En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Vance

Ses blogs

l'Ecran Miroir

l'Ecran Miroir

Quand je regarde l'écran, l'écran me regarde.
Vance Vance
Articles : 2466
Depuis : 17/02/2007
Categorie : Films, TV & Vidéos

Articles à découvrir

[critique] Halloween (2018)

[critique] Halloween (2018)

C’est dans les vieux pots qu’on fait les slashers actuels. Voyons comment se porte le dernier rejeton de celui qui a posé les bases du genre. Quarante ans après avoir tué cinq personnes lors d’une nuit d’Halloween, Michael Myers va être transféré dans un autre hôpital psychiatrique encore plus sécurisé. Le transfert se passe mal et
[critique] L’Assistant du Vampire

[critique] L’Assistant du Vampire

Une bande annonce alléchante, fondée sur d’innombrables clins d’œil et références au cinéma fantastique « populaire », des effets visuels attirants, de l’humour mais sans excès : il y avait de quoi fournir à la mode vampirique de cette année ( Twilight oblige !) un à-côté malin et jubilatoire, histoire de montrer que ces bébêt
[critique] Halloween : la Nuit des masques

[critique] Halloween : la Nuit des masques

C’est très intéressant, et même gratifiant de revoir Halloween dans ces conditions, c'est-à-dire avec le recul nécessaire pour en juger les qualités et les défauts autres que ceux liés à son genre. Certes, il s’agit d’un slasher, de ces œuvres ouvertement destinées à faire frissonner des ados en les mettant en scène et aux prises
the Hollow Crown en vidéo le 14 septembre 2018

the Hollow Crown en vidéo le 14 septembre 2018

L'ambition de mettre en images les pièces "historiques" de William Shakespeare n'est pas nouvelle : il y a là suffisamment de matière pour proposer un spectacle dense en événements dramatiques, riche de personnages décadents et/ou pittoresques et magnifié par les phrases fleuries et les tournures somptueuses du Barde. Après une première te
[critique] Mr & Mrs Smith

[critique] Mr & Mrs Smith

Voilà typiquement le genre de films auxquels on trouve des tas de raisons de ne pas apprécier, des défauts récurrents, des situations qui ne fonctionnent pas, des faiblesses dans le script, voire un côté un peu trop "fabriqué", mais qui, bon an mal an, malgré tout, ont ce petit goût de revenez-y qui fait qu'on ne rechigne pas trop à le re
[critique] Un éléphant, ça trompe énormément…

[critique] Un éléphant, ça trompe énormément…

Difficile d'être critique envers ce film qui fait incontestablement, et de manière indélébile, partie de mes préférés : les comédiens sont tous formidables, installant dès les premières secondes une complicité émouvante qui nous attire irrésistiblement. Yves Robert a cette faculté de les mettre en lumière alternativement (bien que l
The Fortress (2017) de Dong-Hyuk Huang

The Fortress (2017) de Dong-Hyuk Huang

Après un premier long déjà très remarqué en Corée du Sud avec "Silenced" (2011) sur les abus sexuels subis par des enfants sourds au sein de leur institution le réalisateur Dong-Hyuk Huang s'attaque une nouvelle fois à un évènement véridique. Il adapte ainsi le roman "Namhan Sangseong" (2007) de Kim Hoon, best-seller vendu à pas moins d
En guerre, en vidéo depuis le 2 octobre 2018

En guerre, en vidéo depuis le 2 octobre 2018

Stéphane Brizé , au Festival de Cannes 2018, a suscité comme à son habitude un certain empressement, un frisson consécutif à sa précédente apparition avec son acteur fétiche (déjà 4 films qu’il réalise avec Vincent Lindon en vedette). Là où la Loi du marché était reparti bredouille en 2015 (comme aux César d’ailleurs) malgré l
Police Puissance Sept en vidéo depuis le 26 septembre

Police Puissance Sept en vidéo depuis le 26 septembre

Depuis le 26 septembre 2018, est disponible chez Wild Side le DVD et le blu-ray d’un film qui n’avait inexplicablement pas encore été exploité en France sur une galette numérique : il s’agit pourtant de la seule réalisation de Philip d’Antoni, un nom qui ne vous dira rien jusqu’à ce qu’on mentionne ses deux précédentes productio
[critique] Peppermint

[critique] Peppermint

Quand le réalisateur de Taken s’associe au scénariste de London has fallen et à l’actrice de la série Alias , on ne sera pas surpris que le maître-mot du film ne soit pas trop la subtilité mais plutôt l’efficacité. Il n’en demeure pas moins un formidable moyen de remettre en valeur une actrice trop rare sur nos écrans depuis quelqu