Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment faire une estimation des frais de notaire ?

Lors de l’acquisition d’un bien immobilier, les frais de notaires sont laissés à la charge de l’acquéreur , sauf si le contrat de vente contient une clause indiquant que le bien sera vendu, clé en main avec les frais notariaux, à la charge de l’ancien propriétaire. Les frais de notaires sont composés des taxes qui reviennent à l’Etat, de l’argent destiné aux frais liés à la demande des documents administratifs, et des honoraires perçus par le notaire lui-même.

Le calcul des frais


Les frais de notaires sont estimés, au moment de la conclusion de la promesse de vente. Si la vente s’effectue entre particuliers, le taux qui s’applique aux calculs des frais s’élève à 5,09% du prix du bien. L’évaluation du prix Le prix du bien est évalué après estimation et comprend le salaire de l’agence immobilière si le vendeur en a missionné une. Cependant, plus le prix de la vente est élevé, plus le taux est faible, car la somme d’argent avancée par le notaire, pour la création des documents administratifs, ne varie pas. Le montant des taxes de l’Etat et de l’argent qui sont perçus par le notaire se situe entre 2 et 3% du montant global de la vente. L’ensemble sera remis au notaire lors de la signature définitive

Les cas particuliers


Les frais du notaire seront plus importants si l’acheteur acquiert le bien avec une hypothèque. En effet, les opérations liées à cette hypothèque sont directement effectuées par le notaire. Le montant des frais Le montant dépend de la somme totale empruntée. Lorsque le vendeur réalise un bénéfice, par rapport à la vente du bien, il est soumis à un impôt sur la plus-value qu’il réalise. C’est souvent le cas des résidences secondaires vendues, moins de 15 ans après leur achat. Cet impôt correspond en fait, à 10% des bénéfices réalisés après la vente auxquels on ajoute les 31,3%, définis par l’Etat. En définitive, l'acquisition d'une maison entraîne divers frais, en dehors du prix réel de la maison. Ces frais sont liés aux frais notariaux, dont le prix de l'acte notarié, les droits de mutation, les frais d’hypothèque et de certains frais dus aux taux hypothécaires. Il convient donc de prévoir tous ces imprévus, avant de s'engager dans l'achat d'un immobilier quelconque.

Articles de la même catégorie Immobilier

Annonces particulières : bon plan ou arnaque ?

Annonces particulières : bon plan ou arnaque ?

Si vous avez décidé d'acheter via les sites de petites annonces entre particuliers, sachez que cela nécessite quelques précautions afin de ne pas vous faire escroquer. Ce type d'achat, s'il reste plus économique et moins contraignant, est aussi le moins sûr. Voici un article qui vous guidera et vous conseillera, afin que vous évitiez les "annonces arnaques".
Guide d'achat d'une maison à Vannes

Guide d'achat d'une maison à Vannes

Étant actuellement locataire d'un appartement à Vannes vous souhaitez devenir propriétaire et il vous faut pour cela quelques informations sur les tendances du marché immobilier de la ville. Afin de vous aider dans votre projet immobilier, voici un petit guide d'achat qui vous accompagnera tout au long de votre recherche. Voici ce que vous pouvez trouver sur Vannes.
Maison en Guadeloupe : où peut-on en louer une et à quel prix ?

Maison en Guadeloupe : où peut-on en louer une et à quel prix ?

Vous avez besoin de rechercher un logement à louer aux Antilles. Le document ci-après va vous donner des indications précieuses pour vos recherches, à savoir : les loyers pratiqués dans les principales villes antillaises, ce qui doit être vérifié avant tout engagement définitif, ainsi que le dossier à préparer pour le rendez-vous avec le bailleur.
Devenir propriétaire sans apport : conseils, astuces, guide pratique

Devenir propriétaire sans apport : conseils, astuces, guide pratique

Depuis quelques mois, nombreuses sont les banques qui proposent l'accès aux prêts immobiliers, et ce, même si le futur emprunteur ne possède aucune économie. La conjoncture et le marché immobilier étant en situation de crise, les banques ont dû s'adapter. Il faut aussi ajouter à cela le fait que les accédants à la propriété sont de plus en plus jeunes. Voici comment obtenir un prêt sans apport.