Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Etat Grippal

Etat Grippal

Ses blogs

rpi-mame.over-blog.com

rpi-mame.over-blog.com

Tripatouillons le Raspberry ! Tripatouillons Mame aussi !
Etat Grippal Etat Grippal
Articles : 18
Depuis : 26/06/2013
Categorie : Technologie & Science

Articles à découvrir

Mame pas peur

Passons à l'installation de Mame dans sa version dédiée RPI. Depuis quelques mois Mame4all n'est plus disponible sur le PiStore, il convient donc de le télécharger "à la main", et c'est par là : http://mame4all-pi.googlecode.com/git/mame4all_pi.zip Créez un répertoire (mame4all par exemple) sur la racine pi et décompressez. Voilà c'est f
Extinction des feux !

Extinction des feux !

Comme nous l'avons vu précédemment le RPI ne dispose d'aucun bouton d'extinction ou d'allumage. Comme il ne sera pas possible de brancher/débrancher le RPI d'une part ni de l'éteindre en ligne de commande il convient de trouver la bonne solution. Après une longue réflexion j'ai choisi d'acheter (encore !) le switch de chez Pi Suplly qui propo
Je suis accablé mais je reste branché !

Je suis accablé mais je reste branché !

Nous voila donc avec une carte SD prête à l'emploi, insérez là dans le RPI (attention au sens !) puis branchez la connectique. Dans mon cas j'ai mis une souris et un clavier USB, un RJ45 pour le réseau et j'ai branché mon écran en HDMI. Enfin j'ai mis un câble micro-usb pour l'alimentation. Lorsque vous branchez l'autre partie sur le port U
Ca jette un froid (2) !

Ca jette un froid (2) !

A l'aide d'un pied à coulisse je prend les mesures des 3 composants à refroidir : Le régulateur de tension Le processeur La puce réseau (dans notre cas inutile dans la configuration finale mais nécessaire pour la mise en oeuvre). Je reporte alors les mesures sur le dissipateur que je coupe à la scie à métaux. Attention pendant la découpe,
Prendre soin de son image...

Prendre soin de son image...

Nous voila maintenant prêt pour installer notre distribution linux sur notre carte SD. Après avoir téléchargé la distribution voulue j'obtiens un fichier image (.img). Dans mon cas c'est ici : http://downloads.raspberrypi.org/raspbian_latest Il s'agit là d'une version DEBIAN dédiée rapsberry. Ensuite la manipulation est la même quelque soi
Mise en boite (1)

Mise en boite (1)

Laissons un peu de côté la partie logicielle et attaquons notre boitier. Il s'agit donc d'un boitier de type PULT 36 (environ 27€) composé d'un coffret en ABS avec un panneau en aluminium d'1 mm. Sur le site suivant vous trouverez toutes sortes de control panel, à vous de choisir celui qui vous convient le mieux. http://www.slagcoin.com/joyst
Passons à la CONFIGURE ACTION !

Passons à la CONFIGURE ACTION !

Ca y est, votre RPI à démarré ! Vous voilà sur le menu de configuration, avant d'aller plus loin nous allons donc paramétrer notre RPI : 1/ Expand Filesystem, à activer pour permettre que la totalité de l'espace de la carte SD soit reconnu et exploitable. 2/ Change User Password (par défaut c'est raspberry), rentrez votre nouveau mot de pas
Garde le cap, passe moi la carte !

Garde le cap, passe moi la carte !

Le RPI nécessite que le système d'exploitation soit installé sur une carte mémoire de type SD ou microSD. Seulement toutes les cartes ne sont pas compatible et certaines cartes fonctionnent seulement sur certaine version de DEBIAN ou selon certains réglages. Le lien suivant vous permettra de faire le bon choix ! http://elinux.org/RPi_SD_cards

Le retour de la vengeance...

Oups ! Très pris professionnellement, me revoilà sur le projet RPI MAME après quelques mois d'inactivité. Donc c'est reparti !!!
DECO, ça va stiker !

DECO, ça va stiker !

Une fois les perçage terminé et les finitions réalisés passons à la déco du panneau. J'ai choisi un figuratif que j'ai imprimé sur papier autocollant pour imprimante. Sur le site suivant j'ai trouvé plein de truc sympa, vous n'aurez que l'embarras du choix : Petite astuce, comme le panneau est plus large qu'une page A4 j'ai créé un docume