films de série B, puis avec des réalisateurs renommés comme Richard Attenborough ou Michael Powell. C'est seulement en 1961 que sa carrière décolle grâce au rôle, très difficile pour l'époque, d'un avocat victime de chantage homosexuel ("La victime") de Basil Dearden. Il tourne dans "Portier de nuit" de Liliana Cavani, dans "Les damnés" et "Mort à Venise" de Luchino Visconti, ainsi qu'avec des réalisateurs français tels qu' Henry Verneuil, Alain Resnais et Bertrand Tavernier dans "Daddy nostalgie" (son dernier film en 1990). Il excelle dans les rôles de personnages ambigus et torturés, ce qui lui vaudra le bafta du meilleur acteur pour sa prestation dans le film de Joseph Losey, "The servant" (1963). Maitrisant parfaitement la langue française, il s'installe à Grasse en 1968. Parallèlement à sa carrière d'acteur, il se consacre à l'écriture. Son ouvrage s'intitulant "Un postillion struck by lighting" est le premier d'une longue série d'autobiographies dont la véracité est souvent contestée. Vient ensuite le genre romanesque, avec "Ouest de Sunset" ou "Serrez les rangs".

Son action

Beaucoup de gens pensent que le refus de Dirk de se plier à un mariage de complaisance a contribué à ce qu'il ne devienne pas une grande star hollywoodienne. Sa relation cachée avec son agent Anthony Forwood, ex-mari de l'actrice Glinys Johns, n'était pas bien acceptée. Il a cependant été fait Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres en 1982, et anobli par la Reine Elizabeth II en 1992. Sir Dirk Bogarde est décédé le 8 mai 1999 à Londres des suites d'une attaque cardiaque.

Articles de la même catégorie Cinéma

Dominique Paturel : biographie

Dominique Paturel : biographie

Dominique Paturel est né le 3 avril 1931 au Havre. C’est un acteur de cinéma et de théâtre, mais il fait énormément de doublages de voix au cinéma, dont les plus connus sont sans doute la voix française de J.R. Ewing (joué par Larry Hagman) dans Dallas ou encore la voix de Terence Hill dans la plupart de ses films.
Pierre Tornade : biographie

Pierre Tornade : biographie

Pierre Tornade est un acteur de théâtre et de cinéma français qui a joué dans différentes œuvres dont l'une des plus connues reste sans conteste le film "La 7ème compagnie" de Robert Lamoureux avec notamment Pierre Mondy et Jean Lefebvre. Il a tourné dans plusieurs films et a même prêté sa voix pour du doublage. Un seul moyen de tout savoir sur Pierre Tornade : sa biographie.
Herbert Lom : biographie

Herbert Lom : biographie

Herbert Lom est un acteur d'origine tchèque né le 11 septembre 1917 à Prague. De son nom complet Herbert Charles Angelo Kuchacevich ze Schluderpacheru, il quitte la Tchècoslovaquie en 1939 pour émigrer au Royaume-Uni. Après avoir étudié l'art dramatique, il a joué dans des pièces de théâtre. Il est inexorablement attiré vers l'univers du cinéma. Son dernier film date de 1993 (Le fils de la panthère rose).
Jafar Panahi : biographie

Jafar Panahi : biographie

Jafar Panahi né le 11 juillet 1960 à Miyaneh est un réalisateur iranien. Il a passé son enfance dans les quartiers défavorisés de Téhéran, son père petit ouvrier, exercé la profession de peintre en bâtiment. Il a fait des études à la faculté de cinéma et de télévision à Téhéran pour devenir réalisateur/cinéaste. Jafar Panahi est marié et il a une fille. En 2010 il est condamné à 6 ans de prison.