Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Régis Pinguet

Régis Pinguet

Grand amateur de lecture, d'écriture, de musique, d'humour, de VTT, de moto, de bon vin, de la vie quoi!
Tags associés : litterature, litterature

Ses blogs

KristeletPierre.over-blog.com

Retrouvez mon univers littéraire et musical : mes humeurs, mes coups de gueule, des infos sur mes romans (Kristel, Martin). Et de temps en temps, une photo.
Régis Pinguet Régis Pinguet
Articles : 254
Depuis : 13/05/2015
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Qui a éteint la lumière?

Qui a éteint la lumière?

Le 20ème siècle a été terrible. Des génocides, des guerres régionales, deux guerres mondiales. Ils et elles ont engendré des millions de morts civils. Rappelez-vous Verdun, Dachau, Treblinka, le ghetto de Varsovie, Hambourg, Dresde, Hiroshima la sacrifiée, Nagasaki la honte absolue, rasée pour juste tester une nouvelle technique. Et aussi
Cher Chat de rencontre

Cher Chat de rencontre

Tu apparais au détour d’une ruelle, jamais le même. Tant de variété sur quatre pattes, c’est surprenant. Toutes les couleurs, tous les caractères, toutes les humeurs. Dans chaque vieux village visité, nous te cherchons, et presque toujours tu réponds présent. Des fois tu es froussard. Nous apercevons un brin de moustache, deux oreilles,
Le choix d’un livre

Le choix d’un livre

Comment choisir un livre ? Excellente question posée par l’amie Sylvie. Chacun a sa réponse. Je vais essayer de développer la mienne, illustrée par des exemples. Tout d’abord la solution de facilité, mais qui n’est valable que lorsqu’on a atteint un certain âge… Choisir un livre d’un auteur que l’on aime déjà. La prise de risq
Cobaye or not cobaye?

Cobaye or not cobaye?

Le débat actuel sur la notion de cobaye m’interpelle, et certaines réactions me font réagir. Il est certain qu’avec cette prise de position je ne vais pas me faire d’amis, mais qu’importe. Le dialogue et l’échange d’idées me paraissent de plus en plus nécessaire en ces temps de « cancel culture ». Alors comme ça, vous ne voulez
La vieillesse

La vieillesse

La vieillesse est un naufrage, dit-on. La ligne de flottaison du cargo s’enfonce dans l’eau glauque du port. Comme le chante Neil Young, la rouille ne dort jamais. Elle a attaqué le bastingage, la cabine de pilotage, la coque. Lentement, elle fait son travail de sape, affaiblissant le navire le plus solide. L’âge laisse des traces partout,
Faut-il garder le Père Noël ?

Faut-il garder le Père Noël ?

Dans l’ambiance actuelle, genriste racisée « génération offensée » cancel culture, et j’en oublie, le Père Noël a-t-il encore le droit d’exister ? Il reste peu de jour pour se poser la question et agir, le bonhomme ayant coché presque toutes les mauvaises cases. D’abord, c’est un homme, blanc, pur représentant de notre société
Le petit Manu est stupéfiant.

Le petit Manu est stupéfiant.

Mais c’est qu’il mordrait, le petit Manu ! Il dit des gros mots et il insulte ! Est-ce ainsi qu’il a été élevé par ses parents, et par sa femme qui a l’âge de ses parents ? A-t-il oublié qu’il a été élu par le peuple pour le peuple ? N’a-t-il pas appris dans les écoles, petites et grandes, que le chef de l’état est au servi
Une belle lecture

Une belle lecture

Cela faisait un bon moment que je n’avais été aussi captivé par un livre. Du genre à avoir du mal à le quitter, et à vouloir régulièrement me replonger dedans. De quoi s’agit-il ? « Couleurs de l’incendie » de Pierre Lemaitre, deuxième volet de la trilogie « les enfants du désastre ». J’avais bien aimé le premier volume, « a
Un livre : Les hauts de hurle-vent

Un livre : Les hauts de hurle-vent

En littérature comme en musique, tout le monde a entendu parler des « classiques », mais qui les a lu ou écouté sans contrainte ? Dans la bibliothèque de mes parents, je suis tombé par hasard sur « les hauts de hurle-vent » d’Emily Bronté. N’écoutant que mon courage, ou ma curiosité, va savoir, j’ai saisi l’ouvrage et plongé de
Temps

Temps

Qu’est-ce que le temps ? Existe-t-il seulement ? Il me fait penser à l’eau s’écoulant entre nos doigts, impossible à retenir. Fuir est sa destinée. A peine y pensons-nous, que le présent est déjà dépassé, inattrapable. Disparu comme un fantôme. Quelquefois, il reste une photo, un enregistrement, qui disparaitrons au prochain démén