Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

N.

N.

Tags associés : litterature, trouvailles du net

Ses blogs

F i b r  i l l  e s

F i b r i l l e s

"Fibrilles", est un mot que j'aime. Je l'ai choisi pour partager les émotions qui me traversent, naissant de la littérature, du cinéma, de la musique et d'autres joyeusetés. Bonne lecture ! N.
N. N.
Articles : 83
Depuis : 08/09/2016

Articles à découvrir

Coups de coeur jeunesse

Coups de coeur jeunesse

LE PLAISIR DE LA LECTURE S'INSTILLE ET SE CULTIVE. Cette année, j'ai eu le plaisir de travailler dans l'animation avec des tout-petits en parallèle de mes études. Animatrice dans une école primaire parisienne, j'avais à charge l'animation des ateliers "Coup de Pouce" avec les enfants de cp ( âgés de 6 ans). Lors de ces ateliers quotidiens, n
Saveur vietnamienne

Saveur vietnamienne

PLONGER AU FOND DE L'INCONNU POUR TROUVER DU NOUVEAU. Au hasard d'une boutique de café, mon oeil est tombé, par chance, sur un étal de tablettes de chocolat colorées. Je n'ai pas résisté à la gourmandise de l'oeil. C'est un trésor dont je me suis emparée. Une belle découverte : un chocolat vietnamien, de la marque Marou ; et les alliances
De la musique avant toute chose

De la musique avant toute chose

PEUT-ON VIVRE SANS MUSIQUE ? à l'heure d'un monde sans théâtre, spectacles ou concerts, la réponse est unanime : le besoin de pulsation, de mélodie, d'harmonie n'a jamais été aussi pressant. Présentation d'un film qui interroge notre rapport à la musique. UNE BARQUE SUR L'OCEAN Il est balinais ; elle est française. Il est pauvre, et pêch
Chercher le jour

Chercher le jour

"L'imprévu ne venant jamais à soi, il faut le traquer partout. Le mouvement féconde l'inspiration" Sylvain Tesson, La panthère des neiges AU DEBUT DE CETTE ENTREPRISE, il y a une grande colère. Mes poings serrés dans mes poches, mes poumons tassés sur eux mêmes, qui voudraient respirer. Quelque chose de sec dans ma gorge qui, sans que je m'
De l'humour !

De l'humour !

RIRE EN TEMPS DE PANDEMIE ? Le cinéma , nous électrifie, nous ranime, nous sauve par l'humour. Et si la tâche de décrocher un sourire, voire un éclat de rire du spectateur est périlleuse, bien des scénaristes y parviennent à merveille. Petite sélection de séries orchestrées avec brio par des petites mains habiles du petit écran. 1. Au s
En route !

En route !

DES AVIONS, PAR CENTAINES, rangés au sol d'un aéroport, évoquent avec poésie des jouets d'enfants. Une scène devenue banale dans nos quotidiens confinés. Qu'il est cruel, pour le voyageur de voir ces oiseaux mécaniques avec lesquels il s'envole, cloués au sol ! Et pourtant, une année nouvelle est pleine d'espérance : particulièrement cel
L'Irlande d'aujourd'hui

L'Irlande d'aujourd'hui

A QUOI RESSEMBLE L'IRLANDE D'AUJOURD'HUI ? Nous connaissons ses légendes, son histoire tourmentée, ses paysages, mais qu'en est-il de ses habitants ? Selon moi, rien de mieux que le cinéma contemporain pour nous répondre. Je vous propose donc une sélection au petits oignons des films qui m'ont le plus marquée, et qui pour moi en disent beauco
Dans le vif

Dans le vif

PENDANT DE LONGS MOIS, CE BLOG EST DEVENU SEMBLABLE A UN DESERT. Pas même un souffle qui puisse témoigner de ma présence. La cause ? Un chagrin d'amour, la dernière année d'études très chargée, un besoin de me laisser prendre par la vie et l'aventure, de la vivre intensément une fois de plus. Être dans le vif. Parfois il y a ce besoin de
été livresque

été livresque

ET SI ON PARTAIT EN VACANCES, qu'on pliait bagage avec les livres ? C'est dit ! Je vous propose une escapade à ma façon pour l'été qui point. Des hauts plateaux du Kirghiztan à la tapageuse Brooklyn, il est grand temps de saisir l'aventure, où qu'elle se présente, au pied d'une rivière ou en territoire sauvage d'Acadie... à cheval ou en ca
Carcasses

Carcasses

"Ôtez-moi mes affections, et je serais pareille à une algue hors de l'eau, à la carcasse d'un crabe, çà une coquille vide. De mes entrailles, ma moelle, mon suc, ma pulpe, de toute ma lumière, il ne resterait rien. Je serais soufflée dans la première flaque et je m'y noierais. Ôtez-moi l'amour pour mes amis, l'urgence brûlante de l'import