Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Estelle Ogier

Estelle Ogier

Je m'autorise à devenir co-auteur de mon existence en écrivant ma propre fiction. Je distingue un nouvel horizon mais toujours lointain. Je me penche devant le puits d'inconnu que je désire sonder mais je ne m'envisage pas scaphandrier.
Tags associés : childfree, litterature

Ses blogs

Les découvertes du têtard

Les découvertes du têtard

Cap au pire
Estelle Ogier Estelle Ogier
Articles : 3418
Depuis : 13/08/2010

Articles à découvrir

Couvre-feu 40

Marie marchera pour donner une direction à ses pensées chaotiques.

Couvre-feu 43

Marie regarde passer le temps sur les réseaux sociaux en ne devinant rien de ce qui va se passer réellement.
Couvre-feu 34

Couvre-feu 34

(photographie Estelle Ogier) Marie aimerait parfois soulever la peau de la mer comme le fit Salvador Dalí dans la toile Hercule soulevant la peau de la mer demande à Vénus d'attendre un instant avant d'éveiller l'amour ou bien dans celle intitulée Moi-même à l'âge de six ans, quand je croyais être petite fille, en train de soulever avec un

Couvre-feu 37

"Mais je suis à fond, au contraire, pour les règles ! Je rêverais que notre vie sociale soit comme un match de foot, où un arbitre viendrait constamment distribuer à l’un ou à l’autre un carton jaune ou rouge pour l’empêcher de faire des bêtises ! Les règles, c’est la civilisation, l’antibarbarie, le moyen que le plus fort n’ex

Couvre-feu 41

Marie attend l'annonce du troisième confinement comme une évidence. Ainsi va la vie sans lendemain heureux. La liberté n'est plus qu'un lointain souvenir.
Couvre-feu 42

Couvre-feu 42

(photographie Estelle Ogier) Marie anticipe le troisième confinement...

Couvre-feu 35

Marie visitera donc tous les toilettes publics de la région en attendant la réouverture des cafés. Insupportable errance. Douloureuse incertitude.
Couvre-feu 38

Couvre-feu 38

Couverture Quinzaines Marie l'achète en double exemplaire...

Couvre-feu 39

« Imagine-t-on les basketteurs contraints de pratiquer leur sport dans une cave ? Pauvres malheureux ! Or telle est exactement la condition de l’écrivain en ces temps de censure, de susceptibilité communautaire et de grégarisme moral. » Marie écoute bêler les moutons-humains sur les réseaux sociaux.
Couvre-feu 36

Couvre-feu 36

(photographie Estelle Ogier) Marie scrute l'avenir redouté.