Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Le cabaret Si

Le cabaret Si

Un album original écrit et enregistré avec vous ..!
Tags associés : chanson

Ses blogs

Le Cabaret Si

Un album original écrit et enregistré avec vous. Un casting pour vous faire entendre. Un concert cabaret dans votre ville... Bienvenus au Cabaret Si !
Le cabaret Si Le cabaret Si
Articles : 26
Depuis : 16/12/2010
Categorie : Musique & Divertissements

Articles à découvrir

Paris (AF de Qingdao. Elisa & Anissa)

Paris, Paris, Paris, Paris, Paris Quand j’étais petite, Je voulais y habiter, Mais je n’étais pas sure de pouvoir réussir. Je vais aller à Paris, Je vais y prendre un caf é , Je vais y danser avec toi. Quand je serai vieille, Ça sera le souvenir parfait, Je dirai à mes enfants, << C’est la vie sans des regrets>> Refrain Paris, Paris, P

Je ne suis sûr (AF de Qingdao. Lydia, Hakim, Eric)

Me promener dans la même rue sans toi,je connais rien Vivre au jour le jour sans toi, juste moi et mon chien Regarder ton petit appartement sans toi, c'est plus le tien Le reste de mes jours sans toi,vais-je aller bien Je ne suis pas sûr de marcher Je ne suis pas sûr de penser Je ne suis pas sûr de courir Je ne suis pas sûr de rire Dis-moi,pou

Nous sommes tous... (AF de Wuhan - chanson sélectionnée)

Le monde est si petit Le monde est si grand Il est si petit comme une poussière dans l’univers Il est grand comme il y a milliard d’habitants… Nous sommes tous les enfants de maman La maman qui nourrit tous les êtres vivants Nous avons tous un coeur qui bat et du sang coulant Dans les corps noirs, jaunes, ou blancs Peut-être as- tu les che

Je t'aime encore (AF de Qingdao. Fanny)

Je t'aime encore Il y a des mots que je ne te dis jamais. Je t'aime encore et je ne peux pas sans toi. Tous les jours, je m'ennuie de te faire attendre c'est l'émotion que je voudrais en même temps. Il y a des mots que je ne te dis jamais. Tu es la personne la plus importante. J'essaie de devenir meilleure pour toi. Je ne veux pas te perdre. J'ai

Feuille (AF de Qingdao. Paroliers : Slyvie et Brian)

Je suis une feuille heureuse Le vent à souffler doucement Et je peux chanter Les petits oiseaux gazouillent Et je peux danser Je suis une feuille heureuse Les gouttes de pluie tombent sur moi Et nous pouvons nous dire "bonjour" L'étoile me fait un clin d'oeil Et nous avons joué aux devinettes Peu importe si le monde change Je me sens heureuse Je

C’est l’amour fatidique (AF de Qingdao. Sophie et Olivier)

C ’ est l ’ amour fatidique Garcon : Il a y un amour qui s ’ appelle confiance Il a y un amour qui s ’ appelle constance Donne-moi une chance Regarde mes yeux Fille: Il a y un amour qui s ’ appelle connivence Il a y un amour qui s ’ appelle souvenance Si tu as le même sens C ’ est l ’ amour fatidique Garcon: Tous les jours, je te v

Espérance (AF Wuhan - chanson sélectionnée)

Quand nous sommes errants, Nous nous rongeons les sangs Dans le monde nous sommes tous vagabonds Si tu veux tu peux tendre la main Même si nous ne nous sommes jamais rencontrés Car encore à la tombée de la nuit J’ai un ami qui peut allumer un réverbère sur la vie J’ai déjà l’habitude d’être avec toi Même si par la distance nous so

Le voyage (AF de Wuhan - chanson sélectionnée)

La vie est un voyage court et long Le monde est un village petit et grand Nous arrivons seul dans ce monde Nous partirons seul de ce monde Mets ta main dans la mienne Avant que la mort ne vienne Partons tout de suite pour du bon temps Amusons nous jusqu’à la fin des temps Viens, on travaille coude à coude Regardons le monde qui se ressoude Mett

Je me rappelle... (AF de Qingdao. Lys et Fanny)

Je me rappelle que nous nous téléphonions bien souvent. Je t'ai dit que j'aimais le vent. Tu m'as promis de m'accompagner à la mer. Mais c'est moi qui y suis allée toute seule. Ce soir-là, tu m'as laissée dans la pluie. Ta voiture a disparu. Toi aussi, disparu. Je suis sûre que tu ne rentreras plus. Je ne t'ai plus attendu. Dans notre rue co

AVEC LE TEMPS... PEUT-ÊTRE (AF Wuhan)

Dans ce monde dérisoire Qui a tant soif de pouvoir L’homme est devenu sombre Et s’enfonce dans les décombres Il jette à la mer toute sa colère Et réduit la terre en infinie poussière Bombardant le monde qui gronde, qui tombe Il referme son coeur pour lui tenir rancoeur À faire couler le sang Depuis le début des temps Éternel combat san