En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

david verdier

david verdier

Passionné de cinéma, littérature, bandes dessinées... j'adore raconter des histoires, que ce soit dans mes romans, mes nouvelles, mes courts-métrages...

Ses blogs

Le blog de David Verdier

Le blog de David Verdier

Des 'billets' sur des films vus, des lectures, l'avancement de mes écrits divers, des manifestations culturelles auxquelles je participe...
david verdier david verdier
Articles : 281
Depuis : 20/12/2011
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Bonne année 2019 !

Bonne année 2019 !

Histoire de céder à la tradition, je vous souhaite une bonne année à tous ! J'accompagne ce premier billet de 2019 du dessin de mon copain Claude Turier qui souhaite lui aussi ses vœux, à sa manière !
Le cinéma de Christophe Gans (3ème partie)

Le cinéma de Christophe Gans (3ème partie)

"Silent Hill" Gans va cependant mettre 8 ans avant de sortir son 4e film dont le choix reste, avec le recul, toujours aussi étrange : La Belle et la Bête. Étrange parce que l’histoire n’est pas nouvelle et a connu plusieurs adaptations, entre Cocteau, Disney... La version de notre cinéaste est parfois bancale, surtout dans son dernier tiers
Fête de la Pomme à Neuvy-Saint-Sepulchre

Fête de la Pomme à Neuvy-Saint-Sepulchre

Dimanche 28 octobre, je serai, à partir de 14 heures, en dédicace sur le stand de La Bouinotte dans le cadre de la Fête de la Pomme, à Neuvy-Saint-Sepulchre. L'an dernier, nous avions passé un agréable après-midi avec Claude Turier, dans une ambiance chaleureuse et avec un public très motivé. Je retente donc cette année l'aventure, avec,
Le cinéma de Christophe Gans (1ère partie)

Le cinéma de Christophe Gans (1ère partie)

En 4 films et 2 courts-métrages, Christophe Gans a su créer un univers sous haute influence, servi par une exigence et un sens de l’esthétique assez rares dans le cinéma hexagonal. Passionné de cinéma, son premier film, Silver Slime, court-métrage datant du début des années 80, fait avec peu de moyens, transpire les références tant nar
Nuit du Polar à Châteauroux

Nuit du Polar à Châteauroux

Dès 10 heures 30, samedi 13 octobre, je serai dans le hall d’Équinoxe avec des confrères auteurs de polars... nous dédicacerons nos livres... au menu, en ce qui me concerne, deux nouveautés : un recueil de nouvelles avec le détective Paul Kestevan et le collectif "black Berry" #3, auquel j'ai participé... et le soir, n'oublions pas le jeu
Le cinéma de Christophe Gans (2ème partie)

Le cinéma de Christophe Gans (2ème partie)

Crying Freeman Curieusement, le croisement des genres au sein de Crying Freeman, premier long-métrage de Gans, sorti en 1996, parvenait à se faire de manière plus fluide, entre John Woo, Jean-Pierre Melville et une influence certaine du cinéma asiatique. Il faut dire que le film adapte assez fidèlement un manga. Dès ce premier essai, on sent
Maison de la presse d'Argenton-sur-Creuse, 3 novembre

Maison de la presse d'Argenton-sur-Creuse, 3 novembre

Le samedi 3 novembre, à partir de 9 heures 30, je serai à la Maison de la presse d'Argenton-sur-Creuse pour dédicacer, entre autres, mon dernier ouvrage, "La mécanique du crime". Je vous attends nombreux ! Au plaisir !
Format Respecté sur Radio Balistiq

Format Respecté sur Radio Balistiq

Retrouvez-nous, demain, dimanche 11 novembre, à 11 heures, sur les ondes de Radio Balistiq, pour le 5e numéro de notre émission consacrée au cinéma, "Format Respecté". Un beau programme en perspective, mené avec les copains Antoine Royer et William Etiève. Je rappelle que vous pouvez également podcaster les émissions précédentes sur le
Bonnes fêtes !

Bonnes fêtes !

Bonnes fêtes à tous ceux qui passent ici... et aux autres ! Encore une année qui est passée bien vite, riche en nouveaux projets, je ne lâche rien en 2019... En attendant, joyeux Noël ! © Yves Rodier d'après Hergé