En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Ombre Grise

Ombre Grise

Se noyer dans un liquide ambré est sans doute préférable à inspirer un air triste...
Tags associés : politique, societe

Ses blogs

Un verre de trop...

Un verre de trop...

Se noyer dans un liquide ambré est sans doute préférable à respirer un air triste..
Ombre Grise Ombre Grise
Articles : 30
Depuis : 29/07/2012
Categorie : Humour

Articles à découvrir

Belles intentions et dure réalité...

Belles intentions et dure réalité...

J'observe avec appréhension la mode des "vegan"... Au-delà d'une démarche simplement végétarienne, les "vegan" s'inscrivent dans une mouvance presque religieuse, au minimum spirituelle. L'animal ne mérite pas d'être exploité par l'homme. Quelle que soit cette exploitation, il faut y mettre un terme. Par devoir moral. Pas de consommation de
Tu veux ou tu veux pas ?

Tu veux ou tu veux pas ?

Nos candidats ou futurs candidats à la présidentielle 2017 en appellent de plus en plus à l'utilisation du référendum. Ce serait d'après eux une méthode efficace et concrète de faire participer le "peuple" aux grands enjeux de la nation. Le Royaume-Unis s'y est récemment essayé, avec un franc succès. Je me demande s'il n'y a pas quelques
Pragmatisme ou vengeance ?

Pragmatisme ou vengeance ?

Vous en avez entendu parler, à moins de vivre au fond d'une grotte, et pas en Afghanistan, l'un des principaux instigateurs des attentats français du 13/11 a été arrêté en Belgique. On pense à lui infliger une peine de prison exemplaire, pour dissuader les autres de s'adonner à de telles dérives. Tu parles ! Il pourrait bien prendre 1000 a
Rendre le vote obligatoire pour sauver la démocratie...

Rendre le vote obligatoire pour sauver la démocratie...

Mon cul ! Voilà ma réponse. Pour le développement, restez un instant ! Prétendre sauver la démocratie en rendant obligatoire le vote, ce serait considérer que le vote EST l'expression même de la démocratie. Or, est-ce le cas ? La plupart des pays africains instaurent un scrutin. Ils peuvent même se désigner démocratiques, comme le Congo.
Exclusion

Exclusion

J'aborde ici un sujet apprécié par plusieurs candidats à la prochaine présidentielle. Loin de moi l'idée de condamner la démarche. Bon nombre de français souhaitent exclure une partie de la population dans l'idée de bénéficier de leur départ, directement ou indirectement. En temps de crise, il est bien difficile de condamner une telle vo
Santé et médecins...

Santé et médecins...

Ok, je pourrais parler du remaniement gouvernemental... mais non. Pas grand intérêt. Y'en a qui partent, y'en a qui viennent... mais au final, ça changera quoi ? Dans cet article, j'aimerais parler des médecins généralistes. Ils se plaignent beaucoup de leur rémunération. Certains font des journées de 17 heures, d'autres se la coulent douc
Dénicratie populaire ?

Dénicratie populaire ?

La démocratie française est malade. Le diagnostic me paraît évident. On utilise beaucoup le terme, et plus il est prononcé, plus sa valeur s'épuise, se vide de toute substance. Pareil pour la république. La jeune Le Pen a raison : on nous saoule avec la république. Observons bien qui en sont les garants : Sarkozy (combien d'affaires en cour
Primaire

Primaire

Vous devinez le jeu de mots. Oui, vous le devinez... Nous assistons ici à un combat primaire entre une bande de clébards avides de pouvoir. C'est pathétique, mais après tout, c'est le jeu. Pourquoi pathétique ? La démocratie mérite qu'on s'implique, qu'on se mouille, qu'on se présente... Ouais, il y a une certaine noblesse à l'engagement p
Brûlons le code du travail...

Brûlons le code du travail...

Oui, brûlons-le, ça ira plus vite. Le projet de loi de dame El Khomri fait beaucoup parler, et certains syndicalistes rêvent déjà d'une France bloquée, et d'un premier ministre ridiculisé qui recule, la queue entre les jambes. Bon, ce combat, on le connaît, on maîtrise. Ce qui me gêne, c'est la logique économique des grandes lignes de ce
Ces indésirables qui vivent chez nous...

Ces indésirables qui vivent chez nous...

J'aime bien mon titre. Il risque d'attirer plein de gens sympathiques, et tant mieux ! Vous en connaissez, des "indésirables", pas vrai ? Vous pourriez même en faire un portrait robot. Bon, ok, vous n'en connaissez pas vraiment, pas personnellement, vous n'avez pas de nom à donner. Mais vous voyez bien de qui il s'agit, n'est-ce pas ? De la grai