Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
tissiane

Ses blogs

Tissiane-créative

sur la route du poème, son étendue
tissiane tissiane
Articles : 473
Depuis : 02/10/2005
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

les mains d'or : Bernard Lavilliers/Balbino Medellin

Un grand soleil noir tourne sur la vallée Cheminée muettes - portails verrouillés Wagons immobiles - tours abandonnées Plus de flamme orange dans le ciel mouillé On dirait - la nuit - de vieux châteaux forts Bouffés par les ronces - le gel et la mort Un grand vent glacial fait grincer les dents Monstre de métal qui va dérivant J'voudrais t

Fragment 1

Ils étaient trois ou quatre une seule femme et des hommes, allemands, peut-être. Ils avançaient, un pas lourd, chargé de leur beauté, de leur grande jeunesse et de cette quête du déchet qu'ils revêtaient, alcool, drogue, la vie de la rue, je ne sais exactement quel mélange, - palpable- et qui ne les avait pas encore rongés. Ils avançaien

André du Bouchet : Dans la chaleur vacante (Météore)

L'absence qui me tient lieu de souffle recommence à tomber sur les papiers comme de la neige. La nuit apparaît. J'écris aussi loin que possible de moi. Météore in Dans la chaleur vacante, André du Bouchet , Poésie /Gallimard

quoi qu'il en soit

A vivre il n'y a rien à y perdre Presque rien Presque tout ce qui griffe de sa joie l'immensité astrale geneviève capelle

Retouche au dimanche ancien/Daniel Boulanger

l a nuit joue ses dés sur les vitres à table sous la lampe géométrique la famille fait un bruit d'os l'enfant met l'oreille au silence où pend la clé du monde Daniel Boulanger, Retouches, Poésie/Gallimard

Taisen Deshimaru : propos sur la pratique du Zen (2)

Le Yoga et le Zen, avec des méthodes différentes, sont des voies de retour au silence. Le silence est notre nature profonde. Silencieuse, la nature éternelle continue, en deça de notre naissance, au-delà de notre mort. Etre silencieux : revenir à l'origine de la nature humaine. Faire appel au silence : à partir du silence, parler. La parole
René Char, Lettera amorosa [extrait 2]

René Char, Lettera amorosa [extrait 2]

Cet hivernage de la pensée occupée d'un seul être que l'absence s'efforce de placer à mi-longueur du factice et du surnaturel. René Char, Lettera amorosa, Poésie / gallimard Dans l'édition de Poésie/ Gallimard de Lettera amorosa, sont réunies deux versions illustrées du poème de René Char publiées à dix ans d'intervalle. Une première

A propos de Zanshin, l'esprit du geste

Suspendre le geste arrêter net la mécanique de l'automatisme supporter la présence du maintenant Et reprendre le geste dévêtu de son ancien rêve. Geneviève Capelle