En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

cito

cito

Je pratique l'étonnement perpétuel !!

Ses blogs

cito

cito

collage bois flotté photos oléron
cito cito
Articles : 216
Depuis : 25/03/2007
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Il me faut...

Il me faut...

Il me faut reconsidérer la Lumière : elle me fait une ombre d'île déserte...
29/10/2013

29/10/2013

Dans mes mains tu as l'air si petit Mais quelle place tu prends dans ma tête !!
Poésie suspendue

Poésie suspendue

Dans mes poches trouées d'abîmes les fleurs se fanent et puis m'oublient Personne ne sait si la fleur transpire la rosée comme personne ne sait ce qui habite ma folie Ces silences sont épuisants. Comme j'aimerais qu'ils crient leur vivante existence S'il me restait un cri, je lui rendrai sa liberté Pour tous ces rendez-vous ratés, je pardonne
Célébration

Célébration

"Célébration" : Action de célébrer une cérémonie, une fête...
"On est mère...

"On est mère...

"On est mère pour illuminer les ténèbres. On est mère pour couver, quand les éclairs zèbrent la nuit, quand le tonnerre viole la terre, quand la boue enlise. On est mère pour aimer sans commencement ni fin." Mariama Bâ Une si longue lettre Roman Le serpent à plumes
Dans ma trousse de survie...

Dans ma trousse de survie...

Dans ma trousse de survie j'y mettrai : - Un coeur ... - Deux mains chaudes ... - Dans la grande poche... un lé de peau ... - Un verre...de rires d'enfants... - Deux lèvres ... - Des yeux bleus... - Une grande cuillère d'oxygène... - Une bouteille à la mer pleine de mots d'amour... - Une voix.. . - Une épaule chaude... - Sans oublier deux bra
"La lenteur...

"La lenteur...

" La lenteur prend le temps en traître Le corps s’assoupit et la parole respire C’est le chemin vers le silence souverain Le château intérieur Les espaces infinis où scintille L’ultime clarté du jour éternel. " « Que la blessure se ferme » Tahar Ben Jelloun