En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Zyablik

Zyablik

Je ne suis pas un spécialiste de l'écriture. J'écris sur des coups de coeur et souvent l'écriture prend la forme d'un poème, d'un texte ou simplement d'une pensée. ( Ca, c'était il y a quelques années, depuis, j'écris tous les jours ou presque et toujours des poèmes ).
Tags associés : litterature et poesie

Ses blogs

zyablik.over-blog.com

zyablik.over-blog.com

Poèmes. Textes poétiques. Réflexions.
Zyablik Zyablik
Articles : 218
Depuis : 24/11/2010

Articles à découvrir

Poème: La scène du crime*

Poème: La scène du crime*

Par animalité, domination perverse, L'homme considère parfois la femme comme un objet, Ce douloureux sujet suscite la controverse Car les mentalités ont du mal à changer. « Patrimoine culturel », la séduction forcée, É manant d'une jungle au jugement bestial, Viril marivaudage hérité du passé, Bénéficie encore d'appréciations partial
Poème: Il fait toujours soleil (sous la couette)

Poème: Il fait toujours soleil (sous la couette)

Et gronder le tonnerre et souffler la tempête! Les amants n'en ont cure quand ils sont sous la couette, Car les morsures du temps se retrouvent effacées Par les tendres brûlures de celles de leurs baisers. Ce sont les doigts qui voient, dans le royaume du noir, On découvre à tâtons, le cœur ému d'espoir. Les mots doux susurrés libèrent l'
Poème: Les yeux de la louve

Poème: Les yeux de la louve

Dans les rayons blancs de la lune, la louve veille. Rempart féroce, elle est postée près du repaire, Car la chair de sa chair dort d'un profond sommeil, Et rien n'échappera à son instinct de mère. Tout son corps est tendu dès le péril naissant, Son œ il vif dans la nuit étincelle comme la braise, Quand le danger pour son petit est menaça
Poème: Chorale en folie

Poème: Chorale en folie

Ah! Il n'est point aisé de conduire une chorale! Réveiller les dormeurs, tempérer ceux qui râlent, Gérer les dépressifs, le chef doit être partout! Ça fait déjà beaucoup! O ui, mais ce n'est pas tout! Faut se taper le pro qui fait Gilbert Bécaud, Il se bouche une oreille, car ses copains chantent faux, En tout cas il le croit, c'est pour
Poème: Je suis la France (d'hier et de demain)

Poème: Je suis la France (d'hier et de demain)

On nous parle de menace, de tsunami humain, Les mots et les images nous imposent une terreur, Une inquiétude qui clôt la porte de nos cœurs. Nous y perdrons notre âme et notre honneur demain. Je suis fils d'Arméniens, Cambodgiens, Vietnamiens Ayant fui les massacres. Je suis fille d'Italiens D'Espagnols, Portugais, Argentins ou Chiliens, Victi
Poème: Jardinier en intelligence

Poème: Jardinier en intelligence

« Les maîtres d’école sont des jardiniers en intelligence humaine » « Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne » Victor Hugo Comme un pianiste en herbe qui maudit son piano, Un chauffeur débutant qui galère au créneau, L'enseignant met cent fois l'ouvrage sur le métier Pour polir son projet et le mettre en chantier. Par
Poème: Le défi dans les yeux

Poème: Le défi dans les yeux

Lorsque ton regard parle, les mots sont inutiles Et je me garde bien de remarques hostiles, Tes deux prunelles en feu, étincelles exquises, É lectrisent une moue sur tes lèvres insoumises. Tu me toises d'un air qui m'émeut, me fascine, Quand tu me dévisages, ton regard s'enracine Jusqu'au fond de mon âme à m'en tirer les larmes, Ma cuirasse
Poème: Je t'aurai tant aimée

Poème: Je t'aurai tant aimée

On ne peut pas lutter contre l'onde qui avance Ou le vol des nuages poussés par la tempête, Le flux de ton amour m'a pris dans sa mouvance Et les vents insolents n'en ont fait qu'à leur tête. Je n'ai rien contrôlé des frissons et des rêves, Qui ont nourri mon corps du printemps à l'hiver, Je t'ai aimé à vie, sans condition, sans trêve, T

Poème: Danser sous la pluie

Quand la pendule égrène dans les ombres du soir Le tic-tac de ta voix, brûlure de ma mémoire, C'est le temps qui s'écoule et me rapproche du jour Où la brume matinale se lèvera sur l'amour. Je n'ai plus mes repères quand je suis loin de toi, J'ai perdu mon soleil, près des autres j'ai froid, Le ciel gris fait écho aux journées offensées
Poème: Ali, le plus grand

Poème: Ali, le plus grand

Il volait comme un papillon Et il piquait comme une abeille, Sur le ring, un vrai tourbillon. Icône légendaire sans pareille, Champion adulé et haï, C'est le grand Mohamed Ali. Showman à la verve théâtrale, Avec ses saillies satiriques, Il brusqua le cérémonial. Auréolé d'or olympique, L'athlète aux idées non conformes Imposa son chari