En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

L'imaginaire

L'imaginaire

Quoique logique, rationnel et organisé, je suis depuis toujours hanté par l'au-delà des apparences. La peinture est une voie d'accès si l'on ne se laisse pas berner par une apparence de figuration anecdotique.

Ses blogs

"L'imaginaire" selon Christian Lepère

"L'imaginaire" selon Christian Lepère

"L'homme est un animal capable de transcendance" et d'humour...
L'imaginaire L'imaginaire
Articles : 362
Depuis : 15/04/2010
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

350 - En passant le pont - suite et fin

350 - En passant le pont - suite et fin

"Crépuscule flamboyant" - huile sur toile - 61 x 46 cm - 1985 En passant le pont Suite et fin Au cours des âges on avait aménagé le cours de la rivière. Dans la plupart des villages traversés un petit barrage avec déversoir permettait de créer une zone navigable. Le courant y était plus paisible et une réserve d’eau fournissait de l’
347 - Ici en cet instant

347 - Ici en cet instant

"Le temps circulaire" - huile sur toile - 100 x 81 cm - 2007 Ici en cet instant C‘était hier, c’était jadis. C’était le premier jour du monde. La lumière dorée du matin éclaboussait l’azur limpide. Bien plus loin palpitait l’océan des jours. En deçà régnait la splendeur et tout à l’entour le monde exultait en sourdine. A pas
345 - Intermède périphérique

345 - Intermède périphérique

"Parking improbable" - huile sur toile - 80 x 80 cm - 2007 Intermède périphérique Suite et fin Mais pour parvenir à ce grand anneau routier il faut d’abord le rejoindre. Cependant quoi de plus facile quand l’autoroute vous y mène directement ? Il est vrai qu’il peut y avoir un malaise au départ de ce dernier quand surgissant d’une ban
349 - En passant le pont (suite)

349 - En passant le pont (suite)

"Chaise à porteurs" - huile sur toile - 40 x 61 cm - 1985 En passant le pont Suite Lieu de passage, le pont était aussi l’endroit de divers rassemblements. De la jeunesse aux retraités chacun pouvait y rencontrer son semblable ou son opposé. Opposé voulant aussi dire complémentaire dans le grand jeu de l’oie de l’existence. Car les moti
342 - Verte campagne

342 - Verte campagne

"Verte campagne" - huile sur toile - 73 x 60 cm Verte prairie En bas dans la prairie, sous mes fenêtres, s’étend l’herbe verte toute gorgée d’eau. La couleur est somptueuse et printanière jonchée de petites fleurs des champs, pâquerettes et boutons d’or qui éclosent sur le tapis végétal comme en une tapisserie médiévale aux mille
343 - Temps incertain

343 - Temps incertain

"L'amateur d'art" - huile sur toile - 61 x 50 cm Temps incertain De lourds nuages dérivent sur la Bourgogne. Comme des fleurs gigantesques ils épanouissent leurs pétales en ondes concentriques. Ils se chevauchent, s’opposent et mêlent leurs extravagances. Leurs couleurs sont variées pleines de nuances et de contrastes. Oublié le ciel bleu.
Annonce d'exposition

Annonce d'exposition

Message collectif J’ai la joie de participer à une exposition collective au « CONCEPT STORE GALLERY » du Club des Ateliers d’Artistes 140 avenue du Général de Gaulle 44 500 La Baule Du 1er au 21 juillet Ouverture de 11 à 20 heures Vernissage : samedi 8 juillet de 18 à 22 heures "Marâtre nature"" - huile sur toile - 54 x 65 cm - 2013
344 - Intermède périphérique

344 - Intermède périphérique

"Gardiens du seuil" - huile sur toile - 65 x 54 cm - 2004 Intermède périphérique Je coulais des jours heureux à la campagne en contemplant les bovins du haut de ma fenêtre. Tout à l’entour la nature verdoyait. Le joli mois de mai déployait ses fastes. Mais la vie est complexe, contradictoire et toujours alternée par soucis d’équilibre.
348 - En passant le pont

348 - En passant le pont

"Entrée d'usine" - huile sur toile - 80 x 80 cm - 2007 En passant le pont Depuis toujours la rivière longeait le village. Et nul n’y trouvait à redire. Assez large à cet endroit, sa profondeur était médiocre et cela permettait à l’eau de miroiter sous la lumière en vaguelettes innombrables. Le spectacle était mouvant, indéfiniment ren
346 - Le temps m'attend

346 - Le temps m'attend

"Invention de la brouette" - huile sur toile - 65 x 54 cm - 2007 Le temps m’attend Que n’ai-je à ce jour oublié La vie tout au long du chemin Au creux des vals et du passé Antérieur à ce qui advint Et revient se réitérer Plus loin qu’après l’après demain Quand la vie en ses simagrées Tout enrobée de doux parfums Sans se presser S