Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Isenova

Ses blogs

Blog de Isenova

Blog de Isenova

force-paisible.over-blog.fr
Isenova Isenova
Articles : 78
Depuis : 20/01/2010
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Gardien. #Brève 2

Gardien. #Brève 2

Ça fait un bon moment que la nuit est tombée et que je cherche le sommeil. J’ai le cerveau qui refuse de ralentir. Allongée sur le dos dans le noir et le silence absolu, la main posée sur le cœur, j’essaie de converger mes pensées en me focalisant sur mes battements et ma respiration. Ça doit bien marcher, au bout d’un moment… Sans b
Monologue de la femme ivre. #Brêve

Monologue de la femme ivre. #Brêve

Les soirées. Ces instants que la femme solitaire tente de savourer pendant que le reste du monde semble être ensemble. Mais que reste-t-il aux impairs du groupe ? Sur cet éternel impair, quelque chose s’écoule en lui quand il s’éloigne. La légèreté se fait la malle sans dire bonsoir. Je me souviens que quand j’avais 16 ou 17 ans, j’
"S'attaquer aux mômes, c'est comme les balles à ailettes."

"S'attaquer aux mômes, c'est comme les balles à ailettes."

" Tout à l’heure, on m’a fait passer la liste des victimes. Dans celles qui ont été identifiées j’ai vu un nom qui me disait quelque chose. « Maillard ». Maillard ? Maillard… Et puis je me suis souvenu. C’est le nom du voisin du deuxième. Ils ont leur boîte aux lettres juste au-dessous de la mienne. Et dans la case prénom il y av
Fantasy. #Brêve 4

Fantasy. #Brêve 4

Récemment, je suis tombée amoureuse d'un jeu vidéo. C'est 16 ans après sa sortie que j'ai découvert et dévoré cette merveille sur émulateur. Je joue généralement assez peu, mais j'ai tendance à rester bloquée, faire et refaire le même jeu qui m'a conquise (et il y en a quelques uns ). J'y joue encore, avec et sans guide. Pour ses dialo
Papa n'a plus de maman.

Papa n'a plus de maman.

J’ai compté deux sanglots larguant les amarres à travers le téléphone. 4 ans qu’elle n’avait pas posé pied à terre. Trop d’années et quelques de souffrance. 8 ans et des poussières qu’elle devait partir. 7 ans qu’elle m’a rejeté et qu’elle m’indiffère. Mais c’est la maman de papa. Papa est malheureux. Papa a besoin de
"La vie a fait que..."

"La vie a fait que..."

Constater, confesser, déplorer ou justifier quelque chose en commençant par « la vie (a) fait que... ». Quel confort. Tout est savamment bien à sa place pour s'autoriser l'ataraxie de ne pas se remettre en question. Bien caché derrière le bouclier de la défensive, la massue à arguments à la main, et la pétoire à excuses à la ceinture.
Let’s trade shoes, asshole.

Let’s trade shoes, asshole.

« Je vais être honnête, je ne pense pas qu’on se reverra. J’étais triste en te quittant. [...] Tu te gâches la vie [...] Je veux que tu essaies de faire l’effort de voir le positif autour de toi pour la simple et bonne raison que la vie est belle et qu’on en a qu’une, et qu’il faut en profiter. » TOI, T’ES UN PUTAIN DE GÉNIE. C
Ma lettre à l'ado que j'ai été.

Ma lettre à l'ado que j'ai été.

Exercice inspiré par Orelsan et du joli livre éponyme tout deux fraîchement sortis. Faire ça m'a beaucoup plu et m'a procuré une sorte de bienêtre pour le moins inattendu, je le recommande. On a toujours quelque chose à nous dire. Lettre à ma petite 14 ans. Salut, toi. J'ai tellement de choses à te dire. La première est que je suis fière
Enjeux Yolo. (Anagramme sarcastique)

Enjeux Yolo. (Anagramme sarcastique)

Premier Noël seule. Ça faisait si longtemps que j’attendais ça. C’est vrai. Depuis le temps que nous sommes, mon père mon frère et moi, si fatigués. Fatigués . Chaque rassemblement familial était source d’angoisse pour moi. Cadette de toute la tribu jusqu’à mes 18 ou 19 ans, je ne trouvais ma place nulle part lors des réunions de
Évasion sur l'A6.

Évasion sur l'A6.

Le conducteur du car est gentil. Il me ramène à la maison. Son travail est d’emmener. De ramener. Il réunit et il sépare. C’est admirable. C’est l’homme de l’ombre qu’on oublie dans ce qu’on s’en vient chercher. Et pourtant, c’est à lui qu’on doit tout. Ces kilomètres, c’est lui qui les bouffe pour que nous nous bouffion