Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Claude GILBERT

Claude GILBERT

à la recherche du pourquoi et du comment

Ses blogs

Le blog de Saint Martin Lars en Sainte Hermine

la petite,toute petite histoire de la petite commune de Saint Martin Lars en Sainte Hermine.
Claude GILBERT Claude GILBERT
Articles : 27
Depuis : 10/01/2010
Categorie : Mode, Art & Design

Articles à découvrir

Les tuailles de cochons de la St Michel 1892 à la St Michel 1893.

Les tuailles de cochons de la St Michel 1892 à la St Michel 1893.

C'est encore un petit carnet qui nous ramène bien loin en arrière, c'est à dire à la fin du XIXème siècle à Saint Martin Lars. Il commence par ces mots; "Souvenir de Jules Brochet instituteur Saint Martin Lars". Sur la deuxième page, on peut lire: "Henri Gaborit toujours bon garçon toujours bon enfant qui mange bien la soupe qui boit bien
le lavoir de Balangeard

le lavoir de Balangeard

Le lavoir de Balangeard est resté dans le souvenir des habitants de Saint- Martin- Lars comme un lieu où on allait laver le linge, il y a bien longtemps… Si longtemps que l’on en vient à douter son existence. Pourtant, après enquête rapide, il s’avère que ce lieu existe toujours, même s’il n’a pas l’aspect habituel d’un lavoir
Du Poteau jusqu'au Champ de la justice.

Du Poteau jusqu'au Champ de la justice.

Je veux bien entendre qu'il faudrait expliquer plus précisément à quoi servait ce poteau de justice(voir le précédent article), mais je dois reconnaître aussi que le cadre de ce blog n'est pas adapté à ce type d'explication. La justice féodale est compliquée à souhait et les écrits des historiens sur le sujet restent prudents voire éva
Une villa gallo romaine à Saint Martin Lars.

Une villa gallo romaine à Saint Martin Lars.

Dans son livre « L’art de la terre chez les poitevins »( paru à Niort en 1864), Benjamin Fillon décrit le site de Braignart où il a découvert des fours de potiers, puis il ajoute : Cette phrase a parfois été reprise de manière sommaire et a donc laissé croire qu’il y avait une grande exploitation à proximité de Braignart. En réalit
L'église de Saint Martin Lars (suite).

L'église de Saint Martin Lars (suite).

Lors des travaux menés à l’église de Saint Martin Lars ces dernières années, il a été nécessaire de creuser le sol sur une profondeur de 50 cm afin d’y installer un système de chauffage. Pour ne pas détruire des éléments utiles à la compréhension de l’histoire de l’édifice, des fouilles archéologiques ont été engagées, es
Nouvel éclairage sur le phare de Braignard

Nouvel éclairage sur le phare de Braignard

" Il y a longtemps, bien longtemps quand la mer venait au moins jusqu'à Luçon, il y avait un phare à Saint Martin Lars. Oui, un phare pour guider les bateaux comme le phare d'Alexandrie ou de l'île de Ré. Il était situé à proximité de la ferme de Braignard à une altitude d'environ 80 m. Et les marins , au loin, étaient rassurés." Quand
Une vue aérienne du début des années 60.

Une vue aérienne du début des années 60.

De nouvelles cartes postales ont été ajoutées à l'album. L'une d'entre elles, écrite en 1962, est très intéressante puisqu'on y voit le porche du château et la maison du Vergne avant leur destruction. Et sans doute, bien d'autre choses encore. Les commentaires à ce sujet sont les bienvenus...
L'église de Saint Martin Lars.

L'église de Saint Martin Lars.

Je vais reprendre ici, un article que j’avais écrit sur le blog « Entre plaine et bocage » parce qu’il va servir d’entrée à une série de propos sur l’église de Saint Martin Lars. Ces propos seront issus aussi bien des registres paroissiaux que des divers comptes rendus de fouilles et de travaux de restauration. Les registres paroissi
Le Poteau

Le Poteau

Le Poteau. C'est actuellement le nom d'un quartier de Saint Martin Lars composé d'un petit lotissement et de quelques habitations éparses. Quelle est donc l'origine de ce nom? Il n'est jamais signalé dans les registres paroissiaux d'avant 1790 ni dans les actes notariés de la même période. Ce n'est qu'en 1828 qu'on le voit apparaître sur le
Le Château de Saint-Martin-Lars en Sainte-Hermine

Le Château de Saint-Martin-Lars en Sainte-Hermine

C'est vrai qu'il n'est pas très connu, ce château. Il ne fait l'objet d'aucune carte postale et le touriste peut très bien passer à côté sans le remarquer. De plus, il ne se visite pas. Sur la carte de Cassini, il est noté comme logis avec une oriflamme qui signifie que le lieu est "gentilhommière, fief, maison de plaisance ou de campagne".