En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

N.

Ses blogs

F i b r  i l l  e s

F i b r i l l e s

"Fibrilles", est un mot que j'aime beaucoup. Je l'ai choisi pour partager ces instants minuscules mais précieux que sont les émotions qui me traversent, que ce soit à travers les images, les sons, ou les mots.
N. N.
Articles : 52
Depuis : 08/09/2016

Articles à découvrir

Vagabondages

Vagabondages

PARMI LES LIEUX QUE J'AI VISITES, le Musée des Nourrices d'Alligny en Morvan (58230) m'a à la fois captivée et émue. Je souhaitais ainsi consacrer un peu de temps à présenter ce musée : sa localisation dans la belle région du Morvan et sa qualité en valent le détour. J'aime beaucoup la région du Morvan ; chaque voyage y est pour moi une
Solange

Solange

Mon étreinte avec la capitale. Rapprochons-nous→ http://bit.ly/jmabonne Tous les bilans culturels→ http://bit.ly/sobouff D E R N I È R E S V I D É O S : * SDF, MON IMPUISSANCE http://bit.ly/solSDF * 5 chaînes que j'aime http://bit.ly/tp5YT * PISSER EN LIBERTÉ http://bit.ly/sopipipi * 1 an avec Truite https://youtu.be/83Anu3kaZvs * PÉNIS :
A voix nue

A voix nue

Petit préambule musical dans cet article. Je tenais à partager de façon un peu brute l' émotion d'une redécouverte musicale. Il ne s'agit pas vraiment d'une madeleine de Proust, puisque l'artiste qui a ému mon oreille, je la connaissais sans vraiment la connaître. J'aime particulièrement la chanson française, comme j'ai pu l'écrire dans l
Désir(s) 3

Désir(s) 3

Troisième article dans la série Désir(s), qui s’insurge contre la répression de l’homosexualité. Cette fois-ci, je m’intéresse aux écrivains qui ont su tisser en mots le désir homosexuel pour en exprimer la beauté sous toutes les coutures. Qu’il s’agisse de l’autobiographie, de l’enquête sociologique ou de la fiction, vous d
Désir(s) 4

Désir(s) 4

Dernier post dans la série Désir(s). Après les témoignages, le cinéma et les livres, j'ai choisi de conclure sur des chiffres, qui témoignent bien de la situation actuelle.Les chiffres sont des données frappantes qui se figent dans la mémoire. Je les ai glanés dans l'Atlas des Sexualités publié aux éditions Autrement. Dans le monde 120
Tableaux d'une exposition

Tableaux d'une exposition

POUR MOI, INTERNET EST UNE RESSOURCE. Il m'arrive de m'émerveiller de sa richesse, des possibilités qu'offre cette gigantesque toile ludique et créative. Si c'est également un espace de tentation, où l'on peut se perdre soi-même, on peut néanmoins y faire de jolies découvertes. Je voudrais ainsi partager ce site que j'ai découvert il y a q
Sanctuaire

Sanctuaire

C EUX QUI AIMENT LA POESIE NE RESTERONT PAS INDIFFERENTS AU CHARME DE CE LIEU dont je suis tombée amoureuse l'année dernière. Son nom ? Le Centre International de Poésie Marseille (cIPM). Un petit trésor niché au sommet du quartier du Panier ... Pour lequel vous devez de descendre du train si vous avez une longue correspondance ! Langue de co
Désir(s) 1

Désir(s) 1

Fréderic Forest COMMENT ASSUMER SON DESIR ? Question délicate. Impudique, pour certains. Le mot "assumer" lui-même semble trop brutal. Déplacé. Le désir, c'est l'intime. C'est logé quelque part dans le corps. Le désir fait partie de nous. Il bat dans nos artères, compose de la musique de notre corps. Et pourtant. A l'heure présente, homme
Désir(s) 2

Désir(s) 2

Deuxième article dans la série Désir(s), qui constitue ma réponse à tous ces sombres événements qui composent notre actualité réprimant l’homosexualité (premier épisode ici). A la norme qui voudrait tout classer et étiqueter, j’oppose la beauté d’amours qui ne sont pas « différents », ou « anormaux », mais qui sont amour. Je
Maux

Maux

ON NE TROUVE SOUVENT PAS LES MOTS quand il s’agit de parler du sida. Pudeur, gêne ou fuite font qu’on se dérobe. Peu se sentent concerné(e)s par ce mal qui semble toujours toucher les autres. J’ai donc ressenti le désir, le besoin de mettre le projecteur sur cette maladie à travers des œuvres qui m’ont touchée. Elles en traitent à t