En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Sophie

Sophie

Autrice en couche culotte, lectrice de longue date. Mes plumes sont nombreuses et colorées comme tous les tours que j'ai dans mon sac.

Ses blogs

Sophie à plumes

Sophie à plumes

Déplumer l'esprit, comme une alouette.
Sophie Sophie
Articles : 46
Depuis : 03/02/2016

Articles à découvrir

Scène de Crime #Défidumercredi

Scène de Crime #Défidumercredi

Harry Clark, Tales of Mystery and Imagination by Edgar Allan Poe Un défi posté tout les mercredis sur la page Le Conteur ... Tentons l'expérience, des fois que je sois un jour capable de me soumettre à une contrainte. (c'est un peu gore si jamais) Une forte odeur de fer embaumait les lieux. Adèle avait été appelée par Fred, un des camés qu
A la rencontre du printemps (réécriture d'après le texte de Maurice Carême)

A la rencontre du printemps (réécriture d'après le texte de Maurice Carême)

grandmasgraphics Jupes au vent Connard sifflant, Allons-nous-en, A la rencontre du printemps. Des petits, des lâches, des grands Il pleut des milliers de Mademoiselle. Le petit homme verse naturellement Des pleins paniers d’insultes nouvelles. Jupes au vent Connard sifflant, Allons-nous-en, A la rencontre du printemps. Portons nos jupettes gaiem

Les calissons

Les calissons

Tout petits et sucrés alignés dans leur boîte En rangs d’oignon Les petits calissons attendent leur tour Qui sera mangé le premier, qui sera le suivant Par ligne par coin au hasard Les yeux bandés ou concentrés Comment seront-ils mangés Leur coiffe blanche et lisse contraste Avec leur corps rugueux et luisant Les doigts s’y collent et le
La science des interstices

La science des interstices

Paris, ville lumière. Partout, le quai est piqueté de signalisations scintillantes, dont certaines clignotent, tantôt d’usure, tantôt d’impatience. Rouge, interdit, vert, mon salut. La flèche du panneau SORTIE repérées, je file parmi la foule que je ne parviens pas encore, moi, provinciale mal dégourdie, à me contenter de suivre. Il y
La poupée

La poupée

Les allées de la grande surface étaient bondées de clients et de leurs caddies. Les vendredis soirs avaient souvent cette allure de dernier jour avant la fin du monde. Les rayons se vidaient rapidement, les effectifs à la caisse étaient doublés et les acheteurs avides s'empressaient sur le carrelage glissant, les yeux parfois fatigués mais l
La soupe

La soupe

Le parquet craque sous les pas pressés. L’eau boue et fait remuer le couvercle de la casserole dans une cacophonie odorante. Les légumes cuisent sagement, potiron, pommes de terre, carottes. L’ail et les oignons ont disparus, tout comme les feuilles de laurier et le bouillon en poudre. Le feu est baissé, le couvercle retiré et remplacé par
Corps perdu - Poésie en liberté

Corps perdu - Poésie en liberté

https://www.poesie-en-liberte.fr/ressources/corps-perdu/ Texte publié dans le recueil "Poésie en Liberté 2017", dans le cadre du concours du même nom.
Ma brioche

Ma brioche

La main posée dans le creux de ta taille infinie Tu sais que t'es belle comme ça Comme un nuage senteur camomille Les courbes de ton corps démultipliées Sublimées par ton sourire rougeoyant Et tes yeux de moineau moqueur Tu te dandines quand tu à froid Comme ça toute nue dans le salon Tes genoux tout potelés Grelottent gentiment avec tes cu
Chouquette je t'aime

Chouquette je t'aime

Dans ma petite maison à moi, tout le monde est heureux Même si quelque fois les estomacs sont creu-eux Mais elle est arrivée un jour Toute droit sortie du four D’un gentil pâtissier rien que pour m’enchanter Chouquette je t’aime Chouquette je t’aime Vraiment c’est bien toi que j’ai choisie Chouquette je t’aime Chouquette je t’ai