Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La Plume de Chalifert

La Plume de Chalifert

Chroniqueuse des événements se rapportant à mon village

Ses blogs

La Plume de chalifert

La Plume de chalifert

Petites chroniques de la vie d'un village rural de Seine-et-Marne. "Et si l'on parlait de..."
La Plume de Chalifert La Plume de Chalifert
Articles : 140
Depuis : 13/09/2011
Categorie : Environnement & Bio

Articles à découvrir

Et si l'on parlait de... cultiver la nostalgie

Et si l'on parlait de... cultiver la nostalgie

Vous qui traversez ce village sans prendre garde, ni aux panneaux de circulation, ni à ses habitants en leur coupant la route sans égards, et encore moins à son caractère en voie de disparition, prenez le temps, pour une fois, d'y arrêter vos yeux quelques minutes. Tout d'abord, avant même d'y entrer, admirez ces champs qui vont un jour dispa
Du chantier de Chal'enfer

Du chantier de Chal'enfer

Vous pensiez peut-être que j'allais clore le chapitre ? Certes non, nous avons encore beaucoup de souffrances à venir. Afin de sortir en évitant le plus possible les nuisances sonores, et poussières nocives, j'ai pensé élaborer un masque tous publics, les enfants étant exposés quotidiennement à l'école. Le masque de fer (d'enfer !) qui se
D'un Noël très Chal'heureux

D'un Noël très Chal'heureux

La petite église de notre village ne reçoit plus, depuis quelques années, et par manque de paroissiens intéressés à sa survie, que les cérémonies d'enterrements de ses habitants. Exceptionnellement, en 2018, un baptême y a eu lieu. Quatre enterrements et un baptême, aucun mariage ! En 2019, deux enterrements. Je dirais presque : "seulemen
De l'art de ne dire presque rien sur presque tout

De l'art de ne dire presque rien sur presque tout

Hier soir 11 janvier 2020, dans la salle polyvalente Claude Perryer, notre maire Laurent Simon, sortant mais pas encore sorti, s'est livré, pour la présentation de ses vœux à ses administrés, à un exercice de style aussi brillant que plein d'humour sans jamais dépasser les limites autorisées en cette période pré-électorale... En effet, l
De la déclinaison de Chalifert

De la déclinaison de Chalifert

Ne voulant pas vous angoisser davantage, vous qui souffrez déjà suffisamment dans votre chair et votre esprit, je ne donnerai pas plus de détails sur la fin de l'année 2018. Je regrette cependant que le promoteur n'ai pas jugé bon d'accéder à ma demande d'arborer, en haut de la grue, le drapeau français pour la commémoration du centenaire
Des arbres de l'hiver

Des arbres de l'hiver

Les avions-nous vus ainsi ? Le réchauffement climatique s'accélère, toutefois les saisons se suivent et se ressemblent un peu. Le printemps nous offre ses bourgeons qui laissent deviner les feuilles naissantes qui orneront les arbres tout au long de l'été. L'été est quelquefois si chaud que le vert des feuilles épanouies commence à jaunir
D'un petit jardin magique...

D'un petit jardin magique...

Le jardin de curé dont je vous entretenais récemment et à l'inauguration duquel j'ai assisté le 28 septembre, je le visite autant que le temps le permet et j'y découvre chaque fois de nouvelles fleurs, odeurs, insectes. Tout d'abord, je vous parlerai de l'inauguration qui, malgré le peu de Chaliférois qui s'étaient déplacés, fut un moment
De la déclinaison de Chalifert, suite

De la déclinaison de Chalifert, suite

Dans ma précédente chronique j'ai oublié de parler de Chalibus qui est un excellent service offert par notre mairie pour les personnes d'un certain âge, afin de leur permettre de faire leurs grandes courses au Carrefour Market de Coupvray, tous les mardis. De plus, afin qu'elle puissent rencontrer d'autres personnes et aient le plaisir de se ba
D'un "jardin de curé"

D'un "jardin de curé"

C'est ainsi que Laurent Simon, notre maire, a baptisé le joli jardin qui jouxte maintenant la mairie, et fut inauguré le samedi 28 septembre 2019 en présence de trop peu de Chaliférois. A mes yeux, c'est une petite merveille. C'est pourquoi je vais vous en faire visiter les coins et les recoins dans la chronique suivante. Néanmoins, auparavant
De la commémoration de l'Armistice de 1918

De la commémoration de l'Armistice de 1918

Hier, 11 novembre, j'ai assisté, à l'invitation de notre maire, à la cérémonie d'hommage aux disparus de la Grande Guerre. Le drapeau étant encore un peu lourd à porter pour les enfants de l'école primaire, un conseiller municipal, en tête de cortège, nous a conduits en cortège de la mairie au cimetière où se trouve le monument aux mor