Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Climat2050

Climat2050

Ses blogs

Réchauffement climatique

climat2050.over-blog.com
Climat2050 Climat2050
Articles : 120
Depuis : 19/06/2009
Categorie : Environnement & Bio

Articles à découvrir

Dormez tranquilles, braves gens, tout va bien

Dormez tranquilles, braves gens, tout va bien

Face au pire des mondes par Michel Beaud Le Seuil, 300 p., 20 €. Voici longtemps déjà que Michel Beaud ausculte notre monde et ses dérives environnementales. Economiste reconnu, il a fait partie des premiers à tirer la sonnette d'alarme. Or, rien n'y fait: ni les constats des scientifiques, ni la multiplication des catastrophes environnementa
Il n'y a plus de saisons

Il n'y a plus de saisons

Il n'y a plus de saisons (pour la consommation) Avril dernier a été le deuxième mois d'avril le plus chaud depuis 1900. Du coup, les ventes de boissons ont enregistré un plus de 5% à 15%, celles des glaces un bon de 40%, les concentrés d'agrumes de 13% et les crèmes dépilatoires de 20%, selon les sociétés Metnext et Nielsen. Si on suit Cl
Les sécheresses qui nous attendent

Les sécheresses qui nous attendent

Les semaines de pluie qui ont dégoûté bien des vacanciers cet été ont fait oublier - sauf aux agriculteurs - la sécheresse record dont a souffert la majeure partie de l'Hexagone au printemps dernier. Il est impossible de déterminer, en toute rigueur, si ce coup de chaud est ou non une manifestation du changement climatique, mais les chercheu
Croisière ou voyage en avion ?

Croisière ou voyage en avion ?

Le saviez-vous...? Choisir une croisière plutôt qu'un voyage en avion ne constitue pas nécessairement un choix plus "vert". Un aller-retour New-York sur le Queen Elisabeth 2 produit 7.5 fois plus de CO2 que le même voyage en avion. Did you know…? Choosing a cruise over air travel is not necessarily a greener option. A return trip to New York
Géo-ingénierie à action rapide

Géo-ingénierie à action rapide

Image empruntée au site de la Fondation Nicolas Hulot […] Il existe une niche étroite pour une «technologie de secours» fiable qui peut effectivement faire tomber rapidement les températures à l'échelle planétaire en cas d'urgence. Ce que j'entends par «géo-ingénierie à action rapide», c'est toute solution qui permet de faire baisser

L'écologie ne doit pas être victime de la crise

On considère souvent, et de manière compréhensible, qu'avec la crise des finances publiques on ne peut plus se permettre un effort aussi important en matière d'environnement que celui prévu en 2007 pour mieux isoler les maisons, développer les transports collectifs, accroître les énergies renouvelables… Pourtant, en réalité, c'est la co
A. Lauvergeon, H. Guaino, H. Proglio

A. Lauvergeon, H. Guaino, H. Proglio

Les réactions à la catastrophe de Fukushima nous [la rédaction d' Alternatives économiques ] ont conduits à décerner trois prix. Le prix du communicant le plus nul va à Anne Lauvergeon, la patronne d'Areva, pour avoir expliqué qu'avec l'EPR, on avait enfin un réacteur vraiment sûr. Autant dire que les 58 réacteurs du parc français actue
Nucléaire et réchauffement climatique

Nucléaire et réchauffement climatique

L'atome, une arme contre le réchauffement climatique ? Bien que nucléarisée à tous les étages, la France n'émet pas radicalement moins de gaz à effet de serre que ses voisins, car des usages majeurs comme le transport ne sont pas concernés. A l'échelle mondiale, les scénarios de développement du nucléaire les plus extrêmes n'auraient p
Le climat n'attend pas

Le climat n'attend pas

Le climat a déjà souvent varié par le passé, mais un changement aussi brusque et global, d'origine anthropique, est inédit. Ce sont les régions les plus pauvres qui risquent de souffrir le plus, qu'il s'agisse des côtes densément peuplées de l'Asie du Sud, menacées par la montée des eaux, ou des agriculteurs africains qui subiront des s
Les marchands de doute

Les marchands de doute

Aux États-Unis, la science scrupuleuse a, comme de ce côté-ci de l'Atlantique, de puissants contradicteurs, qui n'hésitent pas à jouer de malhonnêteté intellectuelle pour faire entendre leur voix. Naomi Oreskes et Erik Conway, deux historiens des sciences, mettent ici à nu les pratiques de ceux qu'ils appellent les "marchands de doute". Tou