Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Pétronille

Pétronille

Où l'on retrouve Pétronille, qui se lance enfin, du bout de ses pieds menus, dans l'aventure de l'immigration au Québec et fait partager ses aventures à ses lecteurs bien-aimés, avec toute la générosité qui la caractérise.

Ses blogs

Pétronille dans la tourmente québécoise

Où l'on retrouve Pétronille, qui se lance enfin, du bout de ses pieds menus, dans l'aventure de l'immigration au Québec et fait partager ses aventures à ses lecteurs bien-aimés, avec toute la générosité qui la caractérise.
Pétronille Pétronille
Articles : 33
Depuis : 18/06/2009
Categorie : Humour

Articles à découvrir

Pâques au balcon, Noël dans les magasins

Pâques au balcon, Noël dans les magasins

L'année dernière, quand j'avais encore le temps de muser dans les boutiques de mon quartier, j'avais pris pour vous, lecteurs, cette photo édifiante : Nous étions alors, notez bien la date, je vous prie, le 26 août. Et votre esprit d'analyse tout en finesse vous fait bien sûr comprendre où je veux en venir si subtilement : jusqu'à preuve du

"On ne sait jamais quelles traces on laisse" disait le poète...

Les statistiques de blogs sont toujours une source d'ébaubissement sans fin pour moi. [oui, ébaubissement, parfaitement. On ne travaille pas des jours et des jours dans les archives du 17e siècle à s'en faire péter la rétine sans qu'il en reste quelques séquelles] Je ne sais comment les interpréter : est-ce que les mots clé utilisés par l

Panique à la clinique - épisode 1

Aujourd'hui Pétronille a testé pour vous l'enfer québécois. On aurait pu croire que ce pays amical, chaleureux, lumineux (adieu hivers gris et humides français, vivent les hivers ensoleillés et secs !) ne recelait aucune part d'ombre (si l'on excepte le camembert en boîte, oui, bon...) et pourtant... Et pourtant, lecteur, si tu savais comme
Le risotto de l'angoisse

Le risotto de l'angoisse

Il y a quelque temps, avant d'avoir fait le serment solennel de ne plus jeter ne serait-ce qu'un regard sur une bouteille d'alcool tant que la chair de sa chair n'aura pas vu le jour (serment solennel que le géniteur de ladite chair n'a, par contre, pas souhaité formuler - ce qui occasionne parfois quelques tensions dans le ménage pétronillesqu

Guide de survie en milieu hostile (les forums pour femmes enceintes)

Aujourd'hui Pétronille qui, comme on le sait, se trouve isolée loin des personnes qui comptent le plus quand on est enceinte (à savoir sa mère, son charcutier et son médecin), se voit obligée de naviguer quelque peu sur les forums pour femmes enceintes dans l'espoir de trouver des réponses à des questions hautement philosophiques et néanmo
Halte à la violence et au sexe à la télévision

Halte à la violence et au sexe à la télévision

Hier soir, lovée sur son canapé (ah je répète le mot tellement c'est bon d'en avoir un : canapé - presque aussi délicieux que d'écrire baignoire ), picorant négligemment dans le plat d'asperges, Pétronille décide de délaisser quelque temps ses dossiers pour allumer la télévision. Oui, la télévision, cette boîte noire trônant dans l

Retour en fanfare avec une exclusivité dedans

Lecteur(s) de mon coeur, au cas où il t'arriverait, très certainement par hasard, de passer par ici, sache que (à ton grand soulagement j'espère), non, Pétronille n'est pas décédée au cours de ce foutu hiver québécois qui a duré 6 bons mois. Malgré la neige, le vent, le verglas et toute cette sorte de tracas hivernaux qui font marrer le

Mais où sont-ils passés ? Au Québec !

Aujourd'hui, amis lecteurs, Pétronille va partager avec vous une révélation qui risque de faire grand bruit et de réchauffer le coeur de certains d'entre vous. Non, non, ne me remerciez pas tout de suite, lisez plutôt. Souvenez-vous, c'était hier, ou presque. Pétronille portait encore les cheveux longs, Tante Suzon mettait encore quelques go

Panique à la clinique - épisode 2

Souvenez-vous lecteurs : nous avions laissé Pétronille, emmitouflée dans son manteau en duvet, son col en polaire, sa tuque, ses mitaines, ses bottes fourrées à la laine de mérinos, faire le pied de grue pendant une demi-heure devant la porte de la clinique médicale, derrière 23 autres malades, certains venus avec des proches (ça aide, pou

L'immigration, ça vous change un homme

L'immigration vous transforme une femme, tous les ouvrages et blogs sur la question vous le diront. Ainsi, la Pétronille drôle et sexy (mais si, mais si) de l'ancien blog a-t-elle laissé la place à une femme surbookée, travaillant nuit et jour, ne dormant que d'un oeil (et jamais le bon), tellement occupée à entretenir une relation fusionnel