Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Estelle Ogier

Estelle Ogier

Je m'autorise à devenir co-auteur de mon existence en écrivant ma propre fiction. Je distingue un nouvel horizon mais toujours lointain. Je me penche devant le puits d'inconnu que je désire sonder mais je ne m'envisage pas scaphandrier.
Tags associés : childfree, litterature

Ses blogs

Les découvertes du têtard

Cap au pire
Estelle Ogier Estelle Ogier
Articles : 3517
Depuis : 13/08/2010
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Couvre-feu 136 ; Confinement 27

La disparition de la souffrance, et de tout ce qu'elle emmenait avec elle, me laissait diminué comme souvent la guérison d'une maladie qui tenait dans notre vie une grande place. Marie a guéri aussi.

Couvre-feu 135 ; Confinement 26

Mais je n'avais pas cru devoir t'en parler, craignant de t'être désagréable, car on ne doit pas parler à ses amis des choses humiliantes qui leur arrivent. Marie persiste tout de même à humilier son prochain.

Couvre-feu 137 ; Confinement 28

Je me consolais peut-être plus aisément de constater que celle que j'avais aimée n'était plus au bout d'un certain temps qu'un pâle souvenir que de retrouver en moi cette vaine activité qui nous fait perdre le temps à tapisser notre vie d'une végétation humaine vivace mais parasite, qui deviendra le néant aussi quand elle sera morte, qui
Couvre-feu 141

Couvre-feu 141

(photographie Estelle Ogier) Marie quittera bientôt le muret pour la table en terrasse...
Couvre-feu 142

Couvre-feu 142

(Photographie spatiale de Thomas Pesquet avec rotation) (Photographie originale) Marie admire un autre monde.

Couvre-feu 140

Même cela nous est égal d'avoir passé par tant de souffrances car nous ne nous rappelons que confusément les avoir souffertes. Il est possible que de même nos cauchemars la nuit soient effroyables. Mais au réveil nous sommes une autre personne qui ne se soucie guère que celle à qui elle succède ait eu à fuir en dormant devant des assassin