En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Anonyme

Anonyme

Ses blogs

Les guerres de religion en Limousin-Périgord

Les guerres de religion en Limousin-Périgord

Les aventures du parti catholique au XVIe siècle (extraits)
Généalogie Charente Périgord Généalogie Charente Périgord
Articles : 20
Depuis : 13/04/2016

Articles à découvrir

Histoire du Limousin et de la Marche

Le Limousin a été la terre des grandes familles féodales issues du terroir ou depuis longtemps naturalisées dans la province : les Rochechouart, les Lastours, les Pompadour, les Bonneval, les Ségur, les Aubusson, les Mortemart, les Ventadour, les Comborn, les Cars, les de Brosse, les Lavauguyon, les Noailles, les La Roche-Aymon... Mais une des

Nobiliaire du diocèse et généralité de Limoges

Louis [fils puîné de Geofroi V], vicomte de Pompadour, baron de Bré, Treignac et Laurière, sgr de Saint-Cyr-la-Roche, Beaumont et Chamboulive, ne porta du vivant de son père que le nom de baron de Laurière. Ayant appris la mort de son fils aîné, il prit congé du duc d'Anjou, et emmena de nouvelles forces au siège de Mussidan. Les ennemis,

Les villageois face à la guerre

Au XVIe siècle, trois vicomtés dominent. La vicomté de Ventadour, devenue comté puis duché en 1578, s'étend surtout sur la Montagne limousine, la vicomté de Turenne est à cheval sur le Limousin et le Quercy, la vicomté de Pompadour, plus étroite, couvre une bande de terres du nord de Brive aux confins du haut Limousin. Elle jouxte au nord

Une famille française sous la révolution

Un autre Maulmont a joui d'une gloire plus contestable. Il se fit protestant et, embusqué dans son château fort de Chalusset, il commit dans le pays d'affreuses déprédations; sa tyrannie y dura seize ans, de 1574 a 1590. Le vicomte de Pompadour, opérant par surprise, le délogea enfin de son repaire et le fit prisonnier, mais il se montra bon

Archives départementales de la Haute-Vienne

Contrat de vente de diverses rentes assises sur les villages de Gumont, Mas-du-Bost et Feytie, fait par les commissaires délégués du Pape en faveur de François de Lambertie, 1577 : « Comme notre Saint Père le Pape deuement informé des urgentes nécessités et affaires de ce royaume dès l'année 1574, par les bulles de Sa Sainteté pour la d

Histoire politique et statistique de l'Aquitaine

Après la mort du duc de Guise, Anne de Levy, comte de Lavoute, fils du duc de Ventadour, avait été envoyé comme gouverneur dans le Limousin. Il sut entretenir cette province dans l'obéissance, et y faire rentrer quelques-unes de ses villes qu'on avait égarées. Ainsi Tulle et Brive avaient embrassé le parti de la Ligue, à la sollicitation d

Bulletin de la Société historique du Limousin

1572. — Marval (Haute-Vienne). — ☩ S. AMAN ☩ MA ☩ J ☩ M ☩ J ☩ RO ☩ 1572. Cette inscription de la cloche de.Marval est en caractères romains et sa dale en chiffres arabes. Nous sommes dans la période où les caractères gothiques vonl disparaître et où l'usage des chiffres arabes commence. Cette transition ne se fit pas subitem

Bulletin de la Société historique de la Corrèze

Pendant que le duc de Mayenne allait de Beaulieu vers Sainte-Bazeille, les Calvinistes, excités par Turenne, organisaient de nouvelles bandes et se rendaient de plus en plus redoutables. L'ordre de Saint-Jean de Jérusalem avait de grandes possessions dans le Bas-Limousin, le Périgord et le Haut-Quercy ; la plus importante était la Commanderie d

L'invasion Calviniste en Bas-Limousin

Le vicomte de Turenne voulait lui-même entrer hardiment en campagne; ignorant encore la tactique militaire, il appela dans le Bas-Limousin un vaillant capitaine, Pierre de Chouppes, originaire du Poitou, qui possédait par son mariage de grands domaines en Périgord. Chouppes mena sa petite armée vers Tulle, dont il s'empara facilement et qu'il n

Montpon-Ménestérol en Périgord

« En entrant en Périgord ... il fit partout sommer les villes et places de se rendre », en leur donnant à choisir entre le pillage et la rançon. C'est ainsi que le château de Montaigne fut saccagé et démoli ; que les moulins de Ménesplet et de Vauclaire furent pillés de tous grains et farines, et ensuite incendiés ; que l'abbaye de Vaucl