Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Joseph Elisé MBONE

Joseph Elisé MBONE

Je suis une personne de très ouvert qui accorde une place importante à l'autre.J'aime l'art en général et les lettres et la cinéma en particulier.
Tags associés : poemes

Ses blogs

Monde des lettres

Monde des lettres

Univers de la langue française et de la littérature et du cinémas.
Joseph Elisé MBONE Joseph Elisé MBONE
Articles : 15
Depuis : 28/05/2015

Articles à découvrir

Le vent

Je souffle fort sur les plateaux Un vent sec, violent. Il souffle sans trêve, Il courbe les hautes herbes des savanes Jaunies par le soleil brulant ; Il courbe les bananiers nains, Les tiges de maïs et de mil semés dans les champs. Le vent souffle… Le vent souffle dans les vallons sombres, Rase les bosquets et les arbres rabougris. Le vent sou

Si loin

Cela fait longtemps que je ne vous ai pas vu J’ai vu plusieurs couché de soleil mais pas vous J’ai vu plusieurs pleines lunes mais votre beau visage Et mon pauvre âme s’enivre de solitude. Mon cœur se dessèche Et la lumière du soleil ma quitté Le temps m’a mis si loin de vous Si je le pouvais je suspendrais la course de la lune Pour q

La hotte de Koulou

Un jour la tortue décide d’être forgeron. Elle installe une forge, elle achète un soufflet et elle fait rougir la braise. Elle fabrique des lances, des machettes, des flèches, des haches, des houes. Elle a beaucoup de clients. Voici justement Fifyé le cancrelat : - Bonjour tortue ! est-ce que tu peux forger mes outils ? - Bien sur. Place ton

Les symphonies du vent

Sens-tu la douceur qui te caresse ? Je la tiens de ses amours sur les bords de mer Attends-tu cette divine mélodie ? Elle me vient de cette mère qui berce son fils pas loin. Je suis le voyageur sans frontière Celui qu’aucune barrière n’arrête Et je t’apporte les peines d’un veuf abattu. Cette fraicheur qui te glace l’esprit Me viens

Le Chasseur et l'éléphant

Kezzaé est un chasseur, un très bon chasseur. Il fabrique les pièges pour attraper de multiples animaux de la forêt. Il sait creuser des fosses où tombent des panthères. Dans la brousse, il marche très souvent la tête baissée, les yeux fixés au sol. Il remarque les cailloux déplacés, les trous creusés dans le sable, l’herbe écrasée

La source

Oui, je suis une source en marche vers la mer Malgré tout la boue Qui cherche à m’engloutir Dans les bambous-raphias. Je veux la colorer de mes eaux noires J’y déposerai ces poissons Que je charrie dans ma course rapide, Et les œufs d’arc-en-ciel Que je couve dans les sables de mon lit. Oui, je suis une source en marche vers la mer, Je de

Proverbes

1. Lorsque vous entrez dans une maison et qu’on vous serre un verre d’eau, cela veut dire qu’un plat de nourriture suivra(Congo). 2. Le cadavre ne craint pas le cercueil. 3. L’oiseau né au marché ne craint pas le bruit. 4. La mort du gourmand ne surprend jamais ses boyards. 5. De la racine aux branches, la sève ne s’arrête pas. 6. Si

Universalité

J’ai bâti mon esprit dans le vôtre Ne me demandez pas qui je suis Car je me définis en vous Mon paradis sera celui qui vous accueillera Je suis ; parce que vous êtes La peine n’as jamais été aussi douce Que quand on sait que nous ne sommes pas seuls. N’hébergez plus la solitude Car vos peines ; sont les fondations de tant d’hommes Et

Villaga Natal

Ici je suis chez moi, Je suis vraiment chez moi. Les hommes que vois, Les femmes que je croise M’appellent leur fils, Et les enfants leur frère. Le patois qu’on parle est le mien, Les chants que j’entends expriment Des joies et des peines qui sont miennes. L’herbe que je foule reconnait mes pas. Les chiens n’aboient pas contre moi, Mais

Le Roi Sitka

Il était une fois dans un village vivait un grand roi très soucieux du destin et du quotidien de son peuple ; alors lorsque vint le jour il devait passer le flambeau à une personne plus jeunes, il se posait de nombreuses questions ; notamment comment allait-il faire pour trouver un roi qui mettrai toujours les besoins de ces citoyens au péril d