En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Lotus

Ses blogs

 au-coeur-du-lotus.over-blog.fr

au-coeur-du-lotus.over-blog.fr

Faire partager mes envies, ma spiritualité, mes livres, la musique, mon univers...
Lotus Lotus
Articles : 477
Depuis : 17/10/2010
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Bonne année 2016

Bonne année 2016

A vous tous qui venez voir quelques articles de mon blog en pause actuellement je vous adresse tous mes meilleurs voeux 2016. Hasu no hana
Rouge Amoureuse - Paul Eluard - Recueil "L'amour la poésie"

Rouge Amoureuse - Paul Eluard - Recueil "L'amour la poésie"

Rouge amoureuse Rouge amoureuse Pour prendre part à ton plaisir Je me colore de douleur. J'ai vécu tu fermes les yeux Tu t'enfermes en moi Accepte donc de vivre. Tout ce qui se répète est incompréhensible Tu nais dans un miroir Devant mon ancienne image. Recueil L'amour la poèsie - PREMIEREMENT Paul Eluard 1929
Que serais-je sans toi ? Louis Aragon

Que serais-je sans toi ? Louis Aragon

Que serais-je sans toi ? Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre Que serais-je sans toi qu'un coeur au bois dormant Que cette heure arrêtée au cadran de la montre Que serais-je sans toi que ce balbutiement. J'ai tout appris de toi pour ce qui me concerne Qu'il fait jour à midi, qu'un ciel peut être bleu Que le bonheur n'est pas un quinq
Recueil Le Phénix - Paul Eluard

Recueil Le Phénix - Paul Eluard

Recueil « Le phénix » Paul Eluard paru 1951 Le Phénix rend hommage à Dominique la troisième compagne de Paul Eluard. Grâce à elle, tel le phénix, le poète renaît de ses cendres après le départ de Gala et la mort prématurée de Nusch, ses deux premières muses. De très beaux poèmes, chantant la vie, la femme et l’amour renaissant A
J'ai tant rêvé de toi - Robert Desnos

J'ai tant rêvé de toi - Robert Desnos

J'ai tant rêvé de toi J'ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité. Est-il encore temps d'atteindre ce corps vivant ? Et de baiser sur cette bouche la naissance, de la voix qui m'est chère ? J'ai tant rêvé de toi que mes bras habitués En étreignant ton ombre A se croiser sur ma poitrine ne se plieraient pas Au contour de ton corps peut-
L'aube, Je t'aime - Paul Eluard - Recueil L'amour la poésie

L'aube, Je t'aime - Paul Eluard - Recueil L'amour la poésie

L'aube, je t'aime L'aube, je t'aime j'ai toute la nuit dans les veines Toute la nuit je t'ai regardée J'ai tout à deviner je suis sûr des ténébres Elles me donnent le pouvoir De t'envelopper De t'agiter désir de vivre Au sein de mon immobilité Le pouvoir de te révèler De te libérer de te perdre Flamme invisible dans le jour Si tu t'en vas
Recueil L'amour la poésie - Paul Eluard - 1ère partie

Recueil L'amour la poésie - Paul Eluard - 1ère partie

Montage photos Hasu no Hana Recueil « L’amour la poésie » (1929) Paul Eluard A Gala ce livre sans fin PREMIEREMENT A haute voix A haute voix L’amour agile se leva Avec de si brillants éclats Que dans son grenier le cerveau Eut peur de tout avouer A haute voix Tous les corbeaux du sang couvrirent La mémoire d’autres naissances Puis renver
Maman - Enora

Maman - Enora

www.akiko-usami.com Une tige de Jasmin Un pétale de lilas Des bouquets de roses Pour toi je cueillerais les fleurs Du monde entier Pour en faire un immense bouquet Que je t’offrirais Avec un sourire Avec un baiser Je te l’offrirais parce que je t’aime Maman Enora
La mort des Amants

La mort des Amants

Nicolatta Tomas Caravia La mort des amants Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères Des divans profonds comme des tombeaux Et d'étranges fleurs sur des étagères, Écloses pour nous sous des cieux plus beaux. Usant à l'envie leurs chaleurs dernières, Nos deux coeurs seront deux vastes flambeaux, Qui réfléchiront leurs doubles lumières
Ombres - Esther Granek

Ombres - Esther Granek

Photo jeu d'ombres2 auteur ISABEL Ombres Quand mes pensées s'arrêtent Et figent les instants Quand en moi se répètent D'autres lieux d'autres temps Quand un mot d'une phrase S'estompe le décor Et quand un ange passe D'ennui ou de remords... Je cours après mon ombre Et nul ne sait Quand la folle nature Me fait de grands cadeaux Quand d'une fle