Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

pegase49

pegase49

Bienvenu sur mon blog A travers quelques themes qui me sont chers je vous livre une petite partie de moi sur ce blog qui, je l'espere, vous donnera envie de le suivre

Ses blogs

Je m'envole vers les plus beaux rêves

Je m'envole vers les plus beaux rêves

Bienvenue sur mon blog, au fil des pages vous allez découvrir mon univers...Envolez-vous avec moi
pegase49 pegase49
Articles : 212
Depuis : 02/08/2009

Articles à découvrir

Le chant de la Lune

Le chant de la Lune

Au centre de l'éclatante triade, elle brille sans éblouir... Sa lumière précède Hélios et devance Éos. Elle veille l'instant qui se reflète en absolu... Arthémis et Hécate se conjuguent au passé et au futur. En majesté, son règne fascine aux antipodes de son frère . Mystérieuse, elle contemple la beauté du berger, Le souffle d'Hypno
Les tubes du grenier

Les tubes du grenier

Mon cher lecteur, sois le bienvenu dans la rubrique des tubes so love. Nous sommes en 1989, Catherine lévite sur un nuage en partance pour le nirvana. L'amour, dans le sens biblique du terme, est sur le point de lui faire découvrir un monde ennivrant! Elle succombe et s'abandonne enfin dans les bras de l'élu de son coeur! Dans ce duel où la sen
variations

variations

Prose qui singularise l'image sous la signature d'une ligne, Sur la paume qui révèle l'abscisse d'une vie. Découpée, elle se démultiplie à infini. Sa figure en allégorie revêt symbole et substance... Chimères fantasmées sur l'origine d'une vérité, Elles s'inventent, s'additionnent et se soustraient sur feuille de papier. (Illustration:
Stabat mater dolorasa

Stabat mater dolorasa

Sacrifice de la chair sur l'autel de la passion, Le sang s'en rappelle aux larmes. Calvaire du fils pour l'ensemble des hommes, elle catalyse la souffrance et témoigne en son nom. Le croix portée si haut exhale sa foi, Celle d'une mère pour son enfant. (Illustration: "la piéta" de Michel Ange) (Musique: "Stabat mater dolorasa" de Giovanni Batti
Pâle et blonde

Pâle et blonde

Les eaux troubles où se baignent raison et sentiment se perdent en drame éloquent. Sur la péninsule de Jutland, là où le prince s'abandonne en mélancolie, L'amour ne saurait soustraire le crime à sa condition. L'âme doute et se résout, ce prisme où l'informe revêt son contour. Révélation du trépas, vengeance de l'héritier... Compagne
Aida

Aida

Au delà des terres d'Osiris, auréolé de se double couronne, le périple de l'astre commence. Dans sa course il accompagne l'homme dans la trilogie de sa vie. Sous la forme du scarabée, Khépri se lève, régénéré il donne naissance au jour nouveau. A son apogée, Ré domine le monde, le zénith du savoir illumine sa maturité. Sous le poids
Cherubikon

Cherubikon

Sous la voûte de contemplation mystique... Par delà l'ordre établi si bas, La trinité sonne l'instant où les voix s'élèvent pour célébrer la vie. L'hymne porté sous le cortège angélique, Invite à la méditation et au recueillement . (Musique: "L'hymne des Chérubins" composé par Piotr Llitch Tchaïkovsky ) Piotr Illitch Tchaikovsky (2
Les tubes du grenier

Les tubes du grenier

Mon cher lecteur, sois le bienvenu dans la rubrique des tubes vagabonds. Nous sommes en 1983, Michael bourlingue sur les routes avec son ami Paul... Le chemin étant, il offre l’occasion de s'étendre sur les difficultés de l'amour! Ah! Cette sacrée mère Bohème... Elle donne bien des tracas à Michael! Heureusement, le père expérience est t
Deux bananes flambées et l'addition!

Deux bananes flambées et l'addition!

Les coincés d'la bagatelle se la jouent castafiore du caniveau... C'est t'y pas misérable quand tu veux battre le haut du pavé! Sous les candélabres, tous les chats sont noirs... D'la bourgeoise au minet, C'est l'oseille qui fait valser la lune!
Guide me, o thou great redeemer

Guide me, o thou great redeemer

Sur les terres de l’ancienne Egypte, là où règne Ramsès II, Le désert soumet à l'épreuve ceux qui furent opprimés. Coeurs vaillants épris de liberté... Pèlerins sous la volonté du grand rédempteur. Les enfants retrouvent la patrie où coule le Jourdain. (Illustration: "La chute de la manne" de Giuseppe Angeli) (Musique: "Guide ma, o