Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Myriam Ghibaudo

Myriam Ghibaudo

Bienvenue sur mon espace dédié à l'imaginaire, aux rêve, aux mots, à la poésie.

Ses blogs

poésie de l'âme

poésie de l'âme

Mes textes et partages poétiques
Myriam Ghibaudo Myriam Ghibaudo
Articles : 68
Depuis : 30/09/2011

Articles à découvrir

Poème : " je suis la fille du vent "

Poème : " je suis la fille du vent "

Je suis la fille du vent au souffle pur de liberté, je vole sur les cimes de ton cœur troublant, je l'embaume de mon parfum léger je sussurre un filet d'oxygène sur les artères de ton sang. Je suis née au printemps, la première des quatre saisons enchantées. Je répands ma symphonie naturellement, sur ton âme d'hirondelle blessée. Je suis
Poème " L'enfant qui cachait ses larmes "

Poème " L'enfant qui cachait ses larmes "

Dans la nuit, sans un bruit se cache l'enfant pour pleurer... Devant l'indifférence des hommes, sans amour résonne, il se cache pour pleurer... J'ai aperçu sa souffrance, à travers le reflet du miroir à la transparence de ses yeux qui sont les miens. Dans l'immensité de son bleu assombri, par ce vide infini, sa vague m'a submergé. Pour ne pl
«  L’amour est un soleil »

« L’amour est un soleil »

Ton cœur usé s’est figé A la porte de l’éternité Sous l’ombre recluse de tes nuits Tu te planques, tu survis. Et alors, qu’un jour tu vois Bien coincé sous ton FB de banquise L’oiseau, qui suffoque sans elle Et qui a perdu ses ailes En exil, loin de la brise. C’est la lumière du monde Qui éclaire tes nuits Ce feu oublié qui t
Poème «De désillusion en désillusion»

Poème «De désillusion en désillusion»

On a beau chercher les raisons celles qui nous tiennent en vie. Quand l'espoir nous a quitté, que nous reste-il ? Un ciel de pluie qui tombe en chagrin. Du gris des nuages emportés par une brise. Du vent en retour que l'on se prend en guise, et en pleine face dans un tourbillon de regains. La voilà cette réalité! Si différente que celle que j
Le souffle de l'arbre

Le souffle de l'arbre

Il est le fruit d'une terre qui s'affole au flambeau d'un feu de paille où le soleil tarit son envol sur un champ en bataille. Le souffle utopique d'un désir de chimère, où sont réduites en poussière ses feuilles de brique. Mais l'arbre bourgeonne en oubliant l'hiver. Enterrant les souvenirs d'hier aux couleurs de l'automne. Il renaît alors
Poème « Mes larmes sur le bitume » Myriam Ghibaudo

Poème « Mes larmes sur le bitume » Myriam Ghibaudo

Poème « Mes larmes sur le bitume » Le bitume est ma maison, personne n'y prête attention. Je suis le prisonnier condamné, à respirer vos pas pressés. Le bitume est mon lit, le carton froid de mes nuits, je suis l'homme sali, qui ne rêve plus. Ma vie c'est la rue. Mais regarde-moi, je suis ton frère, ouvre tes yeux sur ma misère. Si ta vie
" Pour que tu me vois enfin..."

" Pour que tu me vois enfin..."

Que puis-je faire pour que tu me vois enfin ? Que dois-je faire pour revivre chacun de tes sourires ? Pour sentir encore ton regard dans le mien, Tu sais, comme cette nuit magique où le désir de toi m’a fait perdre la tête, un instant, abandonnée et offerte à la légèreté du temps. Que puis-je faire pour devenir ton unique? Que dois-je fai
Poème " Sous la lumière, l'espoir "

Poème " Sous la lumière, l'espoir "

Ce matin j'ai semé sur la lune, parsemées au vent tendre des rêves, Arrondies d'une grasse matinée de dune, les graines de l'espoir qui se lève. J'ai planté de mes yeux de semence, aux dernières pluies versées de larme. Sous la rosée, l'arbre d'espérance, entre terre et lumière brille son âme. Demain, je veux vivre à nouveau, comme cet
Poème «  Arrache-moi de la fin  » le 22/11/2017 par Myriam Ghibaudo

Poème «  Arrache-moi de la fin  » le 22/11/2017 par Myriam Ghibaudo

Arrache-moi de mon être De celui qui donne la vie Puisqu'il veut la reprendre Et si je ne fais plus rien Je ne pourrai te voir grandir Me fondre dans ton sourire Encore un instant de vie. Arrache-moi de mon être De ma terre qui ne tourne plus rond De mon centre d’intérêt De mon mal qui creuse ma tombe En tension, sous apnée En volume que je
Poème " La tisseuse de rêves "

Poème " La tisseuse de rêves "

Accrochée au fil de son glaive comme le ciel à la lune sur son ruban d'infortune déambule la tisseuse de rêves. Comme un éventail de soie elle déploie ses ailes de ses écailles de joie renaît de ses cendres arc-en-ciel. Parsemée à la poudre d'étoiles comme un papillon à la caresse exquise sous le printemps se dévoile pour ne sombrer qu