Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Herbé

Herbé

Merci de parcourir ce blog, avec mes mots parfois gais, et mes maux parfois tristes qui tournent dans ma tête! Liens: https://soundcloud.com/user74210263 (quelques maquettes pour vous donner une idée de ma façon d'écrire) Facebook: Herbé-RB auteur
Tags associés : amour

Ses blogs

Rienkedesmots

Etant parolier, je vous souhaite un bon voyage dans mes mots, mes maux...
Herbé Herbé
Articles : 19
Depuis : 31/01/2016
Categorie : Musique & Divertissements

auteur-illimite.over-blog.org
Herbé Herbé
Articles : 18
Depuis : 29/03/2006
Categorie : Musique & Divertissements

Articles à découvrir

texte amour interprète homme 3

Tout feu, tout femme Elle met un moteur dans ma vie Qui tourne sans arrêt dans ma tête Vers un doux rêve qui me poursuit Et pour qu’enfin le temps s’arrête Elle m’aide à démêler le fil De mes idées qui s’entrechoquent Pour vivre un bonheur tout tranquille Loin des faux amis, loin du toc Refrain 1 Grâce à elle, Je vis tout feu tout

Linkin Park adapté en français

CHESTER (Nobody can save me "linkin park) Tu joues avec tes démons Suspendu dans le vide Des vagues déferlent sur ta tête Tes yeux deviennent livides En pleine hallucination Tous les orages viennent vers toi Et tu veux sombrer Tu vois la lumière…è …è…re, Chester Personne n’a pu te sauver Tu dis que ça va La pénombre en toi est bien

Morcheeba adaptée en français

L’amour est une drogue douce (d’après Morcheeba « Blindfold » album « Parts of the process ») Par ton absence Et tes silences En manque de toi Quand soudain tu n’es plus là C’est ta faute (Oui) tu me fais cet effet-là L’amour est une drogue douce Légère comme de la mousse L’amour est une drogue douce Qui vers tes bras me pousse

textes "injustices" 2

Monde entier mort Y a des villes bidon Et des bidon villes Y a du beau ghotta A Bogota Où de beaux gâteux Mangent de bons gâteaux Y a à London Des risques de l’Ira Alors on ira même pas A London Derry Refrain Alors si tu m’dis Qu’on n’a pas de ronds J’te fais la tête au carré J’te sors l’49 –3 Ou l’22 long rifle Pour qu’a

textes amour interprète femme 4

Y a pas d’mal à s’faire du mal Couplet 1 Dans le miroir de la salle de bain Y a plus rien Plus d’visage tracé dans la buée Deviné Même pas écrit comme dans un film noir Au revoir Que vont dev’nir Dior et Givenchy Moi aussi J’ai beau faire tout c’que j’aime, tout c’qui m’plaît C’est la plaie Sans toi déconfiture, j’suis

Textes "Hommages" en recherche de musique

Marcher sur la Lune (hommage à Mickaël Jackson) Couplet 1 Etre de contraste et de contraires De stress, de strass, de cire ou de chair Etre de paillettes et de feux de paille Acharné de superflu, de travail Descendu d’être monté tellement haut Entre l’Everest et le caniveau Un jour, il reste les deux pieds sur terre (ou « un jour resté

textes " joies et galères d'être chanteur" 2

Les fantômes de l'Olympia Couplet 1 Quand je pense à tous ces grands Qui hantent encore ses couloirs J'étais qu'un tout p'tit enfant Dans ce haut lieu de mémoire Je respirais leurs accords Sentant leurs souffles derrière moi Me suivre encore et encore Comme pour me parler tout bas. Refrain Se suspendre à leurs voix Me guider pas à pas Fusion
Adèle adaptée en français

Adèle adaptée en français

Loin des yeux, près du coeur d’après Adèle « Love in the dark” Je ne sens plus rien en frôlant ton édredon Et dis-moi donc où es-tu bien passé ? Personne répond Ma vie en stand bye Si tu es loin, loin de moi Désormais si seul, dans de beaux draps si seul sans toi Qu’est-ce que j’ai fait ou pas fait ? Il me reste une évidence Qu

textes "société" 2

Solutions buvables Puisque j’y crois Puisque j’ai toujours la foi J’ai juste mis les pieds dans l’église Où tant d’autres y ont laissé leurs ch’mises Tant de prières Etre mis plus bas que terre On se raccroche à tous les yeux A tous les mots, à tous les dieux Refrain Avant d’en venir à des solutions Fumables Buvables ou injecta

textes amour interprète femme 2

Mon extraterrestre Couplet 1 Quand tu as soudain atterri Dans le grand terrain de ma vie Venu comme une belle comète D’un autre monde, d’une autr’ planète J’ai ressenti à ce moment Que rien ne serait comme avant. L’horizon, à mon portail hier Pas plus loin que ces murs de pierre, Mais tout s’éclaire à présent Emportés, les peine