Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Jacques Delva

Jacques Delva

Tags associés : motos, voyages

Ses blogs

Itinéraires Bis

Itinéraires Bis

Deux motards sur la route, un périple de 3500 km en mots et en images.
Jacques Delva Jacques Delva
Articles : 19
Depuis : 20/08/2015
Categorie : Photographie

Articles à découvrir

Le neuvième on the road

Le neuvième on the road

Nous partons de Domodossola, ou nous avons été superbement accueilli par Frédérica et Paolo. Petit déjeuner exquis avec des produits de qualité. Les chambres sont spacieuses et décorées avec goût dans cet ancien relais de diligences , entièrement restauré. Notre premier col de la journée Nous entrons en Suisse dans le valais. Puis nous
Le dixième on the road

Le dixième on the road

Nous repartons après une bonne nuit de sommeil, malheureusement nous n'avons pas eu le temps de prendre le train à crémaillère qui monte jusqu'à Jungfrau à 3454 m d'altitude ou l' on peut admirer le glacier d'Aletsch. Le train met 2 h pour monter et de même pour descendre. Donc prévoir environ 6h pour aller admirer les montagnes géantes de
Le septième on the road

Le septième on the road

Petit matin très frais et brumeux, ouf pour l'instant il ne pleut pas avant la grande ascension du Stelvio. Après quelques kms les virages deviennent de plus en plus serrés et la pente s'accentue brutalement. Un brouillard épais nous bouche la vue, on ne voit rien devant nous, aie aie aie les premiers virages sont mortels. C'est un véritable a
Le onzième on the road

Le onzième on the road

Départ de l'hôtel ou la décoration et la clientèle est anglaise. Nous étions pratiquement les seuls Français. Nous partons sous la pluie, plus nous roulons plus le temps se dégrade. Au début de la montée du col des Aravis, une véritable tempête faite d'averses et de vents violents nous accompagnent. La route dégradée devient glissante
Le huitième on the road

Le huitième on the road

Ce matin la pluie tombe. Au petit déjeuner nous prenons la décision de modifier la durée de notre road trip, en rajoutant une étape qui nous permettra de faire 2 étapes plutôt qu'une, car la fatigue commence à se faire sentir. Sécurité oblige, nous nous préservons. Nous longeons de lac de Côme. Nous passons la frontière Suisse, puis nou
Le cinquième enfin la suite

Le cinquième enfin la suite

Il est 13H25, nous nous arrêtons pour déjeuner et profitons de nous connecter. costume traditionnel tyrolien Nous arrivons au péage pour accéder au parc naturel du Grossglocker, dont le tarif est de 24,50 € par moto, c'est pas donné. Ca grimpe tout de suite et les virages s'enchaînent. Petit arrêt à plus de 2000 m d'altitude. Après une d
Le treizième on the road

Le treizième on the road

Départ 10h15, pluie. Nous passons à Morbier capitale du fromage du même nom. Nous prenons la route des cascades. Nous jouons à cache cache avec les nuages, qui nous mouillent copieusement. La route est toujours exécrable, mais nous avançons. Petit stop au panorama pour admirer les monts du jura et la région des lacs. Après un petit détour
Le douzième on the road

Le douzième on the road

Le matin le temps est maussade, finalement vers midi le soleil réapparais. Nous profitons de cette étape pour nous reposer. Nous avons passé une excellente soirée en compagnie de ma famille. Chantal et Jean-Pierre, mon petit frère, nous ont hébergés avec gentillesse pour la nuit. Après un déjeuner champêtre au soleil, nous préparons notr
Le quatorzième on the road

Le quatorzième on the road

Temps matinal frais, mais soleil timide. Pas de pluie à l'horizon. Nous partons de la petite Verrière, puis quelques km plus loin, nous croisons une biche et son faon galopant vers la forêt. soudainement, sur le bas côté se fut Noel. Une pépinière de sapin pour les fêtes de fin d'année, il ne manque plus que les boules et guirlandes. Stop
Le sixième on the road

Le sixième on the road

Au lever, nous apprenons qu'il fait 2 degré, la veille 0 et que la neige était tombée à 2000 m. Après quelques km, ça commence très fort. Arrêt obligatoire dans un virage pour laisser passer un car de tourisme, et même obligé de faire marche arrière. Imaginez en moto. Le temps est sublime et nous croisons beaucoup de vélos. On se croira